04/09/20 - 13:35
Terminé
Millau - Lavaur
0km
?km
Tour de France • Etape7
avant-match

Millau - Lavaur

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 4 septembre 2020 et débute à 13:35. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
17:48

LE PROFIL DE LA 8E ETAPE EN VIDEO :

Avec trois gros cols au programme, le col de Menté, le Port de Balès et le col de Peyresourde, le peloton s'attaque à la haute montagne samedi dans les Pyrénées, avec une étape très courte (141km) De quoi enfin assister à une passe d'armes entre les favoris, à la pédale ? Réponse à partir de 13h35...

Vidéo - Le profil de la 8e étape : Menté, Balès, Peyresourde... place aux Pyrénées

01:01
17:47

VAN AERT INTOUCHABLE : SA VICTOIRE EN VIDEO

Avec la majorité des sprinteurs absents, Wout Van Aert était le grand favori pour l'arrivée à Lavaur et le Belge a continué son été magique avec un nouveau succès.

Vidéo - Van Aert était (encore) intouchable au sprint : sa victoire à Lavaur

03:49
17:40

Après l'étape, Mathieu Ladagnous est revenu le travail effectué par lui et les coéquipiers de Thibaut Pinot : "Toute l'équipe a participé. Les grimpeurs nous ont abrités sur la première partie de course. Pour nous, rouleurs, notre travail commençait à Castres. On ne va pas se faire avoir tous les ans. On s'est fait avoir une fois, pas deux. Aujourd'hui était une bonne journée pour nous".

17:32

LE CLASSEMENT GENERAL :

Journée tranquille pour Adam Yates, qui se sera fait de grosse frayeur avec les bordures mais qui aura parfaitement géré son affaire.

1. Adam Yates (Mitchelton-Scott), en 30h36'00''

2. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), + 3''

3. Guillaume Martin (Cofidis), + 9''

4. Egan Bernal (INEOS Grenadiers), + 13''

5. Tom Dumoulin (Jumbo-Visma), m.t

6. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), m.t

7. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), m.t

8. Miguel Angel Lopez (Astana), m.t

9. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), m.t

10. Rigoberto Uran (EF Pro Cyling), m.t

11. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), + 15''

12. Emmanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), + 22''

13. Enric Mas (Movistar), m.t

14. Alejandro Valverde (Movistar), + 34''

15. Sergio Higuita (EF Pro Cycling), + 41''

16. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), + 1'28''

17:30

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS :

Maillot vert depuis deux jours, Sam Bennett ne l'aura pas gardé bien longtemps. Piégé d'entrée d'étape, il laisse la tunique verte à Peter Sagan, qui rate toutefois de gros points à l'arrivée.

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), avec 138 pts

2. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), avec 129 pts

3. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), 108 pts

4. Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept), 105 pts

5. Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), 93 pts

Peter Sagan at the Tour de France
17:24

LE TOP 4 DU CLASSEMENT DES JEUNES :

Leader depuis l'étape d'Orcières-Merlette, Tadej Pogacar s'est fait piéger aujourd'hui et laisse donc son maillot blanc à Egan Bernal.

1. Egan Bernal (INEOS Grenadiers), en 30h36'13''

2. Enric Mas (Movistar), + 9''

3. Sergio Higuita (EF Pro Cycling), + 28''

4. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), + 1'15''

17:23

LE TOP 3 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

Vite distancé, Benoit Cosnefroy a quand même assuré l'essentiel en prenant des points en début d'étape. De quoi conforter son maillot à pois.

1. Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale), 25 pts

2. Michael Gögl (NTT Ccyling), 12 pts

3. Nicolas Roche (Sunweb), 11 pts

Anthony Pérez (Cofidis), Benoît Cosnefroy (Ag2r-La Mondiale) et Jérôme Cousin (Total-Direct Energie)
17:21

LE TOP 3 DU CLASSEMENT PAR EQUIPES :

Malgré plusieurs coureurs distancés, EF Pro Cycling occupe toujours la tête du classement par équipes, devant la Jumbo-Visma, qui profite de l'explosion de la Trek-Segafredo pour s'emparer de la 2e place.

1. EF Pro Cycling, en 91h48'46''

2. Jumbo-Visma, + 1'29"

3. Astana, + 2'16''

17:16

Parmi les perdants du jour, on retrouve donc Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), Mikel Landa (Bahrain-McLaren), Richie Porte (Trek-Segafredo) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), qui ont tous perdus 1'21'' sur les autres favoris, mais aussi Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), qui perd son maillot vert au profit de Peter Sagan.

17:12

LE TOP 10 DE L'ETAPE :

1. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), en 3h32'03''

2. Edvald Boasson Hagen (NTT Cycling)

3. Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept)

4. Christophe Laporte (Cofidis)

5. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo)

6. Clément Venturini (AG2R La Mondiale)

7. Hugo Hofsetter (Israel-Start Up Nation)

8. Egan Bernal (INEOS Grenadiers)

9. Adam Yates (Mitchelton-Scott)

10. Alejandro Valverde (Movistar)

Wout van Aert
17:10

Le groupe Pogacar-Landa-Porte-Chavès-Carapaz en termine à 1'21'' de la tête de course et limite donc la casse.

