Getty Images

Dylan Groenewegen (Lotto NL-Jumbo) l'emporte à Chartres, Greg Van Avermaet reste en jaune

Groenewegen a maté Gaviria et le reste de la meute

Le 13/07/2018 à 18:08Mis à jour Le 13/07/2018 à 18:49

TOUR DE FRANCE - Dylan Groenewegen s'est montré le plus fort. Le Néerlandais de la Lotto NL-Jumbo l'a remporté à Chartres vendredi, au terme de la plus longue (mais pas la plus passionnante) étape de cette Grande Boucle 2018. Greg Van Avermaet (BMC) conserve son maillot jaune et a même repris trois secondes de bonifications.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Fernando Gaviria est cette fois-ci tombé sur un os. Et ce dernier est néerlandais. Dylan Groenewegen a dominé la 7e étape et le sprint qui en a marqué l'issue. A Chartres, le Néerlandais de Lotto NL-Jumbo s'est imposé très facilement devant Gaviria (Quick Step), donc, et Peter Sagan (Bora Hansgrohe). Les Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Christophe Laporte (Cofidis) ont terminé 4e et 5e. Sans trembler, Greg Van Avermaet a doublé son avance en tête du classement général.

Vidéo - Groenewegen a fait l'extérieur pour dominer les sprinteurs: revivez l'arrivée de la 7e étape

02:18

Vainqueur sur les Champs-Elysées en clôture de l'édition 2017, Groenewegen a mis quelques jours à trouver l'ouverture. Mais en ce vendredi 13, il a trouvé son bonheur. Sixième à Fontenay-le-Comte samedi dernier, quatrième à Sarzeau il y a trois jours, le Néerlandais, vainqueur de Kuurne-Bruxelles-Kuurne notamment cette année, a montré les muscles dans l'emballage final. Sa victoire n'a souffert d'aucune contestation. Après avoir contourné Alexander Kristoff, "arrêté" sur le bitume, le Néerlandais a dépassé Gaviria et a rapidement lâché le sprinteur de Quick Step.

Le coup de vis d'AG2R-La Mondiale

Derrière, on n'a pu qu'admirer les dégâts. En quête d'un premier succès sur ce Tour, Arnaud Démare, qui a tenté lui aussi le pari de passer par l'extérieur, n'a pas connu la même réussite que Groenewegen et devra encore patienter. Quatrième, il n'est pour l'instant clairement pas du calibre des trois qui le devancent. Mais le Picard reste confiant, alors... Avant ce sprint, l'étape a fait la part belle à... l'ennui. Yoann Offredo (Wanty Groupe Gobert) et Laurent Pichon (Fortuneo) ont bien essayé de prendre la poudre d'escampette en solitaire mais le peloton n'avait pas envie d'une telle issue.

Entre les deux essais tricolores, AG2R-La Mondiale a bien tenté un coup de bordure à 98km de l'arrivée mais le coup de vis des Ciel et Terre n'a pas été récompensé. Et tout est rentré dans l'ordre quelques kilomètres plus loin. Peut-être que les équipiers de Romain Bardet essaieront à nouveau samedi sur la route d'Amiens. Passé le premier lors du point bonus en fin d'étape, Greg Van Avermaet a conforté son maillot jaune. En tête du général, le Belge de BMC possède désormais 6 secondes d'avance sur Geraint Thomas. Au bout de l'ennui...

0
0