Llorente, le positif du Tour

Llorente, le positif du Tour
Par AFP

Le 29/07/2003 à 00:01Mis à jour

Selon le journal espagnol Marca, daté de mercredi, le coureur contrôlé positif à l'EPO sur le Tour de France lors de la 12e étape, serait l'Espagnol Pascual Llorente, de l'équipe Kelme. L'information n'a pas encore été confirmée par les organismes officie

Le service de presse de la Fédération royale espagnole de cyclisme (RFEC) n'a pas été mesure de confirmer cette information et il n'a pas été possible de joindre mercredi matin la commission antidopage de la RFEC.

Le directeur sportif de l'équipe Kelme, Juan Mas, a confirmé à l'AFP que l'un de ses coureurs avait été contrôlé positif et que la contre-analyse avait confirmé le résultat. "Je ne peux pas révéler le nom du coureur jusqu'à ce qu'il ait reçu une notification officielle", a-t-il ajouté.

Le coureur espagnol, seul cas de dopage enregistré sur le Tour du centenaire selon l'Union cycliste internationale (UCI), a été contrôlé positif à l'issue de la 12e étape, un contre-la-montre de 47 km entre Gaillac et Cap'Decouverte dans le Tarn, étape remportée par l'Allemand Jan Ullrich, précise Marca.

La contre-analyse réalisée ultérieurement a confirmé le cas de dopage, souligne le quotidien sportif espagnol, en rappelant que le coureur a réalisé une saison exceptionnelle avec des victoires finales au Tour d'Andalousie et au Tour de Murcie, où il avait notamment remporté la dernière étape lors d'un contre-la-montre, devant l'Américain Lance Armstrong.

0
0