27/07/19 - 14:35
Terminé
Albertville - Val Thorens
0km
?km
Tour de France • Etape20
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Albertville - Val Thorens
Tour de France - 27 juillet 2019

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 27 juillet 2019 et débute à 14:35. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Simon Farvacque
Temps forts 
 
 Supprimer
18:00

A demain pour suivre en direct commenté la 21e et dernière étape du Tour, entre Rambouillet et Paris (128 km). Départ fictif à 18h05.

17:30

Les meilleurs moments de la course :

Vidéo - Facile comme Bernal, fier comme Nibali, cuit comme Alaphilippe : Le résumé de la 20e étape

07:07
16:50

Le moment où Alaphilippe a été distancé par le groupe des favoris :

Vidéo - A 13km de l'arrivée, Alaphilippe a craqué et vu le podium s'envoler

00:51
16:37 

Le Top 20 du classement général mis à jour : Bernal reste en tête, Thomas passe 2e, Kruijswijk monte sur le podium, Alaphilippe passe 5e et Barguil (10e) gagne une place, dépassant Porte (11e) :

1. Egan Bernal (Ineos)

2. Geraint Thomas (Ineos), à 1'11"

3. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), à 1'31"

4. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), à 1'56"

5. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), à 3'45"

6. Mikel Landa (Movistar), à 4'23"

7. Rigoberto Uran (EF Education First), à 5'15"

8. Nairo Quintana (Movistar), à 5'30"

9. Alejandro Valverde (Movistar), à 6'12"

10. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), à 7'32"

11. Richie Porte (Trek-Segafredo), à 12'05

12. Guillaume Martin (Wanty-Gobert), à 22'08"

13. David Gaudu (Groupama-FDJ), à 23'29"

14. Fabio Aru (UAE Emirates), à 27'07"

15. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), à29'54"

16. Roman Kreuziger (Dimension Data), à 35'49"

17. Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ), à 43'41"

18. Dan Martin (UAE Emirates), à 44'30'

19. Alexey Lutsenko (Astana), à 48'32"

20. Jesus Herada (Cofidis), à 51'16"

Egan Bernal and Geraint Thomas
16:32 

Julian Alaphilippe coupe la ligne avec 3'17" de retard sur Nibali.

16:31 

Buchmann et Kruijswijk arrivent quasiment ensemble. Le premier nommé n'a pas réussi à inquiéter le deuxième cité, qui va monter sur le podium grâce à la défaillance d'Alaphilippe.

- Le classement de l'étape :

1. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida)

2. Alejandro Valverde (Movistar), à 10"

3. Mikel Landa (Movistar), à 14"

4. Egan Bernal (Ineos), à 17"

5. Geraint Thomas (Ineos), m.t.

6. Rigoberto Uran (EF Education First), à 23"

7. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), m.t.

8. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), à 25"

9. Wout Poels (Ineos), à 30"

10. Nairo Quintana (Movistar), m.t.

11. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), à 46"

...

26. Julian Alaphilippe, à 3'17"

Vincenzo Nibali - stage 19 Tour de France 2019 - Getty Images
16:31 

Egan Bernal et Geraint Thomas se tapent dans la main, franchissant la ligne juste derrière les deux Movistar.

Bernal and Thomas
FINISH

Victoire de Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) ! Alejandro Valverde (Movistar) prend la deuxième place, au punch. Son coéquipier, Mikel Landa, complète le podium.

200 M 

Vincenzo Nibali est à 200 mètres de l'arrivée. Personne au loin... cela sent bon pour le Requin de Messine.

450 M 

Nibali a une centaine de mètres d'avance sur Landa.

600 M

Attaque de Landa !

700 M 

Nibali est dans une portion très raide, à 11%. Il bute...

1 km

Flamme rouge pour Nibali. Il a toujours 32 secondes d'avance.

1,5 km 

Ils sont 9 à 32" de Nibali (Poels, Thomas, Bernal, SK, Buchmann, Valverde, Landa, Quintana, Uran).

1,7 km 

Soler est distancé.

