L'Américain Lance Armstrong, septuple vainqueur de l'épreuve (1999 à 2005), a annoncé lundi sa participation au Tour de France 2009, malgré ses craintes pour sa sécurité sur les routes de la Grande Boucle. "Lance Armstrong annonce sa participation au Tour de France 2009", indiquait lundi soir le site internet de son équipe Astana, sans aucune autre précision. Agé de 37 ans, le détenteur du record des victoires dans le Tour avait annoncé en septembre son retour à la compétition pour 2009 sous le maillot de la formation Astana, dirigée par Johan Bruyneel, le Belge avec lequel il a fait équipe à partir de fin 1998. Mais il avait jusque-là laissé planer le doute sur sa participation à la Grande Boucle 2009. "J'ai beaucoup de respect pour cette épreuve et je suis optimiste en raison de la nouvelle direction (du Tour)", a indiqué lundi Armstrong dans une interview sur le site internet du journal Le Parisien.
Mi-novembre, l'Américain avait avoué des inquiétudes, dans une interview au quotidien anglais The Guardian. En France, avait-il dit, "je ressens de l'agressivité, de la colère. (...) Si vous croyez tout ce que vous lisez, ma sécurité personnelle pourrait être compromise. Le cyclisme se pratique sur routes et les spectateurs les bordent. J'ai la faiblesse de croire que ces gens, même s'ils ne m'aiment pas, laisseront l'épreuve se dérouler normalement".
Plus affûté qu'à ses débuts
Tour de France
Le parcours à la loupe
23/10/2008 À 07:00
Durant ses années de domination, et bien qu'il n'ait jamais subi de contrôle positif, Armstrong a été l'objet de soupçons récurrents de dopage. "Je comprends que les Français et le cyclisme en général puissent avoir cette perception, mais la réalité est toute autre", avait-il expliqué, "je n'ai peur de rien, je n'ai rien à cacher". En 2005, le quotidien l'Equipe avait affirmé que des échantillons de sang de Lance Armstrong, prélevés pendant le Tour de France 1999 et analysés six ans plus tard, avait révélé la présence d'EPO. Armstrong a toujours nié s'être dopé.
Dans son interview au Guardian, Armstrong se déclarait par ailleurs plus "affûté" à 37 ans qu'à ses débuts, affirmant que "sur le plan mental, il n'y avait aucune comparaison". "Je suis beaucoup plus fort et motivé. Ma motivation de 2008 ressemble à celle de 1999. Je m'étais sorti d'un cancer et plus personne ne me voulait ou croyait encore en moi." L'équipe Astana, avec Armstrong et l'Espagnol Alberto Contador, vainqueur du Tour 2007, a débuté lundi sa préparation pour la saison prochaine sur l'île de Tenerife, aux Canaries. Ce rassemblement est l'occasion de la première rencontre entre Armstrong et Contador, 25 ans. La cohabitation entre les deux leaders, l'un et l'autre anciens vainqueurs du Tour, est l'un des problèmes que devra résoudre leur directeur sportif Johan Bruyneel sur le Tour.
Cyclisme
Giro: Armstrong s'explique
22/10/2008 À 06:30
Tour de France
Pour Contador, il n’y a pas de "polémique" entre lui et le duo Bruyneel-Armstrong
16/04/2020 À 22:24