AFP

Giro: Enrico Battaglin (Bardiani) tire son épingle du jeu

Battaglin tire son épingle du jeu
Par Eurosport

Le 07/05/2013 à 17:44Mis à jour Le 08/05/2013 à 12:48

L'Italien Enrico Battaglin (Bardiani) s'est imposé lors de la 4e étape du Tour d'Italie. Luca Paolini (Katusha) conserve son maillot rose de leader. Bradley Wiggins (Sky) a lui perdu 17 secondes dans le final de l'étape.

Dans les rues trempées de Serra San Bruno, c’est Enrico Battaglin, le coureur de la formation Bardiani, qui est venu surprendre son monde, ce mardi, en s’imposant au sprint lors de la 4e étape de ce Giro 2013 devant Fabio Felline (Androni) et Giovanni Visconti (Movistar). C’est le premier succès d’étape sur un grand tour pour le jeune coureur italien de 23 ans qui dispute le deuxième Giro de sa jeune carrière. Au classement général, pas de changement à noter. Lucas Paolini (Katusha), 10e de l’étape, conserve son maillot rose de leader. L'Italien de la Katusha ne devance plus Bradley Wiggins, attardé par une chute dans le final de l'étape, au classement général mais son le Colombien Rigoberto Uran (Team Sky) qui pointe à 17".

Décidément, les Italiens s'en mettent plein les poches sur ce Giro. Après avoir couronné Puccio et Paolini, le Tour d'Italie a, ce mardi, révélé le jeune Enrico Battaglin. Pourtant, sa victoire n'était pas jouée d'avance. Dans la dernière montée, la Croce Ferrata (12,8 km à 5,5 %), le Français Sylvain Georges a résisté longtemps au peloton mené par les hommes du Britannique Bradley Wiggins (Siutsou, Henao, Uran). Il a été rejoint et débordé après le panneau des 10 derniers kilomètres par Di Luca accompagné du Colombien Robinson Chalapud.

Battaglin, c'est de famille

Le duo a basculé au sommet, à 6700 mètres de la ligne, avec un mince avantage sur le peloton qui n'a repris Di Luca qu'in extremis, sous une pluie battante. Auparavant, l'échappée du jour (Bérard, Sella, Le Bon, Roux, Minguez, Tamouridis, Ligthart) avait compté plus de 7 minutes d'avance au 71e kilomètre. Son dernier rescapé, l'Espagnol Miguel Minguez, a été rejoint à 42 kilomètres de l'arrivée, alors que la pluie faisait son apparition. Parent éloigné de l'ancien vainqueur du Giro et de la Vuelta, Giovanni Battaglin, le vainqueur du jour, a gagné pour la première fois une étape du Giro. Il s'est déjà signalé toutefois en gagnant dès ses débuts professionnels, à l'été 2011, la Coppa Sabatini, une semi-classique italienne.

L'information de cette fin de 4e étape est bien sûr la perte de temps du Britannique Bradley Wiggins (Team Sky) qui a franchi la ligne en 48e position, à 17 secondes d'Enrico Battaglin (Bardiani). Le jury a considéré que le Britannique n'avait pas été gêné par la chute de l'Italien Cristian Salerno (Cannondale) survenue à l'approche du dernier kilomètre, selon des membres de l'organisation. Au classement général, le vainqueur du dernier Tour de France a reculé de la deuxième à la sixième place, à 34 secondes de Luca Paolini, le maillot rose de ce Giro. Mercredi, la 5e étape, longue de 203 kilomètres entre Cosenza et Matera, concerne davantage les routiers-sprinteurs.

0
0