AFP

Cav' double la mise

Cav' double la mise
Par AFP

Le 10/09/2010 à 13:06Mis à jour Le 10/09/2010 à 20:00

Mark Cavendish (HTC Columbia) s'est imposé pour la deuxième fois en deux jours en remportant au sprint la 13e étape de la Vuelta. Le Britannique a une fois encore été parfaitement mis sur orbite par son coéquipier, Matthew Goss. Aucun changement au général avant le retour de la montagne, samedi.

Malmené au sprint dans les premières étapes de cette 65e Vuelta, Cavendish s'est réveillé jeudi, s'adjugeant avec autorité la 12e étape. Vendredi il a remis ça, de nouveau bien lancé par un équipier. Impressionnant de facilité dans la dernière ligne droite, il a devancé le Norvégien Thor Hushovd et l'Italien Daniele Bennati. Le Britannique s'est même permis de faire un petit saut de cabri avec son vélo au moment de franchir la ligne d'arrivée. "Tous les coureurs de l'équipe sont des passionnés, ils veulent gagner, ce n'est pas juste une question d'argent, c'est important pour eux", a souligné "Cav" à l'arrivée. "Ils veulent travailler ensemble pour franchir la ligne en tête. J'ai une place incroyable dans cette équipe et je suis très fier d'en faire partie".

Après cette longue étape (196 km) entre Rincon de Soto et Burgos (nord), Anton, superbe vainqueur de la 11e étape en Andorre, reste en tête. "Tous les jours sont importants et il faut protéger le maillot", a relevé le coureur d'Euskaltel. "Par rapport aux trois étapes de montagne qui arrivent, il faudra voir au jour le jour, en espérant perdre des adversaires" en route, a-t-il souligné.

Après plus de la moitié du parcours, la Vuelta entre dans le dur. Trois étapes exigeantes vont se succéder: arrivées sur un col de première catégorie samedi (14e étape), hors catégorie dimanche (15e) et de première catégorie lundi (16e). "Demain (samedi) commence la vraie Vuelta, il pourrait y avoir des écarts beaucoup plus importants", a avancé Xavier Tondo, en embuscade derrière Anton. Le leader cherchera dans la montagne à creuser l'écart en prévision du contre-la-montre individuel de mercredi (46 km à Peñafiel). "Si j'en suis capable j'essaierai de les distancer un peu plus mais ce ne sera pas simple", a assuré le maillot rouge.

0
0