17:09

VICTOIRE DE WOUT VAN AERT !! Le Belge de la Jumbo-Visma était le plus fort et il s'impose devant Edvald Boasson Hagen (NTT) et Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept).

400m 

Julian Alapahilippe (Deceuninck-Quick Step) tente d'anticiper ! Mais le Français est un peu juste et souffre en plus d'un souci mécanique...

1 km

FLAMME ROUGE !! Ça va se joeur au sprint...

2 km 

Groupama-FDJ roule comme s'ils avaient Démare pour le sprint. Mais non, c'est juste pour placer Pinot et ne pas prendre de risque.

2,5 km 

Les équipes qui visent la victoire d'étape se replacent désormais dans les premières positions du peloton.

3 km

1'19'' de retard pour le groupe Pogacar-Landa-Carapaz. C'est presque un moindre mal...

3,5 km 

Groupama-FDJ ne veut vraiment pas prendre le moindre risque et assure la totalité du travail en tête de peloton, en compagnie de la Jumbo-Visma.

4 km 

On se rapproche de plus en plus d'une arrivée groupée. Qui osera attaquer pour éviter un sprint ?

5 km 

Carapaz et Castroviejo sont repris par le groupe Pogacar-Landa-Porte. On se demande donc bien pourquoi l'Espagnol s'est laissé décrocher...

5,5 km 

Le vent n'est plus favorable à des bordures dans le final... Attention du coup aux attaques alors qu'on mène un tempo assez modéré désormais.

6 km

Avec Alexey Lutsenko, vainqueur d'ici, ou Luis Leon Sanchez, Astana n'a pas de sprinteur mais a deux solides cartes pour tenter d'attaquer dans le final. D'ailleurs, Peter Sagan s'en médie et est dans la roue du champion d'Espagne.

Luis Leon Sanchez (Astana) lors de Paris-Nice
6,5 km 

Jumbo-Visma, Astana et Groupama-FDJ sont les trois principales formations à rouler en tête de peloton désormais. Sans penser à la victoire d'étape.

7 km

55'' de retard pour Carapaz et 1'20'' pour le groupe Pogacar-Porte-Landa où se trouve un autre coureur bien placé au général, Esteban Chavès (Mitchelton-Scott).

8 km 

Pour la victoire d'étape, on notera les présences de Sagan mais aussi de Van Aert, de Coquard, Hofstetter ou Laporte pour les purs sprinteurs...

9 km 

Carapaz et le groupe Pogacar continuent de perdre du temps... Elles vont coûter très cher ces bordures.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

11 km

Avec sept coureurs dans le premier groupe, Astana est sans nul doute la formation la mieux représentée en tête de course. De quoi retenter un coup de bordure dans le final ?

12 km

39'' de retard pour Carapaz et 1'07'' de retard pour le groupe Landa-Porte-Pogacar sur la tête de course.

13 km

INEOS Grenadiers vient de demander à Castroviejo d'attendre Carapaz, en chasse seul jusqu'ici. Drôle de choix de la formation britannique, vu que l'Equatorien n'a aucune chance de rentrer et que cela prive Bernal d'un équipier.

14 km 

Groupama-FDJ continue de bien passer en tête du premier groupe. On ne veut pas prendre le moindre risque pour Thibaut Pinot.

15 km

1' de retard désormais pour le groupe Landa-Pogacar-Porte ! Carapaz est lui toujours intercalé, à une trentaine de secondes.

16 km 

Pour le moment, tout le monde passe et tout le monde est bien content de ce scénario en tête de course. Pas forcément d'envie de refaire un coup de bordure.

16,5 km

Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) tente de tout donner pour reprendre sa place dans le premier groupe mais c'est mission impossible.

17 km

54'' d'avance pour la tête de course sur le groupe Pogacar-Landa-Porte. Ces derniers limitent toutefois bien la casse.

18 km

PROBLEME MECANIQUE POUR RICHARD CARAPAZ !! Coup dur pour l'Equatorien qui avait réussi à accrocher le bon groupe mais qui va se retrouver dans le groupe Pogacar-Landa à la suite de ce souci mécanique.

Richard Carapaz
18,5 km 

Ils sont désormais 41 coureurs dans le premier groupe.

19 km 

Tous les Français qui étaient déjà dans le premier groupe, que ce soient les grimpeurs ou les sprinteurs, ont réussi à accrocher le bon wagon. Chapeau !

19,5 km 

On continue de rouler fort dans le premier groupe mais il semble assez peu probable désormais d'assister à de nouvelles bordures, le final étant moins propices aux bordures.

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

21 km

55'' d'avance pour la tête de course sur le groupe Pogacar-Landa-Porte ! Leur retard continue d'augmenter petit à petit.