1,8 km 

Nibali a 34" d'avance sur le groupe maillot jaune, maintenant mené par Poels.

2 km

Barguil est lâché par le groupe des favoris. Mühlberger aussi, il a fini son travail.

2,6 km 

Vincenzo Nibali tient ! Il a 39" d'avance sur le groupe maillot jaune, 3'06" sur Alaphilippe.

3 km 

Soler est repris. Composition du groupe maillot jaune : Mühlberger, Poels, Bernal, Thomas, Kruijswijk, Buchmann, Valverde, Landa, Uran, Barguil, Quintana, Soler.

3,5 km 

Nibali a 39" d'avance sur Soler, 46" sur le groupe maillot jaune, au sein duquel Barguil est en souffrance.

4 km 

L'écart entre Nibali et le groupe maillot jaune remonte légèrement : 50". Soler est à une quarantaine de secondes du Requin de Messine.

4,2 km 

Mühlberger roule dans le groupe maillot jaune, pour Buchmann. Nibali maintient l'écart avec ce groupe. Soler est toujours intercalé.

4,5 km  

2,48" de retard pour Alaphilippe, sur la tête de course. Un peu plus de 2 minutes donc, sur les meilleurs du classement général.

4,9 km 

Le groupe maillot jaune reprend Quintana, S. Yates et Barguil.

5 km 

Soler est costaud ! Il fait péter S. Yates, Quintana et Barguil.

5 km

Situation de course :

Nibali seul en tête,

Quintana, Soler, Barguil et S. Yates sont à 35"

Le groupe maillot jaune est à 45"

Alaphilippe à plus de 2 minutes

5,3 km 

Il reste 10 coureurs dans le groupe maillot jaune, emmené par un équipier de Buchmman.

5,6 km 

S. Yates, Soler et Barguil dépassent Zakarin. Quintana revient sur eux.

5,7 km

Attaque de Quintana ! De Plus se gare (enfin).

6 km 

Soler est sorti avec Barguil. Ils sont à une dizaine de mètres de S. Yates.

6,5 km

Attaque de Simon Yates. Warren Barguil tente d'y aller. Daryl Impey, membre de l'échappée, s'accroche en queue du groupe de favoris, qui compte encore une vingtaine d'hommes.

6,9 km 

De Plus reprend Fraile. Mais il ne reprend pas de temps à Nibali : 58" d'avance pour l'Italien.

7 km

L'écart tutoie toujours la minute, entre Nibali et le groupe maillot jaune. Alaphilippe est à 2'10" de la tête de course et perd donc déjà plus d'une minute sur Kruijswijk, Bernal, Buchmann, Thomas and co.

7,5 km 

Cela fait 10 km que De Plus imprime un gros rythme en tête du groupe des favoris.

8 km

Gaudu est lâché par le "peloton".

8,5 km 

Alaphilippe ne parvient pas à rester dans les roues, au sein d'un groupe de coureurs distancés ! Mas l'attend mais cela sent mauvais pour le Français.

8,8 km

Attaque d'Herada, depuis le peloton.

9 km 

Vincenzo Nibali profite de l'absence d'attaque dans le groupe maillot jaune pour conserver une minute d'avance. Emanuel Buchmann (5e) doit passer à l'offensive pour espérer un podium...

10 km

Nibali a 22 secondes d'avance sur Zakarin, 1'04" sur le groupe maillot jaune et 1'54" sur le groupe Alaphilippe. Il est dans une courte descente.

11 km 

De Plus poursuit son travail de sape.

11,5 km 

1'07" d'avance pour Nibali sur le groupe maillot jaune. Alaphilippe est à 1'46" du Requin de Messine et donc à 39" des favoris.

12 km

Julian Alaphilippe (2e du général) est dans un groupe de distancés avec Romain Bardet et Andrey Amador. Il a Enric Mas à ses côtés. Ils ont 27" de retard sur le peloton maillot jaune, toujours emmené par Laurens De Plus pour Steven Kruijswijk, 4e qui peut monter sur la boîte.

12,4 km 

Woods revient dans la roue de Nibali... qui en remet une belle ! Et le Canadien explose.

