Eurosport

Lastras au paradis

Lastras au paradis
Par Eurosport

Le 22/08/2011 à 13:24Mis à jour Le 22/08/2011 à 18:29

Vainqueur en solitaire à Totana, Pablo Lastras (Movistar) s'est emparé du maillot rouge de leader. Sur un terrain très accidenté, le solide baroudeur espagnol a devancé le champion de France Sylvain Chavanel qui se replace au classement général avant la première étape de montagne.

C'est sans doute lui qui la voulait le plus. Pas forcément plus fort que Sylvain Chavanel ce lundi sur la route de Totana, Pablo Lastras a fait la différence avec ses tripes pour aller chercher son troisième succès d'étape sur son grand tour national. Vainqueur à deux reprises en 2002, le Madrilène a cette fois réussi à assortir son bouquet de la prestigieuse tunique rouge de leader.

Echappé depuis le 10e kilomètre de cette étape dont le profil accidenté convenait à la perfection aux baroudeurs de son espèce, Lastras n'a pas ménagé pas sa peine tout au long de la journée pour maximiser les chances de succès de ce groupe de cinq courageux. Avec à ses côtés son compatriote Markel Irizar (RadioShack), l'Ukrainien Ruslan Pidgornyy (Vacansoleil) et les Français Nicolas Edet (Cofidis) et Sylvain Chavanel (Quick Step), l'échappée du jour avait fière allure. Dans ce groupe, chacun y allait évidemment de ses relais plus ou moins appuyés même s'il est rapidement apparu que les deux coureurs les plus expérimentés de ce quintette étaient également les plus forts sur les routes surchauffées de la Province de Murcie.

En hommage à Tondo

Grâce à une collaboration parfaite à l'avant mais également du fait de la démission précoce du peloton qui a compté jusqu'à 8 minutes de retard et qui n'a jamais semblé croire réellement en ses chances de retour, les échappés ont su à une trentaine de kilomètres du terme qu'ils se disputeraient la victoire à Totana. L'ascension de l'Alto de la Santa, classée en 3e catégorie, devait être le théâtre de l'explication finale entre les quatre rescapés de cette fugue matinale que le jeune Nicolas Edet, piqué au visage par une guêpe, n'a pas pu accompagner jusqu'au bout.

Imago

0
0