23 km 

Avec ce vent de 3/4 dos, ça roule extremment vite et on voit mal comment le retard ud groupe Pogacar-Landa-Porte pourrait être inférieur à la minute trente à l'arrivée... Ça serait un gros coup dur pour les espoirs de podium des trois hommes.

24 km

Astana vient assurer ses relais désormais, vu leur nombre dans le groupe de tête et le bon coup à jouer pour Miguel Angel Lopez dans l'optique du général.

Miguel Angel Lopez (Vuelta 2019)
25 km

Le groupe Landa-Pogacar-Porte limite plutôt bien la casse actuellement. Ils ne possèdent "que" 50'' de retard sur la tête de course mais cet écart risque de continuer à augmenter...

26 km 

Jumbo-Visma, INEOS Grenadiers et Groupama-FDJ se relayent activement en tête de course. On veut évidemment creuser au maximum l'écart sur Pogacar, Landa et Porte.

27 km

Déjà 41'' de retard pour le groupe Porte-Landa-Pogacar ! A ce rythme, leur retard à Lavaur pourrait dépasser les deux minutes...

28 km 

A l'exception de Landa, Porte et Pogacar, tous les favoris sont bel et bien placés dans le premier groupe. Mais ce n'est pas forcément terminé...

28,5 km 

Le groupe Porte est rentré sur le groupe Pogacar-Landa. Ça va faire de la main d'oeuvre pour tenter de limiter les dégâts...

29 km

26'' de retard déjà pour le groupe Pogacar-Landa ! Et ça manque d'équipiers...

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

31 km 

Beaucoup de coureurs ont déjà été distancés... Et cela pourrait faire très cher pour les favoris lâchés.

32 km

MIKEL LANDA PIEGE AUSSI !! L'Espagnol de la Bahrain-McLaren a été pris dans la même bordure que Pogacar et est distancé par le premier groupe où tout le monde passe.

Mikel Landa Meana of Spain and Team Bahrain McLaren
32,5 km

RICHIE PORTE ET TADEJ POGACAR PIEGES !! L'Australien de la formation Trek-Segafredo et le Slovène de l'UAE Team Emirates ont été pris dans la bordure...

33 km 

Hugo Hofstetter (Israel-Start Up Nation) est bien présent dans le premier groupe en fait. Il ne s'est pas fait piéger.

34 km

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) n'est pas très bien placé ! Le Tricolore doit absolument se replacer pour ne pas risquer d'être pris dans une bordure...

Thibaut Pinot.
34,5 km

Hofstetter (Israel-Start Up Nation) est piégé d'entrée par la bordure... Dommage pour le Français.

35 km

Les INEOS Grenadiers d'Egan Bernal tentent de piéger les favoris... Mais il n'y a que Kwiatkowski et Carapaz aux côtés du Colombien.

Egan Arley Bernal Gomez of Colombia and Team INEOS Grenadiers / during the 107th Tour de France 2020, Stage 6 a 191km stage from Le Teil to Mont Aigoual-Gard
35,5 km 

Attention aux bordures ! Le peloton est très étiré d'entrée...

36 km

JONCTION ! Thomas de Gendt (Lotto-Soudal) se relève finalement voyant le peloton revenir et il est repris à la sortie de Castres...

36,5 km 

Les favoris étaient au courant que le vent serait dangereux à la sortie de Castres. Un coureur mal placé à la sortie de la ville aurait commis une grosse faute...

37 km 

Pour le moment, les coureurs sont encore dans Castres. Donc parfaitement protégés du vent par les bâtiments. Mais ça ne sera pas du tout le cas une fois que les coureurs auront quitté la ville.

38 km 

Ce sont les INEOS Grenadiers qui emmènent grand train dans cette traversée de Castres. Sentant le danger, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) se replace de suite dans les roues de la formation britannique, en compagnie de Dries Devenyns.

39 km

Le peloton continue de se rapprocher de Thomas de Gendt... Le Belge de la Lotto-Soudal ne compte plus que 20'' d'avance sur le groupe maillot jaune.

40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

40,5 km

CHUTE DANS LE PELOTON ! Trois Bahrain-McLaren sont partis à la faute dans un virage mais pas de Mikel Landa dans le lot... Ni de Colbrelli à priori.

41 km

Plus que 32'' d'avance pour de Gendt (Lotto-Soudal) sur un peloton emmené désormais par les formations des favoris.

42 km 

Jumbo-Visma et INEOS Grenadiers ont pris en main la tête du peloton dans Castres. On le sait, la sortie de Castres est piégeuse à cause du vent et les favoris veulent être placés.

44 km 

De Gendt VS peloton... Qui va s'imposer à Lavaur ? C'est l'heure de faire vos jeux...

45 km 

Les coureurs rentrent actuellement dans Castres et, du coup, ça devient nerveux dans le peloton pour bien se placer avant une sortie de la ville exposée au vent jusqu'à Lavaur.

45,5 km

De Gendt est incroyable... Le Belge de la Lotto-Soudal compte désormais 47'' d'avance sur le peloton, qui hésite encore à se lancer totalement à la poursuite du 3e du Giro 2012.