12,6 km 

Bardet a aussi cédé du terrain sur le groupe maillot jaune. Mas attend Alaphilippe.

13 km

Nibali s'échappe en tête de course !

13,2 km

Julian Alaphilippe est distancé par le groupe des favoris ! Sa place sur le podium s'envole.

Vidéo - A 13km de l'arrivée, Alaphilippe a craqué et vu le podium s'envoler

00:51
13,3 km

Périchon est distancé par l'échappée.

13,4 km 

Soler fait mal à De Plus, progressivement.

13,6 km 

Soler tente d'accélérer en tête de peloton... mais il était si mal placé qu'il a mis du temps à passer devant De Plus.

14 km  

Rappel des six hommes en tête de course : Zakarin, Woods, Gallopin, Périchon, Fraile, Nibali. Le peloton est à 1'09".

14,5 km 

De Plus, avec Kruijswijk dans sa roue,continue son forcing. Uran, Bardet, D. Martin et A. Yates, notamment, s'accrochent en queue de groupe.

15,9 km

Sicard s'est fait avaler par le groupe maillot jaune, il est maintenant distancé.

16 km

1'15" : De Plus est en train de condamner l'échappée.

17,2 km

Porte perd du terrain. Le relais de De Plus fait mal.

17,3 km 

Uran mal placé.

17,5 km

Van Baarle est lâché.

17,6 km

De Gendt et G. Martin sont lâchés.

17,7 km 

Retour de Fraile à l'avant !

18 km 

George Bennett a fini son job. Il se gare.

18,5 km 

Alaphilippe est dans la roue de Bernal. Le groupe maillot jaune est toujours assez fourni, il s'est rapidement réduit à une quarantaine d'hommes, mais il ne perd plus de coureurs depuis plusieurs bornes.

19 km  

Jumbo-Visma prend en chasse Sicard. Cela ne roule pas très vite dans le peloton.

19,2 km

Attaque de Romain Sicard en tête de peloton...

20 km

13 des 33 km d'ascension ont été parcourus par la tête de course. Rappel du profil de la montée de Val Thorens.

Vidéo - 33 km de montée et 2360m d'altitude : Le profil de Val Thorens, dernier morceau de bravoure

01:05
20 km

Nibali, Woods, Zakarin, Périchon et Gallopin ont 300 mètres d'avance sur le groupe Rui Costa, et 700 mètres sur le peloton.

20,3 km 

Jumbo-Visma et Ineos se disputent la tête du peloton. Mais c'est assez calme, au niveau des cadors... toujours 2 minutes de marge pour les cinq hommes de tête.

20,7 km  

Van Baarle emmène le peloton dans une portion légèrement descendante.

21 km 

Ineos reprend les commandes du peloton.

21,5 km 

Il n'y a plus beaucoup de coureurs intercalés, entre le peloton et l'échappée. De Gendt est rentré dans le rang. Il reste notamment Rui Costa et Reichenbach en chasse.

22 km 

C'est toujours la Jumbo-Visma qui roule dans le groupe des favoris.

22,5 km 

L'écart est stabilisé autour des 2 minutes. A l'avant, il y a du beau monde, l'échappée a une chance d'aller au bout.

22,7 km 

Bardet et Uran sont en queue de peloton. D. Martin également.

23 km 

Thomas et Bernal ont encore trois équipiers à leurs côtés (Van Baarle, Castroviejo et Poels). Le forcing de la Jumbo-Visma ne paie pas, pour l'instant.

23,4 km

Nibali, Woods, Périchon, Gallopin et Zakarin se relaient bien à l'avant.

23,5 km 

L'écart entre l'échappée et le groupe maillot jaune retombe pour la première fois depuis le pied de Val Thorens sous les 2 minutes (1'56").

23,8 km 

Rien à signaler, concernant les membres du Top 10. La Jumbo-Visma monte au train en tête de peloton.

24 km

Viviani est, logiquement, distancé par le groupe maillot jaune.

24,3 km 

2'01" : les hommes de tête limitent bien les "dégats" face à l'accélération du peloton.

