Coincée entre l'étape du Monte Zoncolan et celle plus difficile encore de Cortina d'Ampezzo lundi, cette 15e étape devait être plus tranquille pour les coureurs du Giro, il n'en a rien été. Peu de temps après le départ donné à Grado, et alors que certains tentaient de prendre l'échappée du jour à l'avant, une grosse chute a secoué le peloton à l'arrière. Les organisateurs ont immédiatement pris la décision de neutraliser la course alors que le peloton était sur une route étroite. De nombreux coureurs sont allés à terre et quatre ont abandonné : Emanuel Buchmann, sixième du classement général, mais aussi Jos Van Emden (Jumbo-Visma), Ruben Guerreiro (EF Education-Nippo) et Natnael Berhane (Cofidis).
Les quelques courageux qui tentaient de partir à l'avant n'ont pas compris ce qu'il se passait, mais les organisateurs du Giro n'avaient pas vraiment d'autre choix. Sur une route étroite et alors que la chute a été terrible, la sécurité a pris le pas sur le sportif. On a rapidement vu les voitures de directeurs sportifs mais aussi les ambulances s'agglutiner derrière les malheureux qui ont chuté. Plus tard, une ambulance a pu dépasser un peloton rangé sur la droite de la route pour filer vers l'hôpital le plus proche.
Tour d’Italie
Lafay : "Je me suis testé dans le Zoncolan… Bernal m’a mis plus de 2 minutes en 3 kilomètres"
14/06/2021 À 17:42
Pour Emanuel Buchmann, le coup est terrible puisqu'il était sixième du général après être monté en puissance ces derniers jours. Il a fallu attendre 25 minutes pour que le peloton reprenne sa route vers Gorizia, groupé mais à allure modérée. Le directeur de course a attendu que tous les coureurs blessés finissent d'être soignés et reprennent leur place dans le peloton. La course a alors repris ses droits et Victor Campenaerts, déjà présent en début d'étape, a attaqué de nouveau.
Tour d’Italie
Caruso, Fortunato, Storer : les 7 révélations de ce Giro
30/05/2021 À 21:33
Tour d’Italie
Le sacre de Bernal, c'est aussi celui du collectif INEOS
30/05/2021 À 20:00