Thomas de Gendt (Lotto-Soudal), sur la 7e étape du Tour de France 2020
46 km 

B&B Hotels - Vital Concept vient de nouveau donner un coup de main en tête de peloton alors que les ... Jumbo-Visma viennent faire leur apparition devant. Va t-on tenter de créer un coup de bordures ?

46,5 km 

Du côté des lâchés, on limite bien le casse avec 9'17'' de retard pour le groupe Ewan. Il ne devrait donc pas y avoir de souci au niveau des délais.

47 km

Thomas de Gendt continue son joli numéro en solitaire, même si le Belge de la Lotto-Soudal aura bien du mal à aller au bout aujourd'hui. Le final ne lui est quand même vraiment pas favorable.

48 km 

On est nerveux dans le peloton... On voit notamment les INEOS Grenardiers, les Astana et les Movistar se replacer dans les premières positions du peloton. On craint les risques de bordures !

49 km

Le peloton a de nouveau légèrement levé le pied et de Gendt (Lotto-Soudal) reprend un peu de marge. 35'' d'avance pour le Belge !

50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

51 km 

Même si son avance baisse (plus que 25'' d'avance), Thomas de Gendt n'est pas du genre à abandonner et à baisser les bras... Le Belge de la Lotto-Soudal continue de tout donner et d'appuyer le plus fort possible sur les pédales.

52 km

PROBLEME MECANIQUE POUR POGACAR !! Changement de roue arrière pour le Slovène de la formation UAE Team Emirates, qui va devoir opérer un premier effort pour recoller au peloton.

Tadej Pogacar, white jersey - Tour de France 2020, stage 4 - Getty Images
53 km 

Le peloton est extremment nerveux... On craint le vent du côté des favoris, ce vent annoncé depuis le départ.

54 km

Plus que 25'' d'avance pour de Gendt (Lotto-Soudal) ! Le Belge perd du temps désormais sur un peloton parfaitement organisé...

55 km

Problème mécanique pour Bauke Mollema (Trek-Segafredo) ! Pas le bon moment pour que ça arrive vu le tempo imposé par les Bora-Hansgrohe actuellement...

56 km 

On a légèrement accéléré l'allure du côté du peloton. Les favoris se méfient du vent et tout le monde veut rester bienn placé.

57 km 

Si Peter Sagan s'impose sur cette 7e étape, la Bora-Hansgrohe aura réussi un coup de maitre exceptionnel, avec un travail depuis le départ, quasi toujours seul en tête du peloton.

Peter Sagan at the Tour de France
58 km

47'' d'avance pour de Gendt, qui ne creuse plus mais parvient pour le moment à résister au peloton. Le groupe Bennett navigue lui à 5'48'' et le groupe Ewan à 9'06''.

59 km 

Dans une quinzaine de kilomètres, les coureurs traverseront Castres, point central de la journée puisque c'est à la sortie de la ville que les routes exposées amèneront de la nervosité dans le peloton.

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

61 km 

Ça se regarde et ça se parle dans le peloton... On hésite un peu à se lancer à la poursuite du Belge pour l'instant.

62 km

42'' d'avance pour de Gendt (Lotto-Soudal), qui continue de creuser un petit peu sur un peloton qui a clairement levé le pied.

63 km

Le classement virtuel du maillot vert :

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), avec 134 pts

2. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), 129 pts

3. Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), 93 pts

4. Matteo Trentin (CCC), 91 pts

5. Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept), 85 pts

6. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 77 pts

65 km 

Bora-Hansgrohe continue d'assurer la grande majorité des relais dans la poursuite derrière Thomas de Gendt. La B&B Hotels - Vital Concept s'est un peu retiré désormais...

67 km

28. C'est la 28e échappée sur le Tour de France pour Thomas De Gendt, depuis sa première participation en 2011. Dans le détail, il s’est retrouvé à l’avant de la course 1 fois en 2011, 3 fois en 2013, 3 fois en 2015, 5 fois en 2016, 8 fois en 2017, 4 fois en 2018, 3 fois en 2019 et donc une fois, pour l'instant, en 2020.

Thomas de Gendt (Lotto-Soudal), sur la 7e étape du Tour de France 2020
68 km 

Les coureurs en ont désormais terminé avec les ascensions et plongent avec de longs faux-plats descendants vers Castres. C'est ensuite que le vent pourrait faire des dégâts avec un vent de 3/4 dos jusqu'à Lavaur.

69 km

31'' d'avance pour de Gendt (Lotto-Soudal) sur le peloton et 4'23'' sur le groupe Sam Bennett. Le groupe Ewan, lui, navigue à 8'13''.

70 km

Thomas de Gendt (Lotto-Soudal) passe évidemment en tête de la côte de Paulhe (4e cat) et marque donc l'unique point décerné au sommet.

71 km 

Quel numéro de la part de Thomas de Gendt... Il est toujours exceptionnel le Belge !

72 km

Les coureurs sont actuellement dans la 3e et dernière ascension du jour, la côte de Paulhe (4e cat, 1,1km à 7%).