25 km

Situation de course : cinq hommes en tête (Gallopin, Nibali, Woods, Périchon et Zakarin). Un groupe de chasse à 30", un autre à 1 minute. Le peloton est à 2 minutes.

26,7 km  

2'30" : l'écart est stable avec le peloton. Un groupe, avec Rui Costa, est à une trentaine de secondes de la tête.

26,8 km 

La Jumbo-Visma emmène le peloton. Ineos est en second rideau. Suivent Deceuninck-Quick Step et Movistar.

27 km 

Guillaume Martin (12e du général) est en queue de peloton.

27 km 

Stuyven et Viviani se font avaler par le peloton, sous l'impulsion de Bennett. De Plus est gardé en réserve.

27,3 km 

Ils ne sont plus qu'une quarantaine dans le groupe maillot jaune.

27,4 km 

De Gendt est toujours là, 20-30 secondes devant le peloton.

27,5 km 

Ils sont cinq en tête, depuis le retour de Périchon dans le sillage de Zakarin, Gallopin, Nibali et Woods.

27,8 km 

Turgis est repris par le peloton.

28 km 

2'36" d'avance sur le peloton. L'échappée tient le coup.

28,3 km 

Kreuziger est distancé. Le 15e du général risque de perdre une place, au profit de Bardet, mais il a un quart d'heure d'avance sur le 17e (Lutsenko).

28,5 km

Cela y est : Sagan laisse filer.

28,6 km 

Périchon n'est quà dix mètres du quatuor de tête.

29 km 

Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), Michael Woods (EF Education First), Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) et Ilnur Zakarin (Katusha-Alpecin) maintiennent l'écart avec le peloton : 2'25".

29 km

Ils sont une soixantaine dans le peloton.

29,4 km 

Il ne reste déjà plus que De Plus et Bennett devant Kruijswijk. Bernal est bien placé, juste derrière le Néerlandais. A l'arrière, Sagan fait l'élastique.

29,6 km 

Périchon et Reichenbach sont à une dizaine de secondes du quatuor de tête. Des coureurs sont intercalés. De Gendt est à 2 minutes. Le peloton à 2'33".

29,7 km 

Tony Gallopin et Michael Woods reviennent sur la tête de course, alors que Périchon craque. Ils sont 4 devant : Gallopin, Woods, Nibali et Zakarin.

30 km

Kwiatkowski n'arrive pas à suivre le rythme du peloton. Il n'a que très peu pesé sur ce Tour.

30 km 

Wellens et Matthews sont lâchés à leur tour.

30,2 km

Moscon est distancé.

30,3 km 

Le job est fait pour Jansen, qui est décroché par le peloton.

30,4 km 

De Gendt navigue toujours à 2 minutes de la tête de course.

30,5 km 

Wellens est repris par le peloton. De Gendt est encore intercalé.

30,6 km 

Ils sont maintenant trois en tête : Nibali, Zakarin et Périchon.

30,8 km 

Kruijswijk est dans la roue de ses trois équipiers, à l'avant d'un peloton qui monte fort.

31 km

Jansen accélère avec Teunissen et Bennett dans la roue, en tête de peloton. La Jumbo-Visma tente de durcir pour Kruijswijk.

31 km 

Périchon est maintenant seul en tête. Mais Zakarin et Nibali reviennent.

31,2 km

Alexander Kristoff est déjà lâché.

31,5 km 

Zakarin y va ! Reichenbach le prend en chasse. Périchon et Turgis ont toujours vingt mètres d'avance.

31,7 km 

14" d'avance pour Turgis et Périchon.

31 km

Le ciel est dégagé, au-dessus du pied de l'ascension.

32 km 

Richeze et Morkov se placent en tête de peloton. Alaphilippe est dans les premières positions.

32 km 

Turgis et Périchon ont 8 secondes d'avance sur leurs 27 poursuivants. Wellens et De Gendt débutent la montée finale avec 2 minutes de retard.

33 km

Périchon et Turgis attaquent ! La Katusha-Alpecin prend la chasse à son compte, dans l'échappée.

