Froome – Aru, Tour 2017, épisode 4. Une attaque polémique, un geste d'humeur et des excuses, Christopher Froome et Fabio Aru ont animé l'étape folle de dimanche entre Nantua et Chambéry. Dans le Mont du Chat, le maillot jaune du Tour avait été victime d'un incident mécanique, l'obligeant à mettre pied à terre.
Au même instant, le coureur Astana avait choisi d'attaquer, avant d'être rappelé à l'ordre par le groupe des favoris. Peu de temps après, de nouvelles images avaient montré ce que l'on pensait être la réponse du coureur Sky, tassant son adversaire vers le bas-côté dans la montée.
Des images exclusives publiées ce mardi par Eurosport racontent une tout autre histoire. Avec une prise de vue de face par rapport à l'incident, sa lecture en est bouleversée. Comme Froome l'a dit dès l'arrivée de l'étape, et l'a répété lundi durant la journée de repos, le Britannique ne semble pas avoir volontairement donné un coup de guidon au coureur Astana. Les images (à partir de 2'13") le montrent regardant son compteur et faisant un écart de sa trajectoire, mais ne cherchant pas à bloquer l'Italien. Le Britannique lève ainsi instantanément la main pour s'excuser.
Tour de France
"Fou d'imaginer que ce soit volontaire" : Froome réitère ses excuses à Aru
10/07/2017 À 13:31

Vu de face, l'incident de Froome et Aru est sans équivoque

Après l'étape, le double tenant du titre avait assuré avoir "un peu perdu" son guidon. Froomey s'était de nouveau excusé lundi face aux journalistes. "J'ai perdu un peu l'équilibre et j'ai dévié sur la droite, Aru est arrivé à ma droite et il a dû se dérober aussi. C'était une véritable erreur et je pense que Fabio Aru a été le premier à le reconnaître. Je me suis excusé tout de suite sur la route dès que cela s'est produit. C'est fou d'imaginer que ce soit volontaire." Ca l'est désormais un peu plus encore à la vue de ces nouvelles images.
Tour de France
Froome a-t-il tenté de se "venger" de l'attaque d'Aru ? "J'ai un peu perdu mon guidon"
09/07/2017 À 16:49
Tour de France
Bardet décolle, Froome zigzague : Peyragudes 2017, une rampe inoubliable
19/07/2022 À 14:07