74 km

DEBUSSCHERE : "ÇA PEUT ETRE UN BON JOUR POUR NOUS"

Interrogé au départ, Jens Debusschere (B&B Hotels - Vital Concept) estimait que cette 7e étape pouvait correspondre aux qualités des coureurs de son équipe. Pour l'instant, il avait bien raison...

Vidéo - Debusschere : "Avec le vent aujourd'hui, ça peut être un bon jour pour nous"

01:30
75 km

26'' d'avance pour de Gendt (Lotto-Soudal), qui ne cesse de grapiller du temps, seconde après seconde.

76 km 

Hofstetter (Israel-Start Up Nation) et Soler (Movistar) viennent de reprendre leur place au sein du peloton, après leur chute.

77 km 

Ça bataille ferme dans le peloton principal mais, pour l'instant, les favoris vivent une journée assez tranquille jusqu'ici.

78 km 

Hugo Hofstetter (Israel-Start Up Nation) n'est toujours pas rentré, malgré l'abri de sa voiture. Il faut dire que c'est un exercice déjà difficile de base alors quand le peloton roule à fond derrière un échappé, sur des routes étroites, c'est vraiment compliqué.

79 km

17'' d'avance pour de Gendt (Lotto-Soudal), qui réussit l'exploit de reprendre du temps au peloton alors que ça roule à bloc du côté des équipiers de Coquard et Sagan.

80 km

PLUS QUE 80 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

81 km 

Ça va rentrer pour Hugo Hofstetter ! Le Français va bien reprendre sa place dans le peloton, bien aidé par l'abri derrière sa voiture...

82 km

CHUTE DANS LE PELOTON !! Hugo Hoffstetter (Israel-Start Up Nation) vient de tomber en compagnie de Marc Soler (Movistar) ! Les deux hommes se sont relevés et le Français est vite reparti mais c'est plus dur pour l'Espagnol, déjà tombé sur ce Tour de France.

Vidéo - Hofstetter : "J'ai revu un paquet de fois le sprint où je fais 4e !"

02:20
83 km

3. C'est le nombre de coureurs du peloton du Tour de France 2020 à déjà avoir gagné dans le Tarn sur la Grande Boucle avec André Greipel (Israel-Start Up Nation, Carnaux en 2011), Peter Sagan (Bora-Hansgrohe, Albi en 2013) et Wout Van Aert (Jumbo-Visma, Albi en 2019).

84 km

19'' d'avance pour de Gendt sur le peloton alors que le groupe Bennett est lui pointé à 4'08'' du groupe maillot jaune.

85 km

Thomas de Gendt (Lotto-Soudal) continue son numéro en solitaire. Le peloton ne cherche pas à tout prix à revenir sur le Belge mais gère plutôt son effort, pour ne pas laisser le 3e du Giro 2012 prendre trop de champ.

87 km

LES DEBATS DES RP :

Dans le plateau d'avant-course, nos consultants se sont penchés sur les critiques qui sont tombées sur les coureurs depuis deux jours pour leur manque de "course". Est-ce un manque de respect de la part du public ?

Vidéo - Le débat des RP : Peut-on critiquer les coureurs sans leur manquer de respect ?

06:53
88 km

Plus de 7' de retard pour pour le groupe Ewan, composé d'une quarantaine de coureurs. Si les délais sont d'une vingtaine de minutes, il va falloir faire attention, surtout si des bordures se forment dans le final.

89 km 

Bora-Hansgrohe et B&B Hotels - Vital Concept assurent la poursuite en tête du peloton derrière Thomas de Gendt. Mais on peine à rentrer.

90 km

PLUS QUE 90 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

91 km 

On ne veut pas laisser partir Thomas de Gendt... On est bien trop au courant des qualités de rouleur du Belge pour lui laisser prendre du temps.

92 km

7'' d'avance pour de Gendt (Lotto-Soudal) sur le peloton ! L'avance est bien maigre jusqu'ici...

93 km 

Derrière, ce sont d'abord les équipiers de Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept) qui réagissent de suite mais les Bora-Hansgrohe de Peter Sagan reprennent vite le contrôle du peloton pour maintenir Thomas de Gendt à distance raisonnable.

94 km 

Ce n'était pas juste pour les points de la montagne ! Le Belge continue sur sa lancée et enlenche la machine infernale. Le super baroudeur est de retour !

94,5 km

ATTAQUE DE THOMAS DE GENDT ! Le rouleur belge de la Lotto-Soudal passe à l'offensive juste avant le sommet et il s'en va en solitaire... Attention car il est tout à fait capable de rejoindre l'arrivée victorieusement, tout seul.

Thomas de Gendt
95 km

3'44'' d'avance pour le peloton sur le groupe Bennett.

96 km 

Les coureurs sont dans les deux derniers kilomètres de l'ascension. Attention au sommet exposé, tout le monde se méfie un peu de cette section dangereuse avec le vent.

97 km 

On monte assez tranquille dans le peloton. Ça doit faire du bien, pour respirer...