33 km

C'est parti pour l'ascension de Val Thorens. L'échappée l'aborde avec deux minutes de marge sur deux coureurs en contre (De Gendt et Wellens). Le peloton est à 2'40" de la tête de course.

Vidéo - 33 km de montée et 2360m d'altitude : Le profil de Val Thorens, dernier morceau de bravoure

01:05
35 km

L'échappée de 29 coureurs a 2 minutes d'avance sur le duo Wellens-De Gendt, 2'30" sur le peloton.

35 km 

Moscon régule le rythme du peloton. Plus que deux bornes avant le pied de l'ascension de Val Thorens.

36 km

Tim Wellens et Thomas De Gendt sortent du peloton ! Deux minutes à boucher, cela fait quand même beaucoup pour le duo de la Lotto Soudal, qui brigue le maillot à pois, via Wellens.

36 km

Barguil, fataliste, au départ de l'étape.

Vidéo - Barguil : "J'aurais préféré une vraie montagne mais c'est comme ça"

01:17
37 km

2'05" d'avance pour l'échappé. Politt roule fort. Il se sacrifie sans doute pour Zakarin.

39 km 

Jonction à l'avant, ils sont maintenant 29 en tête :

Omar Fraile, Magnus Cort Nielsen, Gorka Izagirre (Astana), Anthony Turgis, Niccolo Bonifazio, Lilian Calmejane (Total Direct Energie), Steve Cummings, Ben King (Dimension Data), Ilnur Zakarin, Nils Politt (Katusha-Alpecin), Michael Woods, Alberto Bettiol (EF Education First), Vincenzo Nibali, Dylan Teuns (Bahrain-Merida), Vegard Stake Laengen, Rui Costa (UAE Emirates), Frederik Backaert, Kévin Van Melsen (Wanty Gobert), Nicolas Roche (Sunweb), Nelson Oliveira (Movistar), Daryl Impey (Mitchelton-Scott), Joey Rosskopf (CCC), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Pierre-Luc Périchon (Cofidis), Jens Keukeleire (Lotto Soudal), Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ) Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), Maxime Bouet (Arkéa-Samsic).

40 km

Le point sur la course, alors que le soleil pointe le bout de son nez :

- Six hommes en tête (Rui Costa, Cort Nielsen, Van Melsen, Bettiol, Calmejane, Teuns)

- à 15" : vingt-trois contre-attaquants, dont Nibali, Woods, Gallopin, Zakarin, Izagirre...

- à 2 minutes : le peloton.

43 km

L'échappée résiste au groupe de contre, à une dizaine de bornes du pied de l'ascension finale : 25" d'avance. Le peloton est à 2 minutes.

45 km 

Ineos roule en tête de peloton, par l'intermédiaire de Kwiatkowski.

47 km 

Le composition du groupe de contre : Steve Cummings, Ben King (Dimension Data), Omar Fraile, Gorka Izagirre (Astana), Anthony Turgis, Niccolo Bonifazio (Total Direct Energie), Ilnur Zakarin, Nils Politt (Katusha-Alpecin), Nicolas Roche (Sunweb), Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), Nelson Oliveira (Movistar), Michael Woods (EF Education First), Daryl Impey (Mitchelton-Scott), Joey Rosskopf (CCC), Vegard Stake Laengen (UAE Emirates), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Pierre-Luc Périchon (Cofidis), Jens Keukeleire (Lotto Soudal), Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ) Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), Maxime Bouet (Arkéa-Samsic), Frederik Backaert (Wanty Gobert).

49 km  

Rui Costa (UAE Emirates), Lilian Calmejane (Total Direct Energie), Magnus Cort Nielsen (Astana), Alberto Bettiol (EF Education First), Dylan Teuns (Bahrain-Merida) et Kévin Van Melsen (Wanty-Gobert) ont 31 secondes d'avance sur 23 contre-attaquants, 1'21" sur le peloton.

50 km

Il y a de quoi faire des différences...

