16/05/18 - 13:20
Terminé
Assisi - Osimo
0km
?km
Tour d’Italie • Etape11
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Assisi - Osimo
Tour d’Italie - 16 mai 2018

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 16 mai 2018 et débute à 13:20. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

La map n'est pas disponible pour le moment. Revenez plus tard pour suivre les coureurs en temps réel.
    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:23 

Merci d'avoir suivi cette 11e étape en notre compagnie. Jeudi, les sprinteurs auront une chance de s'imposer à Imola, au terme de 214 kilomètres plats comme la main, si ce n'est une côte de 4e catégorie placée à huit kilomètres de l'arrivée.

17:20

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL. Yates conforte évidemment son maillot rose alors que Froome, qui a concédé 50'' en comptant les bonifications, est relégué à 3'20''.

1. Simon Yates (Mitchelton-Scott)

2. Tom Dumoulin (Sunweb), à 47''

3. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à 1'04''

4. Domenico Pozzovivo (Bahran-Merida), à 1'18''

5. Richard Carapaz (Movistar), à 1'56''

6. George Bennett (LottoNL-Jumbo), à 2'09''

7. Rohan Dennis (BMC), à 2'36''

8. Pello Bilbao (Astana), à 2'54''

9. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), à 2'55''

10. Fabio Aru (UAE Emirates), à 3'10''

11. Miguel Angel Lopez (Astana), à 3'17''

12. Chris Froome (Sky), à 3'20''

16:47 

Davide Formolo a pris la 3e place à 5''. C'est Alexandre Geniez (AG2R La Mondiale) qui s'est classé 4e, à huit secondes, dans le même temps que Pinot, Konrad et Pozzovio. Aru a lâché 21''. Froome encore plus.

16:46 

Arrivé dans un petit groupe qui se jouait la 4e place, Thibaut Pinot a concédé 8'' sur Yates. Avec les bonifications, le Français va se retrouver à plus d'une minute du Britannique au général.

16:44

VICTOIRE DE SIMON YATES !!! Le maillot rose s'impose en costaud à Osimo ! Le Britannique remporte cette 11e étape avec deux ou trois secondes d'avance sur Tom Dumoulin (Sunweb).

300m 

Les 300 derniers mètres sont plats ! Yates va s'imposer !

600m 

Qu'il est dur ce final ! Ça monte encore. Et sur des pavés ! Dumoulin n'a que 3'' de retard sur Yates !

900m 

Dumoulin n'a qu'une poignées de mètres de retard sur Yates. Derrière, Pozzovivo n'est pas loin non plus !

1 km 

Froome a été distancé ! Il va perdre de précieuses secondes !

1,1 km 

Dumoulin est fort également ! Il semble en mesure de faire la jonction sur Yates !

1,5 km 

ATTAQUE DE YATES ! Le maillot rose est très fort ! Personne ne peut prendre sa roue !

1,6 km 

Wellens part seul !

1,8 km 

Début du deuxième mur ! Il y a 500m à 12,4% (passage à 16%). Mais la route continuera à grimper jusqu'aux 300 derniers mètres plats.

2 km 

Toujorus 8'' d'avance pour Wellens et Stybar !

3,5 km 

L'écart est de huit secondes ! C'est un équipier de Yates qui assure la poursuite en tête de peloton !

4 km 

Fin du premier mur. Stybar et Wellens ont eu une belle avance sur l'avant-garde du peloton !

4,6 km 

Le Tchèque est sorti en compagnie de Tim Wellens ! Attention à ce duo très dangereux !

4,8 km 

Sanchez et De Marchi sont repris alors que la portion pavée débute ! ATTAQUE DE STYBAR !!!

4,9 km 

Masnada est avalé par le peloton alors que De Marchi tente de relancer l'allure avec Sanchez.

5 km 

On est au pied du premier mur ! Il est pavé avec un passage à 16% !

6 km 

Ça sent le roussi pour le trio de tête ! Moins de 20'' d'avance pour Masnada, Sanchez et De Marchi !

7 km 

Preidler roule à nouveau en tête de paquet. Cette fois, Pinot est dans sa roue. Le Français, 3e du général, peut pourquoi pas envisager la victoire d'étape aujourd'hui. Il compte déjà trois podiums depuis le départ du Giro (deux fois 3e, une fois 2e).