98 km 

On a baissé pavillon dans le groupe Bennett... On n'en peut plus. On va continuer de rouler - on ne sait jamais - mais tant que ça ne se relève pas devant, il n'y a aucune chance de voir le maillot vert rentrer.

99 km

Le groupe Bennett est désormais pointé à plus de trois minutes ! Ne cherchez plus, le vainqueur de l'étape se trouve dans le peloton principal...

100 km

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE ! Et que de dégâts déjà...

102 km

Problème mécanique pour Tom Dumoulin ! Le Néerlandais de la Jumbo-Visma doit être dépanné et il va devoir fournir un effort pour reprendre sa place au sein du peloton.

103 km

VAN AERT : "UNE JOURNEE DANGEREUSE ¨POUR LE GENERAL"

Au départ, Wout Van Aert s'attendait à vivre une journée marquée par le vent et, donc, dangereuse pour les favoris.

Vidéo - Van Aert : "Une étape dangereuse pour le classement général"

02:08
103,5 km 

Ils sont très exactement 92 coureurs dans le peloton principal.

104 km

2'40'' d'avance pour le peloton sur le groupe Bennett et 5'46'' sur le groupe Ewan-Kristoff-Nizzolo.

105 km 

On monte au train dans le peloton. On sait que c'est à partir du sommet de celle-ci que le vent pourra de nouveau jouer un rôle, avec une longue section en faux-plat descendant exposée au vent.

106 km

RESULTATS SU SPRINT INTERMEDIAIRE :

1. Matteo Trentin (CCC), 20 pts

2. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 17 pts

3. Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept), 15 pts

4. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 13 pts

5. Maximilan Schachmann (Bora-Hansgrohe), 11 pts

6. Felix Grossschartner (Bora-Hansgrohe), 10 pts

7. Daniel Oss (Bora-Hansgrohe), 9 pts

8. Greg Van Avermaet (CCC), 8 pts

9. Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe), 7 pts

10. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), 6 pts

11. Nelson Oliveira (Movistar), 5 pts

12. Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe), 4 pts

13. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), 3 pts

14. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), 2 pts

15. Dries Devenyns (Deceuninck-Quick Step), 1 pt

106,5 km 

Une étape vers Albi, des bordures, un petit peloton à l'arrivée... Cette étape n'est pas sans rappeler celle d'Albi de l'an dernier marqué par le temps perdu par Pinot bien sûr mais aussi par la victoire au sprint de Wout Van Aert, qui sera sans doute l'un des favoris à Lavaur dans quelques heures.

107 km 

Même si on monte assez fort du côté de la Bora-Hansgrohe, ça souffle un petit peu dans toutes les équipes, avec plusieurs coureurs qui viennent se ravitailler aux voitures.

107,2 km 

Que de vent sur cette 7e étape... Il y a largement de quoi faire des bordures dans la deuxième partie d'étape. Pour le moment, on laisse faire la Bora-Hansgrohe mais attention dans le final.;;

107,5 km

Petit souci mécanique pour Guillaume Martin ! Mais le leader de la Cofidis est vite dépanné et reprend sa place sans souci au sein du peloton.

108 km

Interrogé au départ, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) ne faisait pas grand mystère de ses intentions : "Aujourd’hui, ça peut être une bonne opportunité de prendre quelques points, mais nous verrons bien comment ça se passe au départ. Je me sens bien, et confiant. La plupart du temps, les sprints se situent avant les ascensions, mais cette fois-ci il y a peut-être quelque chose à faire". Etre prévenu, ça n'a pas suffi à beaucoup.

Peter Sagan at the Tour de France
109 km

De suite, les coureurs abordent l'ascension suivante, le col de Peyronnec (3e cat) et ses 14,5km à 3,9%. Et les Bora-Hansgrohe continuent d'imprimer un gros tempo en tête de peloton.

110 km

Ça se joue entre Sagan et Trentin et c'est l'Italien de la CCC qui passe en tête au sprint intermédiaire à priori... Coquard et Alaphilippe prennent les points derrière.

111 km 

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) se replace. Va t-il faire le sprint ?

112 km 

Plus que deux kilomètres avant le sprint intermédiaire...

113 km 

Un sprinteur supplémentaire est à rajouter dans le peloton principal puisque Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) est bel et bien présent. Attention à lui vu sa forme du moment.

114 km 

Collectivement, c'est parfait ce que réalise la Bora-Hansgrohe jusqu'ici...

115 km

Est-ce qu'on va demander à Julian Alapahilippe de faire le sprint pour tenter de priver Peter Sagan d'un maximum de points ? Ça ferait sens mais pas sûr qu'on demande au Tricolore de s'user pour le maillot vert de Bennett...

Julian Alaphilippe au Mont Aigoual.
116 km 

Le peloton est à 5 km du sprint intermédiaire où Sagan, Trentin et Coquard devraient se disputer les points décernés. On voit mal Van Aert et Alaphilippe participe à la lutte.

