"Sur la fin, c’était mon terrain. Je suis parti peut-être un peu tôt dans la dernière ascension, j’ai eu peur que Joaquin Rodriguez revienne sur moi, mais ça a tenu finalement". Philippe Gilbert peut arborer son plus beau sourire à l'arrivée de la 3e étape. Disputé sous une forte chaleur, ce troisième opus a également permis au Belge, qui a empoché 20 secondes de bonifications, d'endosser le maillot rouge de leader. Un véritable coup de maître...
"L'objectif était la victoire d'étape, le maillot de leader c'est du bonus", a avoué le Wallon au micro de la chaîne espagnole TVE1. Parti à 800m de l'arrivée, le récent marié est parvenu à résister au retour de l'Espagnol Joaquin Rodriguez (Katusha). Sur la ligne, seules trois secondes séparent les deux hommes, qui dominent désormais la tête du classement général. Le Basque d'Euskaltel, Igor Anton, a pris une belle 3e place, juste devant l'Italien Vincenzo Nibali (Liquigas), visiblement en jambes. "Durant tout l'étape, il a fait très chaud. Avant le début de la Vuelta, on a eu du mal à s'entraîner", a expliqué Gilbert. "Après l'étape d'hier (dimanche, remportée par Yauheni Hutarovich à Marbella), j'étais un peu fatigué, mais aujourd'hui (lundi), ça allait mieux".
"J'ai tenté d'aller dans la première échappée mais ça n'a pas marché. Avec Omega-Pharma, on a lancé la poursuite en fin de course. Je me suis accroché dans l'ascension du Puerto de Leon (1re cat.) puis j'ai récupéré dans la descente", a conclu le héros de Malaga. Avant l'emballage final, cette étape avait été marquée par la fuite de sept hommes, au 32e des 157 km au programme. Leur avance maximale montera jusqu'à 9'15". Le nouveau leader du classement de la montagne, Serafin Martinez (Xacobeo-Galicia), dernier rescapé de l'échappée, a été repris par le peloton sous la flamme rouge. Lâché sur les pentes du Puerto de Leon, Andy Schleck (Saxo Bank) a vécu une étape difficile. Sur la ligne, il a accusé un retard de plus de 14 minutes. Son frère Frank a terminé 13e de l'étape à 19 secondes aux côtés de Denis Menchov (Rabobank), David Arroyo (Caisse d'Epargne) ou encore Ezequiel Mosquera (Xacobeo). Maillot rouge depuis deux jours, Mark Cavendish (HTC-Columbia) a passé une journée compliquée (141e à 25'03"). Les quatre prochaines étapes (de plaine) devraient lui convenir un peu plus.
Tour d'Espagne
Anton, outsider ou favori?
29/08/2010 À 15:42

CYCLING 2010 Tour d'Espagne Philippe Gilbert

Crédit: AFP

Tour d'Espagne
Hutarovich mate Cavendish
29/08/2010 À 10:32
Tour d'Espagne
Contador dit adieu à la Vuelta
23/07/2014 À 08:00