8 km 

Encore 35'' ! L'écart ne baisse pas tant que ça. Mais avec les deux raidards présents dans le final, l'avance de l'échappée devrait fondre comme neige au soleil.

9 km 

Adam Hansen (Lotto Fix All) fait mal à l'écart en tête de peloton. L'écart n'est plus que de 37''.

10 km 

L'écart remonte en faveur de l'échappée ! 45'' d'avance ! Sanchez est clairement le plus fort. Mais De Marchi et Masnada ne lâchent pas. Et continuent à collaborer quand ils le peuvent.

10,5 km

Voici à quoi ressemblent les cinq derniers kilomètres. Il y a deux murs, dont un pavé, avec des passages à 16%. C'est homme fort qui va s'imposer, c'est une certitude.

11,5 km 

Plus que 43'' d'avance pour le trio de tête ! Masnada donne des signes de faiblesse. Il fait "l'élastique". Mais s'accroche encore.

12 km 

C'est Preidler (Groupama-FDJ) qui roule en tête de peloton. Thibaut Pinot n'est pourtant pas dans les premières positions sur cette portion très raide. La route ne va pas cesser de monter et descendre jusqu'à l'arrivée.

13 km 

Le maillot rose Simon Yates (Mitchelton-Scott) passe une bonne journée pour le moment. Le final pourrait lui convenir vu sa facilité dans les bosses depuis le début du Giro. Il est probablement le meilleur puncheur du moment sur les routes italiennes. De quoi en faire le grand favori pour la victoire d'étape ?

14 km 

De Marchi, Masnada et Sanchez comptent 52'' d'avance. Ils vont pouvoir résister encore quelques kilomètres.

18 km 

Très bien organisé, le peloton semble bien parti pour gagner son bras de fer avec l'échappée. Le voilà revenu à 1'05''. Et avec le final corsé, on imagine mal l'échappée pouvoir tenir jusqu'au bout avec une si faible avance.

23 km 

Masnada (Androni), Sanchez (Astana), De Marchi (BMC) ont encore 1'30'' d'avance sur le peloton ! Ils ont réussi à accélérer un peu plus.

25 km 

Maestri et Turrin n'ont pas réussi à revenir. Il n'y a donc plus que trois hommes en tête !

29 km 

Le peloton a repris du temps dans le raidard de Filottrano. Il n'y a plus que 1'40''.

29,5 km

Voilà, Luis Leon Sanchez est passé en tête du sprint intermédiaire de Filottrano. L'Espagnol n'a pas fait de geste particulier. Mais on imagine la nature de ses pensées.

29,8 km 

Maestri et Turrin sont décrochés de l'échappée. Ça monte trop vite pour eux.

30 km 

Les banderoles et les portraits de Scarponi sont très nombreux à Filottrano. Il y a énormément de monde.

30,3 km 

Sanchez mène l'échappée dans le raidard menant au sprint intermédiaire... Qui pourra battre l'Espagnol, bien décidé à rendre hommage à Scarponi ?

31 km 

Les équipes des favoris au maillot rose ont pris les commandes du peloton (Sky et Groupama-FDJ).

32 km 

À deux kilomètres du sprint intermédiaire, placé sur une portion très raide, le peloton a toujours plus de deux minutes de retard (2'05'').

34 km 

En tête de peloton, l'équipe Trek-Segafredo abat le plus gros du travail actuellement.

36 km 

Sanchez passe les relais les plus appuyés. C'est sans doute le plus fort au sein de l'échappée. Mais aussi le plus motivé. Nous arrivons bientôt à Filottrano, le village de son ancien coéquipier Michele Scarponi.

40 km 

Le peloton revient fort. Il n'a plus que 2'10'' de retard sur les cinq fuyards.

--

ROLLAND A ENVIE DE DOUBLER TOUR ET VUELTA. Dans Bistrot Vélo, notre émission cyclisme sur la page Facebook d'Eurosport, Pierre Rolland, absent du Giro, a expliqué son envie de doubler le Tour de France et la Vuelta cette année.

