Après sa victoire lors du contre-la-montre de Grenoble sur le Tour de France, Tony Martin (HTC) a réussi le tour de force de renouveler cette performance sur le seul exercice solitaire de cette Vuelta 2011. Le tout avec une facilité déconcertante. En 47 kilomètres, l'Allemand a relégué son premier poursuivant, le surprenant Christopher Froome (Sky), à près d'une minute. Et que dire du champion du monde en titre, Fabian Cancellara, qui malgré un excellent finish (4e à 1'27''), n'a jamais semblé en mesure de venir inquiéter le rouleur de la HTC. Troisième des deux derniers championnats du monde de la spécialité, Tony Martin semble prêt pour conquérir le titre suprême dans quelques semaines à Copenhague (Danemark) sur une distance quasiment similaire (46,4 km) à cette 10e étape du Tour d'Espagne.
Un Britannique peut en cacher un autre
Au classement général, le Britannique Bradley Wiggins (Sky) était le grandissime favori pour revêtir le maillot rouge à l'issue de ce chrono pour spécialistes. Mais c'est Christopher Froome, son compatriote et lieutenant attitré sur cette Vuelta qui s'est illustré. Deuxième de l'étape à 59" de l'intouchable Tony Martin, le coureur de sa Majesté chipe le leadership de l'épreuve au Néerlandais Bauke Mollema, seulement 25e (+ 3'09''). Derrière lui, Jakob Fuglsang (Leopard Trek) confirme ses bonnes dispositions en prenant la 6e place du jour. Le Danois pointe à 12 petites secondes de Froome au général. Wiggins, en tête au premier intermédiaire, complète le podium provisoire de ce Tour d'Espagne après une fin de chrono difficile. Les autres gagnants du jour se nomment Vicenzo Nibali (Liquigas), Fredrik Kessiakoff (Astana) et Maxime Monfort (Leopard Trek), respectivement 4e, 5e et 6e du général à moins d'une minute du leader.
Tour d'Espagne
Wiggins était en avance
28/08/2011 À 20:44

Chris Froome Team Sky Vuelta a Espana 2011 Salamanca

Crédit: Reuters

Les purs grimpeurs à la peine
Autant dire que rien n'est joué pour la victoire finale même si les purs grimpeurs ont perdu gros. Carlos Sastre (Geox, 41e à 4'07''), Michele Scarponi (Lampre, 53e à 4'30''), Joaquim "Purito" Rodriguez (Katusha, 71e à 5'24'') et son coéquipier Daniel Moreno (73e à 5'26'') devront attaquer à outrance s'ils veulent encore espérer remporter cette 66e édition de la Vuelta. "Purito" n'est d'ailleurs pas inquiet pour la suite des évènements. "C'est vrai que cela représente une perte de temps importante, mais j'ai bon espoir de me refaire", analysait le grimpeur catalan à l'arrivée. Mardi, les coureurs profiteront d'une journée de repos qu'il faudra utiliser à bon escient. La 11e étape entre Verin et La Manzaneda (167 km) propose mercredi une arrivée en altitude, inédite, qui pourrait bien être un premier juge de paix.
Tour d'Espagne
Posez vos questions
20/08/2011 À 15:38
Tour d'Espagne
Froome remporte la Vuelta... 2011
18/07/2019 À 05:37