Reuters

Hécatombe sur le Tour

Hécatombe sur le Tour
Par Eurosport

Le 10/07/2011 à 15:35Mis à jour Le 10/07/2011 à 17:12

Le Tour est fini pour Jurgen Van den Broeck et Alexandre Vinokourov. Le Belge et le Kazakh ont été pris dans une chute dans la descente du Pas de Peyrol, lors de la 9e étape. Ils n'ont pu reprendre la course. La Grande Boucle perd donc deux outsiders de plus. L'hécatombe continue...

C'est un sale tour que cette 98e édition est en train de jouer au peloton. Rarement on aura vu une telle hécatombe parmi les prétendants au classement général en moins d'une moitié de Tour. Alors que nous sommes encore à deux semaines de l'arrivée à Paris, 14 coureurs ont déjà abandonné sur chute. D'autres sont encore en course mais en souffrance, payant chaque jour les conséquences de ces accidents. Dimanche, deux nouveaux outsiders ont quitté la course. Après Bradley Wiggins, Janez Brajkovic ou Chris Horner, Jurgen Van den Broeck et Alexandre Vinokourov ont dû renoncer à leur tour.

    Il restait environ 100 kilomètres dans cette 9e étape, lorsqu'une chute collective est survenue dans les premières positions du peloton, lors de la descente du Pas de Peyrol, premier des trois cols de deuxième catégorie au programme ce dimanche. Sur une route encore humide après les fortes pluies de la matinée, ce fut un véritable strike. Sur cette seule chute, quatre coureurs ont été contraints à l'abandon. Parmi eux, deux gros outsiders de ce Tour 2011: Jurgen Van den Broeck d'abord, le leader de l'équipe Omega Pharma Lotto, touché aux cervicales et sans doute victime d'une fracture de l'omoplate.

    Fracture du fémur pour Vino

    Eurosport

    Cruelle journée pour van den Broeck donc, mais aussi pour Alexandre Vinokourov. Passé tout près du maillot jaune hier à Super-Besse, ce maillot jaune qu'il n'a jamais porté et dont il rêvait pour son tout dernier Tour, Vino ne l'endossera sans doute jamais. Pris dans la chute, le Kazakh a glissé dans le fossé en contrebas de la route, entre les arbres. Il est resté là pendant deux bonnes minutes, avant que plusieurs de ses coéquipiers ne l'aident à remonter sur la chaussée, avec le service médical du Tour. Le premier diagnostic médical évoquait une fracture du fémur pour le double vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, également touché au bassin. Sa carrière s'est probablement arrêtée là. Vino avait rêvé d'autre chose.

    L'Américain David Zabriskie a lui aussi vu son Tour de France s'arrêter net dans cette descente. Le rouleur de la Garmin-Cervelo s'est fracturé le poignet. Plus tôt dans la journée, une première chute sérieuse avait déjà mis hors course deux autres coureurs, Amets Txurruka (Euskaltel) et Pawel Brutt (Katusha). Le peloton paie un lourd tribut aux chutes depuis le grand départ de Vendée. Finalement, un Alberto Contador, qui s'est lui aussi retrouvé une fois encore à terre dimanche, peut s'estimer chanceux d'avoir évité la catastrophe...

    14 ABANDONS SUR CHUTE DEPUIS LE DEPART

    Jurgen Van de Walle (BEL/OLO): 4e étape
    Janez Brajkovic (SLO/RSH): 5e étape
    Ivan Velasco (ESP/EUS); 5e étape
    Tom Boonen (BEL/QST): 7e étape
    Bradley Wiggins (GBR/SKY): 7e étape
    Rémi Pauriol (FRA/FDJ): 7e étape
    Chris Horner (USA/RSH): 7e étape
    Benat Intxausti (ESP/MOV): 8e étape
    Amets Txurruka (ESP/EUS): 9e étape
    Pavel Brutt (RUS/KAT): 9e étape
    Jurgen van den Broeck (BEL/OLO): 9e étape
    Alexandre Vinokourov (KAZ/AST): 9e étape
    David Zabriskie (USA/GRM): 9e étape
    Frederik Willems (BEL/OLO: 9e étape

    0
    0