117 km 

Même si la Deceuninck-Quick Step semble défintivement distancé dans le groupe Bennett, la Bora-Hansgrohe ne se relève pas et continue d'assurer un gros tempo alors qu'on se rapproche du sprint intermédiaire.

118 km

C'est un peu ça...

119 km

Oui, c'est allé vite depuis le départ... 46,2km/h de moyenne sur cette première heure de course !!

119,5 km

1'45'' d'avance pour le peloton sur le groupe Bennett et 3'45'' sur le groupe Ewan-Kristoff-Nizzolo.

120 km

La Deceuninck-Quick Step n'a toujours pas lâché dans le groupe Bennett mais, vu l'écart, ça ne rentrera plus.

121 km 

On a un peu calmé l'allure du côté du peloton, vu que les sprinteurs sont distancés et qu'ils ne rentreront probablement pas.

122 km 

On est en train de discuter dans l'oreillette du côté de la Deceuninck-Quick Step. Est-ce qu'on continue la poursuite ou est-ce qu'on abandonne ?

123 km

LE PROFIL DE L'ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le profil de la 7e étape : Un sprint ou une échappée avant les Pyrénées ?

00:50
124 km 

Ce sont toujours les Bora-Hansgrohe qui assurent le tempo en tête du peloton, sans être à fond. Ce qui doit sérieusement décourager les Deceuninck-Quick Step, à bloc derrière pour tenter de rentrer et qui perdent du temps malgré tout.

125 km

1'20'' de retard pour le groupe Bennett et 2'50'' pour le groupe Ewan.

126 km 

Quel sprinteurs sont encore présents dans le peloton principal ? Parmi les certains, il y a bien sûr Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept) et Wout Van Aert (Jumbo-Visma). On peut supposer aussi que Sonny Colbrelli (Bahrain-McLaren), Matteo Trentin (CCC) et Edvald Boasson Hagen (NTT Cycling) sont là eux aussi. mais aucune certitude.

127 km 

La Bora-Hansgrohe continue de pousser son avantage et elle ne se relèvera pas avant que le groupe Bennett n'abandonne la chasse.

128 km

1'04'' d'avance pour le peloton sur le groupe Bennett et 2'30'' sur le groupe Ewan-Kristoff-Nizzolo.

129 km

Cette étape étant considéré comme "de plaine", les délais seront assez courts cette après-midi à Lavaur, avec environ vingt minutes seulement. Autant dire que les distancés ne devront pas traîner en route. Et qu'il faudra un miracle à Wout Poels pour rejoindre l'arrivée dans les temps.

130 km 

On se méfiait du vent mais c'est autant la difficulté du parcours que le vent qui a créé ce début de course magnifique.

130,5 km 

C'est un vrai contre-la-montre par équipes que réalise la Bora-Hansgrohe jusqu'ici. Personne ne vient aider la formation allemande, qui ne s'en soucie guère pour l'instant.

131 km

Attention, le groupe Bennett est en train de perdre du temps... Le maillot vert et ses compagnons de galère sont actuellement pointés à 50'' de la Bora-Hansgrohe et du peloton principal.

132 km 

Dans le groupe Bennett, la Deceuninck-Quick Step est relayé par la CCC et la Mitchelton-Scott, qui doivent avoir eux aussi leur sprinteur distancé.

133 km 

Les favoris sont toujours parfaitement placés dans les premières positions du peloton principal. On ne veut pas se faire piéger.

134 km

Le groupe Bennett n'est toujours pas si loin du peloton principal avec un gros travail d'Asgreen, de Declercq notamment... Mais la Bora-Hansgrohe ne veut pas laisser rentrer le maillot vert.

135 km

46 km/h de moyenne sur ce début d'étape, pourtant très fortement valloné ! C'est dire le tempo imposé par les Bora-Hansgrohe...

136 km

Bien vu Ryan Gibbons...

137 km 

S'il n'y a officiellement aucune ascension avant le sprint intermédiaire, gare à la montée non répertoriée sur les hauteurs de Saint-Pierre de Rebourguil, qui pourrait à nouveau faire de gros dégâts.

138 km 

Aucun favori n'a été distancé à priori. En tout cas, aucun de ceux qui étaient dans le coup jusqu'ici.

139 km 

La Bora-Hansgrohe ne se relève absolument pas. Iront-ils comme ça jusqu'au bout ou seulement jusqu'au sprint intermédiaire, qui aura lieu dans 29 kilomètres ?

140 km 

Quel début d'étape... On s'attendait à beaucoup de choses pour cette 7e étape mais pas à ça.

141 km

37'' de retard annoncés pour le groupe Bennett. Cela voudrait dire que le groupe maillot vert perd du temps !

142 km

Finalement, Bryan Coquard avait vu un peu petit, losqu'il avait estimé que le vent pouvait "ajouter du piment dans le final".

Vidéo - Coquard : "Le vent va ajouter du piment dans le final"

01:31
143 km 

Les coureurs vont descendre désormais sur Sainte-Affrique avant une petite partie de vallée où il faudra se méfier du vent.

