C’était l’heure de la belle pour les sprinteurs, en particulier pour le duo Degenkolb (Giant-Shimano) - Bouhanni (FDJ.fr). On attendait comme à chaque fois un duel entre les deux hommes, vainqueurs des quatre premiers sprints massifs sur cette Vuelta 2014 (deux chacun). Ce jeudi, c’est l’Allemand de la Giant-Shimano qui a réussi la passe de trois à Logroño, vainqueur d’une 12e étape au scénario plus que prévisible avant un dernier kilomètre animé par une chute massive. Heureusement pour le suspense de ce Tour d’Espagne, aucun grand n’a été touché et Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) conserve le maillot rouge de leader. Et n’a cette fois rien perdu aux bonifications.
Voir le tweet
Avec l’unique Mathias Krizek (Cannondale) à l’avant, auteur d’ailleurs d’un raid en solitaire de plus de 150km, les deux sprints intermédiaires faisaient pourtant office de moments chauds dans une étape disputée en circuit dans Logroño. Mais, à chaque fois, c’est Bouhanni et un équipier de Contador qui ont coupé court à toute tentative de la part des favoris de cette Vuelta à chercher à gagner du temps. Jeudi était un jour réservé aux sprinteurs et rien ne devait pouvoir changer la destinée de cette 12e étape.
Tour d'Espagne
Contador garde la main, mais Valverde grignote
03/09/2014 À 15:35

Boonen de retour

Pas même la chute qui scinda le peloton en deux à moins d’un kilomètre de l’arrivée, ne permettant qu’à quinze coureurs de se disputer la victoire d’étape. Parmi les absents, Nacer Bouhanni (FDJ.fr) était sans doute le plus important, avec Michael Matthews (Orica-GreenEdge). Avec ces deux hommes en moins, la tâche du maillot vert John Degenkolb était déjà beaucoup plus simple. Emmené par un équipier jusqu’à 300m de la ligne, l’Allemand n’a jamais tremblé pour aller chercher son huitième succès sur la Vuelta (il a remporté cinq étapes en 2012).
Malgré un très bon Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step), deuxième d’un sprint massif sur un Grand Tour pour la première fois depuis la 5e étape de la Vuelta 2009. Serait-ce la fin du tunnel au sprint pour le Belge ? Réponse mercredi prochain lors de l’arrivée à A Coruna. Ce vendredi, les coureurs retrouveront des routes très vallonnées, avec un profil final favorable aux gros puncheurs. L’avant-dernier kilomètre présente notamment des pourcentages supérieurs à 20 % ! Du spectacle en perspective.
Voir le tweet
Tour d'Espagne
Quintana quitte la Vuelta après une nouvelle chute
03/09/2014 À 12:24
Tour d'Espagne
C'est toujours pareil : quand on ne croit plus en Contador, il flingue
14/09/2014 À 23:42