Eurosport

Sutton se fait plaisir

Sutton se fait plaisir
Par Eurosport

Le 20/08/2011 à 20:22Mis à jour Le 21/08/2011 à 19:16

Christopher Sutton (Sky) a remporté la deuxième étape du Tour d'Espagne disputée sur 175,5km entre La Nucía et la Playas de Orihuela. L'Australien a devancé au sprint l'Espagnol Vicente Reynes (Omega Pharma-Lotto) et l'Allemand Marcel Kittel (Skil-Shimano). Daniele Bennati (Leopard) est leader.

Que serait une première étape en ligne de Grand Tour sans sa traditionnelle arrivée au sprint... Mais aujourd'hui, pas de Cavendish, Petacchi, Freire ou Farrar pour lever les bras sur la ligne. Il fallait parier sur Chris Sutton. L'Australien a remporté la deuxième étape du Tour d'Espagne disputée sur 175,5km entre La Nucía et Playas de Orihuela. Le svelte sprinteur de la Sky a su dompter la petite bosse placée à 500m de la ligne pour s'offrir une victoire de prestige, la troisième de la saison après Kuurne-Bruxelles-Kuurne et une étape du Tour d'Autriche. Il devance l'Espagnol Vicente Reynes (Omega Pharma-Lotto) et l'Allemand Marcel Kittel (Skil-Shimano). L'Américain Tyler Farrar (Garmin-Cervélo) échoue au pied du podium. A noter la belle huitième place du Français Lloyd Mondory.

Bennati, rouge de bonheur

Au classement général, Jakob Fuglsang (Leopard-Trek) cède son maillot rouge de leader à son coéquipier Daniele Bennati. L'Italien, sixième du jour, récupère le leadership grâce au jeu des bonifications. A l'arrivée de nombreuses petites cassures ont encore fait perdre du temps à certains leaders. Wiggins, Le Mével, Kashechkin, Karpets ou encore Moncoutié ont cédé 13 secondes aux Nibali, Anton, Roche et Rodriguez. Plus inquiétant, l'Allemand Andreas Klöden (Radioshack) perd 1'18'' tandis que le jeune français Alexandre Geniez, leader de l'équipe Skil-Shimano, a franchi la ligne d'arrivée avec près de sept minutes de retard.

Côté course, une échappée composée de Steve Houanard (Ag2r - La Mondiale), Jesus Rosendo Prado (Andalucia Caja Granada), Adam Hansen (Omega Pharma-Lotto) et Paul Martens (Rabobank) a animé l'étape après s'être extirpée du peloton dès les premiers kilomètres. Si l'Allemand Martens a pris le soin d'aller décrocher le premier maillot de meilleur grimpeur de cette Vuelta, l'Australien Hansen a lui voulu faire durer le plaisir en solitaire avant d'être repris à 15 kilomètres du but. Demain, la troisième étape amènera les 197 coureurs - Matthew Goss (HTC-Highroad) ayant abandonné - de Petrer à Totana. 163 km de plat et une arrivée qui devrait convenir aux sprinteurs... qui auront réussi à franchir sans encombre le col de troisième catégorie placé à moins de 15 kilomètres de la ligne.

LA VUELTA EST A SUIVRE EN DIRECT SUR EUROSPORT ET SUR EUROSPORT PLAYER.

0
0