Vidéo - Gouvenou : "Certes, l'étape est courte mais il ne faut pas oublier qu'il y a 34km de montée"

01:45
52 km 

23 coureurs sont en contre, derrière les six hommes qui forment l'échappée. Parmi eux, il y a King, Nibali, Gallopin, Zakarin, Roche, Impey...

53 km 

Ils sont nombreux à tenter de faire le jump entre les six de tête et le peloton.

54 km 

Politt et Nibali lancent un contre. Impey emmène un groupe d'une dizaine d'hommes dans leur sillage.

56 km 

Ils sont six en tête, avec une cinquantaine de mètres de marge sur le peloton : Rui Costa, Cort Nielsen, Teuns, Calmejane, Van Melsen, Bettiol.

57 km

Bardet maillot à pois ce soir ?

Vidéo - Jurdie : "Si Bernal gagne en haut, c'est mort"

03:05
57 km

Magnus Cort Nielsen fait le forcing. Dylan Teuns le prend en chasse avec quatre hommes dans la roue.

58 km 

Bonifazio prend quelques mètres d'avance. Il est vite repris.

59 km 

Le peloton est étiré, mais aucun coureur ne parvient à en sortir.

14:38 

C'est parti pour 59 bornes, entre Albertville et Val Thorens, si le temps le permet.

14:34

Tim Wellens discute avec Romain Bardet en tête de peloton... Le maillot à pois va-t-il se jouer entre ces deux hommes ? Bardet (86 pts), Wellens (74), Caruso (67), S. Yates (59), Bernal (58) et Quintana (58) sont encore en course pour remporter le classement du meilleur grimpeur.

14:31 

Trois bornes de défilé sont prévues à Albertville, où il fait 24°C.

14:30

Le départ fictif est donné.

14:28 

Drôle d'étape en perspective. Même devant le peloton.

14:25 

Le toboggan émotionnel vécu vendredi, de l'abandon déchirant de Thibaut Pinot à l'avènement du jeune Egan Bernal en passant par la prise de pouvoir des éléments naturels déchaînés au point de mettre un terme prématuré à la course, ont installé ce 26 juillet dans la légende.

14:24

La 19e étape restera dans les annales.

Vidéo - Inside Arkéa-Samsic : "En 16 ans, c'est la première fois que je vois ça !"

04:36
14:17

Les conditions atmosphériques menacent l'étape du jour. Celle-ci pourrait être (encore) réduite, d'une dizaine de kilomètres, si monter jusqu'à Val Thorens est estimé dangereux. Mais aucune décision n'a encore été prise à ce sujet.

14:12 

Bonjour à tous, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la 20e et pénultième étape du Tour de France 2019 : Albertville - Val Thorens. L'étape devait faire 130 km, elle a été réduite à 59 bornes en raison de routes impraticables. Le départ est prévu pour 14h30.

 

LE PROFIL DE L'ETAPE :

On aurait dû assister à une étape dantesque avec trois ascensions et la possibilité d'attaquer très tôt. On aura finalement droit à une course de côte sur Val Thorens. Une ascension tout de même terrible de 33,4km à 5,5%, très irrégulière et qui devrait créer des écarts.

 

LE COUREUR A SUIVRE : KRUIJSWIJK

Quatrième du classement général à 12'' de Thomas et à 40'' d'Alaphilippe, le Néertlandais est en posture intéressante pour enfin réussir à monter sur le podium d'un Grand Tour, trois ans après l'immense déception du Giro. Nul doute qu'on devrait voir Kruijswijk bouger pour éviter de réussir une performance moins "gratifiante" : avoir pris la 4e place sur les trois Grands Tours.

Steven Kruijswijk
 

LE CHIFFRE DU JOUR : 67

C'est le nombre de secondes qui séparent après 19 étapes Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 2e du général, du 5e du classement, Emanuel Buchamnn (Bora-Hansgrohe). Le Français, l'Allemand, Geraint Thomas (Team INEOS) et Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) se tiennent donc en 1'07''. Quatre hommes pour seulement deux places.

