AFP

Gilbert, c'est costaud !

Gilbert, c'est costaud !
Par Eurosport

Le 17/09/2010 à 11:57Mis à jour Le 17/09/2010 à 19:10

Il l'avait annoncé, il l'a fait. Philippe Gilbert s'est adjugé un 2e succès sur cette Vuelta, en dominant la 19e étape. Le Belge s'est imposé devant Tyler Farrar et Filippo Pozzato à Tolède. Vincenzo Nibali a conforté son maillot rouge, Ezequiel Mosquera ayant concédé douze secondes à l'arrivée.

C'est en costaud que Philippe Gilbert a réglé cette 19e étape, la plus longue (231,2 km) de cette Vuelta 2010. A Tolède, le Belge a devancé l'Américain Tyler Farrar (Garmin-Transitions) et l'Italien Filippo Pozzato (Katusha). Le Français Sébastien Hinault (AG2R-La Mondiale) a pris une belle 4e place. Déjà vainqueur à Malaga lors de la 3e étape, le coureur d'Omega-Pharma s'est donc offert un deuxième bouquet. Il avait prévu de se montrer dans l'ancienne capitale espagnole avant le départ vendredi matin. L'ancien coureur de la Française des Jeux, lauréat de l'Amstel Gold Race en avril, a tenu parole, signant ainsi une quatrième victoire en 2010.

Nibali passe de 38 à 50

Avant que le Wallon ne fasse la différence, une échappée de quatre hommes avait pris vie juste après le passage du Puerto de Chia (2e catégorie) en début d'étape : Dominik Roels (Milram), de nouveau présent à l'avant de la course, Josep Jufre Pou (Astana), Manuel Ortega Ocana (Andalucia) et Xavier Florencio (Cervelo). C'est au 85e kilomètre que le quatuor a obtenu le plus d'avance (11 minutes). Emmené par les formations HTC-Columbia, Garmin-Transitions ou encore Lampre, le peloton, qui a perdu le Suisse Fabian Cancellara (abandon) en cours de route, a finalement repris les fuyards à 13 kilomètres de l'arrivée. Si Gilbert a décroché le bouquet final, la bonne opération est pour Vincenzo Nibali. Sixième de l'étape, l'Italien a conforté sa première place au général. Incapable de suivre le leader de la Liquigas dans les ultimes hectomètres, Ezequiel Mosquera a terminé à 12 secondes du maillot rouge. Le voilà pointé à 50 secondes.

Retardé par une crevaison survenue à 3 kilomètres de l'arrivée, Frank Schleck (Saxo Bank) a perdu une place au profit de Joaquin Rodriguez (Katusha), 15e à Tolède. Le Luxembourgeois a été le 115e coureur à franchir la ligne. Mais le retard pris en compte n'a été que de 15 secondes. Samedi, veille de l'arrivée, après le Puerto de la Cruz Verde (KM 26,1, 3e cat. - 5,1km à 7%), l'Alto del Leon (KM 55,2, 1re cat. - 7,8km à 6,9%) et le Puerto de Navacerrada (KM 113,4, 1re cat. - 7km à 7,5%), c'est le terrible Bola del Mundo, un col hors catégorie de 21,6km à 6,3% de moyenne, qui se présentera au peloton. Nibali s'est dit prêt à souffrir pour défendre sa précieuse tunique. Mosquera sait ce qu'il lui reste à faire...

0
0