Vidéo - Rolland: "Doubler Tour et Vuelta, c'est le plan initial de ma saison"

00:38
46 km 

Dans l'échappée, personne n'est vraiment dangeureux au général. Mais Fausto Masnada (Androni) pointe tout de même au 25e rang, à 11'37'' du maillot rose. Si jamais le peloton s'était désintéressé de la victoire d'étape, l'équipe de Simon Yates n'aurait pas pu laisser l'échappée prendre une avance trop conséquente.

48 km 

Le peloton grappille quelques secondes. 2'35'' de retard.

51 km 

La moyenne reste très élevée après deux heures de course : 45,6 km/h. Pour ceux qui voulaient se reposer au lendemain de la très éprouvante 10e étape, c'est raté.

.

53 km 

Encore 2'50'' d'avance pour les cinq hommes de tête.

58 km

Après avoir fait le tempo durant les 500 derniers mètres, Masnada passe en tête du Valico di Petra Rossa (3e catégorie) devant Maestri, De Marchi et Sanchez.

59 km 

Au sommet, la route va descendre durant une petite trentaine de kilomètres. Pas sûr que le peloton parvienne à reprendre beaucoup de temps sur cette portion.

60 km 

Avec son coup de pédale puissant, Sanchez est celui qui fait la meilleure impression au sein de l'échappée. Encore deux kilomètres à grimper dans cette côte de 3e catégorie.

62 km 

L'écart repart à la hausse ! Trois minutes d'avance pour l'échappée, qui met à profit l'ascension pour accélérer.

65 km 

En tête de peloton, les équipes LottoNL-Jumbo et Lotto Fix All se relaient toujours activement. Une autre formation leur donne un coup de main. Il s'agit de Trek-Segafredo. Elle mise sans doute sur le punch de Gianluca Brambilla pour la victoire d'étape. Hier, en se classant 9e à Gualdo Tadino, l'Italien a signé son meilleur résultat depuis le début du Giro

--

ROLLAND ET SA CONCENTRATION. Dans Bistrot Vélo, notre émission cyclisme sur la page Facebook d'Eurosport, Pierre Rolland nous a dévoilé lundi sa principale lacune sur le chrono… sa concentration.

Vidéo - "Mon problème sur le chrono ? J'ai du mal à rester concentré plus de 10 minutes"

01:05
67 km 

Les coureurs viennent d'entamer la deuxième ascension du jour. Le Valicao di Pietra Rossa n'est pas bien difficile (9,6km à 3,7%, 3e catégorie). Mais elle va peser sur les organismes. Elle pourrait pourquoi pas être fatal à quelques coureurs, si le tempo est trop rapide.

68 km

L'écart s'est stablisé depuis une petite dizaine de kilomètres. Il reste autour de 2'20''.

71 km 

SANCHEZ, POUR LA MÉMOIRE DE SCARPONI. La présence dans l'échappée de Luis Léon Sanchez n'est pas seulement liée au profil du jour, favorable à ses qualités. A 30 kilomètres de l'arrivée, le Giro passera à Filottrano, le village de Michele Scarponi, mort l'an dernier à l'entraînement, percuté par un camion. Scarponi et Sanchez étaient amis. Ils couraient dans la même equipe au sein d'Astana. Alors, pour rendre un nouvel hommage à son ancien coéquipier, on imagine que l'Espagnol avait prévu de longue date de s'échapper aujourd'hui. L'an dernier, Sanchez était passé en tête du Mortirolo, rebaptisé "Cima Scarponi", lors de la 16e étape du Giro. Et il lui avait explicitement dédié sa victoire lors du GP Bruno Beghelli, en octobre.

Luis Leon Sanchez
73 km

Malgré plus de 600m de dénivelé à avaler, les hommes de tête ont parcourus près de 46 kilomètres dans la première heure de course. C'est parti très, très vite.

--

Tout à l'heure, Mirco Maestri (Bardiani-CSF) est passé en tête de la première ascension du jour, le Passo de Cornello (3e catégorie).

1. Fausto Masnada (Androni Sidermec-Bottecchia), 7 points

2. Luis Leon Sanchez (Astana), 4 pts

3. Alessandro De Marchi (BMC), 2 pts

4. Mirco Maestri (Bardiani-CSF), 1 pt

75 km 

L'échappée n'a plus que 2'15'' d'avance. Ça va être dur d'aller au bout.

79 km 

Les cinq hommes de tête ont possédé jusqu'à 4'15" d'avance. Mais le peloton s'est vite décidé à contrôler l'écart. L'Equipe Mitchelton-Scott a été la première à embrayer. Avant de recevoir l'aide appuyée de Lotto Fix All et LottoNL-Jumbo, favoris respectifs à la victoire d'étape avec Tim Wellens et Enrico Battaglin.

80 km 

LA SITUATION DE COURSE. Comme prévu, le départ a été très nerveux. Il a fallu attendre une trentaine de kilomètres (couverts à 50km/h) pour voir une échappée se dessiner. Luis Léon Sanchez (Astana) et Alessandro de Marchi (BMC) sont partis en costaud avant d'être rejoints par Fausto Masnada (Androni) puis Mirco Maestri (Bardiani-CSF) et Alex Turrin (Wilier Triestina).

-- 

LE PARCOURS. Au lendemain de la plus longue étape du Giro (244 kilomètres), le peloton aura affaire à une étape assez courte. Les 156 kilomètres proposés ne seront pas de tout repos. Ce sera une étape de moyenne montagne. Pour les baroudeurs ou les puncheurs. Trois ascensions sont répertoriées. Les deux premières (en 3e catégorie) sont placées assez loin de l'arrivée. La dernière, classée en 4e catégorie, constitue l'arrivée. Ça grimpe pendant 2,5 kilomètres. Mais tout devrait se jouer dans la portion à 12,4%, longue de 500m, placée avant la flamme rouge. La route continuera de grimper aux alentours de 6% avant 300 derniers mètres plats. L'approche de cette montée finale ne sera pas simple, avec plusieurs raidards redoutables, dont un sur des pavés à cinq kilomètres du but.

-- 

LE CLASSEMENT DE LA MONTAGNE. Si Esteban Chaves porte le maillot azur, c'est bien Simon Yates, porteur du maillot rose, qui domine le classement des grimpeurs.

1. Simon Yates (Mitchelton-Scott), 55 pts

2. Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), 47 pts

3. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 36 pts

4. Richard Carapaz (Movistar), 23 pts

5. Giulio Ciccone (Bardiani-CSF), 22 pts

-- 

LE CLASSEMENT PAR POINTS. Elia Viviani (Quick-Step Floors) a toujours le maillot "cyclamen" solidement installé sur ses épaules.

1. Elia Viviani (Quick-Step Floors), 178 pts

2. Sam Bennett (Bora-Hansgrohe), 112 pts

3. Davide Ballerini (Androni Giocattoli-Sidermec), 87 pts

4. Sacha Modolo (EF Education First-Drapac p/b Cannondale), 61 pts

5. Simon Yates (Mitchelton-Scott), 61 pts

Elia Viviani
--

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL. Chaves éjecté du top 10, Thibaut Pinot en profite pour grimper sur le podium provisoire. Une première dans ce Giro.

1. Simon Yates (Mitchelton-Scott)

2. Tom Dumoulin (Sunweb), à 41''

3. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à 46''

4. Domenico Pozzovivo (Bahran-Merida), à 1'00''

5. Richard Carapaz (Movistar), à 1'23''

6. George Bennett (LottoNL-Jumbo), à 1'36''

7. Rohan Dennis (BMC), à 2'08''

8. Pello Bilbao (Astana), à 2'08''

9. Michael Woods (EF Education First), à 2'28''

10. Chris Froome (Sky), à 2'30''

-- 

Hier, le Giro a perdu l'un de ses grands favoris à la victoire finale. Lâché dès le début d'étape, Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) a fini par concéder 25 minutes à l'arrivée située à Gualdo Tadino. Matej Mohoric (Bahrain-Merida) s'est imposé devant son compagnon d'échappée, l'Allemand Nico Denz (AG2R La Mondiale).

-- 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue pour suivre en direct la 11e étape du Tour d'Italie. Le départ sera donné à 13h20. 156 kilomètres sont à parcourir entre Assisi et Osimo. L'arrivée se situe dans la région des Marches, près de la côte adriatique.

0 commentaire