 

"ALAPHILIPPE PEUT TOUJOURS ESPERER LE PODIUM"

Vidéo - "Alaphilippe peut encore envisager le podium"

01:39
 

Egan Bernal (Ineos) est devenu le troisième Colombien à porter le maillot jaune, ce vendredi, à l'issue d'une 19e étape tronquée par les conditions atmosphériques. Mais c'est bien à la pédale que Bernal, submergé par l'émotion, a pris le paletot à Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). A 22 ans, il est à deux jours de devenir le plus jeune vainqueur du Tour après-guerre.

 

Inconsolable Thibaut Pinot. Porté par ses jambes de feu, il rêvait de maillot jaune à Paris. Vendredi, vaincu par une déchirure à la cuisse, il a été contraint à un abandon que personne n'avait vu venir. Mais il souffrait discrètement depuis mercredi soir. Effondré, il a du mal à accepter ce dénouement. Il était convaincu de pouvoir gagner ce Tour.

 

LE RESUME DE LA 19E ETAPE EN VIDEO :

Vous avez manqué l'étape de vendredi ? On est vraiment désolé pour vous. Vous avez loupé l'une des étapes les plus folles que l'on ait vu sur le Tour... Heureusement, voici la session de rattrapage...

Vidéo - Pinot en larmes, Bernal en jaune, grêle et chaos : Le résumé d'une étape hors normes

04:47
 

LE CLASSEMENT GENERAL :

Complètement chamboulé par cette 19e étape totalement folle. Bernal a pris le pouvoir mais Alaphilippe reste sur le podium.

1. Egan Bernal (Team INEOS), en 78h00'42''

2. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), + 45''

3. Geraint Thomas (Team INEOS), + 1'11''

4. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), + 1'23"

5. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), + 1'50''

6. Mikel Landa (Movistar), + 4'30''

7. Rigoberto Uran (EF Education-First), + 5'09"

8. Nairo Quintana (Movistar), + 5'17''

9. Alejandro Valverde (Movistar), + 6'25''

10. Richie Porte (Trek-Segafredo), + 6'28''

Bernal - Tour de France 2019 - Getty Images
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES :

Maillot jaune, Egan Bernal est bien évidemment aussi maillot blanc. Et on ne voit pas vraiment, sauf abandon, comment le Colombien d'INEOS pourrait en être privé sur les Champs.

1. Egan Bernal (Ineos)

2. David Gaudu (Groupama-FDJ), +20'45"

3. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), + 52'53''

4. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), + 58'07''

5. Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe), + 1h03'48''

Julian Alaphilippe y Egan Bernal, Tour de Francia 2019
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

Passé en tête de l'Iseran, Egan Bernal (Team INEOS) revient dans la course au maillot à pois, qui se jouera donc dans la montée de Val Thorens, dernière ascension de ce Tour 2019. Quarante pointe qui décideront qui des six premiers du classement revêtera le maillot à pois.

1. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), avec 86 points

2. Tim Wellens (Lotto-Soudal), 74 points

3. Damiano Caruso (Bahrain-Merida), 67 points

4. Simon Yates (Mitchelton-Scott), 59 points

5. Egan Bernal (Team INEOS) et Nairo Quintana (Movistar), 58 points

Romain Bardet, porteur du maillot à pois à l'issue de la 18e étape du Tour de France
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS :

Aucun changement dans les hautes sphères de la course au maillot vert :

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 309 pts

2. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), 224 pts

3. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 203 pts

4. Michael Matthews (Sunweb), 201 pts

5. Caleb Ewan (Lotto-Soudal), 198 pts

Peter Sagan of Slovakia and Bora-Hansgrohe retains the green jersey of best sprinter
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR EQUIPES :

Malgré une 19e étape amputée, la Movistar a creusé un peu plus l'écart sur la Trek-Segafredo, désormais repoussé à 28'45''.

1. Movistar, en 234h09'23''

2. Trek-Segafredo, + 28'45''

3. Team INEOS, + 57'42''

4. EF Education-First, + 1h15'15''

5. Bora-Hansgrohe, + 1h17'30''

Les Movistar à l'avant du peloton lors de la 18e étape
0 commentaire