144 km

Le groupe Ewan-Kristoff-Nizzolo est pointé à plus de deux minutes de la tête de course ! Pas sûr qu'ils reviennent...

145 km 

Ils ne sont plus que 80 coureurs environ dans le peloton principal. Et il reste plus de 140 kilomètres... Début d'étape complètement fou !

146 km

Toujours 23'' d'avance pour le peloton principal sur le groupe Bennett.

147 km 

La Bora-Hansgrohe continue d'assurer le tempo en tête de peloton, sans être relayé par personne. Et on ne demande rien.

147,4 km 

C'est Kasper Asgreen toujours qui continue à assurer la poursuite dans le groupe Sam Bennett, sans mettre son sprinteur dans le rouge. On reste à distance raisonnable...

147,7 km 

Que de coureurs qui s'écartent... Beaucoup d'équipiers ont déjà complètement explosés.

148 km 

Le vent et les faux-plats montants incessants font d'énormes dégâts dans un peloton qui souffre comme rarement depuis le début du Tour de France.

149 km

JONCTION ET EXPLOSION ! Le groupe Bennett vient d'opérer la jonction avec le peloton principal mais la Bora-Hansgrohe en remet une couche et le groupe Bennett reperd des longueurs de suite.

150 km

23'' de retard pour le groupe Bennett, 1'03'' de retard pour le groupe Viviani-Bol et 1'23'' pour le groupe Ewan-Kristoff-Nizzolo.

151 km 

La Bora-Hansgrohe ne demande absolument rien à personne en tête de peloton mais elle ne parvient pas à creuser l'écart avec le groupe Bennett, qui n'est pas loin du tout.

152 km

Les Deceuninck-Quick Step sont en train de faire l'effort dans le deuxième groupe pour tenter d'opérer la jonction avec le premier groupe. Kasper Asgreen vient de se relever pour attendre Bob Jungels et Sam Bennett.

153 km 

Le deuxième groupe, avec Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), n'est pas très loin à une centaine de mètres mais ce n'est pas du tout certain qu'on réussisse à revenir.

154 km

BONIFAZIO : "TOUT POUR MOI AUJOURD'HUI"

Ce matin, Niccolo Bonifazio (Total Direct Energie) rêvait de jouer la victoirev d'étape mlais pas sûr du tout que l'Italien soit encore présent dans le premier peloton.

Vidéo - Bonifazio : "Aujourd'hui c'est tout pour moi"

00:47
155 km 

La Bora-Hansgrohe est en train de lancer l'étape sur des bases complètement folles...

156 km

IL NE RESTE PLUS QUE SOIXANTE COUREURS DANS LE PELOTON !! Avec le vent et la côté, le peloton a complètement explosé... Est-ce que ça va pouvoir se reformer ?

156,5 km

Petite surprise parmi les sprinteurs distancés puisque Sonny Colbrelli (Bahrain-McLaren), qui passe pourtant très bien les bosses, a lui aussi été lâché.

157 km

Repris sur le sommet de l'ascension, Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale) parvient quand même à passer en tête, avec la bénédiction des Bora-Hansgrohe. Belle opération pour le Français, qui rajoute deux points à son compteur.

158,2 km

SAM BENNETT LÄCHE !! Le maillot vert de la formation Deceuninck-Quick Step a lui aussi lâché prise dans cette ascension... Il ne reste plus beaucoup de sprinteurs dans ce peloton déjà réduit. Est-ce que Sagan va nous refaire le coup d'Albi en 2012 ?

Ireland's Sam Bennett (Deceuninck-QuickStep) in the green jersey after Stage 5 of the 2020 Tour de France
158,7 km

Au tour d'Elia Viviani (Cofidis) de lâcher prise ! Quel coup de force de la formation allemande...

159 km 

Le peloton est en train d'exploser ! La difficulté de l'ascension cumulée au vent est en train de faire des dégâts majuscules...

159,5 km

Plus que 5'' d'avance pour Cosnefroy, à 500m diu sommet.

160 km 

Enorme tempo imposé par les Bora-Hansgrohe et c'est déjà une performance de la part de Benoit Cosnefroy de résister comme il le fait au peloton.

160,5 km

Que dégâts déjà... Caleb Ewan (Lotto-Soudal), Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), André Greipel (Israel-Start Up Nation) et Giacomo Nizzolo (NTT Cycling) ont lâché prise déjà dans le peloton.

161 km 

Michael Schär (CCC) s'est relevé de l'échappée ! Il a vu le travail des Bpra-Hansgrohe et a décidé de se relever...

161,3 km 

La Bora-Hansgrohe est en train de monter très fort dans le peloton et cela fait des dégâts avec Wouter Poels (Bahrain-McLaren) déjà distancé...

161,5 km

17'' d'avance pour le duo de tête sur un peloton emmené par les Bora-Hansgrohe de Peter Sagan.

161,8 km

Les coureurs sont dans l'ascension de la côte de Luzençon (3e cat) et ses 3,1km à 6,1% !

162 km 

Lilian Calmejane (Total Direct Energie) se relève ! