Cyclisme
Tour d’Italie

Sagan prêt à zapper les Flandres et Roubaix pour le Giro ?

Partager avec
Copier
Partager cet article

Peter Sagan au départ du QP de Québec, le 13 septembre 2019

Crédit: Getty Images

ParChristophe Gaudot
29/05/2020 à 08:09 | Mis à jour 29/05/2020 à 08:09
@ChrisGaudot

TOUR D'ITALIE - Dans une fin de saison au calendrier démentiel, Peter Sagan devrait s'en tenir au programme qu'il avait prévu pour 2020. Le Slovaque devrait donc participer à son premier Giro (3-25 octobre). Problème, ce choix pourrait le contraindre à faire une croix sur le Tour des Flandres et Paris-Roubaix.

Une promesse est une promesse ? Peter Sagan croit en cet adage. Alors qu'il avait prévu de découvrir le Tour d'Italie en 2020 et qu'il avait promis aux organisateurs d'y participer, le triple champion du monde ne devrait pas changer de plan si l'on en croit les informations des médias slovaques. Un choix qui a de quoi surprendre puisque le Tour des Flandres (18 octobre) et Paris-Roubaix (25 octobre), deux courses qui lui sont chères (et qu'il a remportées) se disputent précisément pendant le Giro (3-25 octobre).

Milan-Sanremo, le Tour de France puis celui d'Italie, voilà à quoi devrait ressembler les mois d'août, septembre et octobre de Peter Sagan en 2020. Enchaîner les deux premiers Grands Tours de la saison semble être un pari risqué. Lancé le 29 août de Nice, le Tour s'achèvera le 20 septembre quand le Giro partira seulement deux semaines plus tard. S'il va au bout de chacune de ces courses, et cela semble être son objectif puisqu'il visera un 8e maillot vert sur la Grande Boucle et un premier classement par points sur le Giro, Sagan enchaînera 42 jours de courses en 58 jours. Démentiel.

Cyclisme

La saga Sagan : 2010 - 2020, une décennie de succès et de frasques

11/05/2020 À 12:05

Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) sur la 2e étape de Paris-Nice

Crédit: Getty Images

Reste la possibilité de ne pas aller au bout de l'une ou l'autre mais on imagine mal le Slovaque tirer un trait sur son paletot fétiche, le vert, sur la Grande Boucle. Peut-être envisage-t-il de glaner un succès d'étape sur les routes italiennes pour compléter sa sélection avant de se retirer ? Ce choix lui permettrait de prendre le départ du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix mais dans quelle condition ? Bien que la préparation à ces deux courses sera rabougrie en 2020, elles nécessitent une montée en puissance particulière et semblent peu complémentaires au programme de Sagan tel qu'il se dessine aujourd'hui. Depuis 2013, Sagan n'a jamais manqué le Ronde et l'Enfer du Nord.

Tour d’Italie

Sagan : "Je ne pouvais pas décaler ma découverte du Giro encore une fois"

26/06/2020 À 16:20
Tour d’Italie

Evenepoel : "Si je peux gagner le Giro ? J'espère pouvoir répondre oui le 25 octobre"

26/06/2020 À 10:44
Dans le même sujet
CyclismeTour d’Italie
Partager avec
Copier
Partager cet article