Avez-vous eu peur de terminer une fois encore deuxième?
Kurt Asle ARVESEN : Oui! J'ai eu peur que ça recommence. J'avais de très bonnes jambes aujourd'hui, tout allait très bien pour moi. Ce n'était pas intelligent de ma part de prendre ces deux derniers virages en tête. Mais je n'étais pas vraiment à fond. J'ai changé de braquet et ensuite j'ai tout donné dans mon sprint. Je m'attendais à ce que quelqu'un me passe sur le fil sur la ligne, mais non, personne n'est revenu !
L'équipe CSC a démontré sa force à plusieurs reprises, mais il lui manquait encore une victoire d'étape. Grâce à vous, c'est chose faite...
Tour de France
Toute première Foix
16/07/2008 À 16:45
K.A.A : Comme vous l'avez vu il y a deux jours, nous avons une très grosse équipe, même si nous ne l'avions pas beaucoup montré lors de la première semaine. Maintenant, nous avons une victoire d'étape. Nous en avions besoin. C'est important et c'est un poids en moins pour tout le monde. Nous allons y aller doucement sur les étapes à venir pour être fin prêts pour les Alpes, afin de pouvoir travailler au mieux pour Frank Schleck et Carlos Sastre. Il y a aussi Andy, je suis sûr qu'il va revenir au top.
Saviez-vous que votre équipe roulait en tête du peloton?
K.A.A. : Non, je ne le savais pas pendant la course. Mais j'ai appris que Pereiro était sorti du peloton. On ne veut pas qu'il revienne dans la course au général. Alors, c'est normal que l'équipe ait roulé. On avait suffisamment d'avance pour que l'on puisse aller au bout de toute façon. Pour ma part, je suis resté concentré sur ce que j'avais à faire.
Est-ce la plus belle victoire de votre carrière?
K.A.A. : Oui, incontestablement. J'ai déjà gagné deux étapes du Giro, j'ai aussi un titre de champion du monde des moins de 23 ans à mon palmarès. Mais remporter une étape du Tour de France, avec le maillot de champion de Norvège sur le dos, je ne pouvais pas rêver plus bel accomplissement.
Vous allez vous remettre au travail pour vos leaders désorm ais?
K.A.A. : Oui. Pour l'instant, c'était un Tour difficile pour moi. J'ai beaucoup travaillé pour Carlos, Frank et Andy. J'ai beaucoup donné. J'ai pris ma chance aujourd'hui, je n'en avais pas 50 sur ce Tour de France. Il fallait que je sois opportuniste. Je me sens super bien, la journée de repos m'a vraiment fait du bien. Là, je savoure, et après, je vais me remettre au boulot pour l'équipe.
C'est la deuxième victoire norvégienne sur ce Tour. Que représente le cyclisme dans votre pays?
K.A.A. : Le cyclisme en Norvège est en train de grandir, et cela dure depuis plusieurs années. Il y a plusieurs chaines de télévision qui couvrent le Tour de France en direct et de nombreux médias sont là. Il y a un gros suivi. Thor Hushovd est la star. Il a gagné une étape et maintenant je viens d'en gagner une à mon tour. Chacun son tour !
Tour de France
Etape 11: Le finish
16/07/2008 À 15:17
Tour de France
Zubeldia n'en sera pas
25/06/2010 À 08:58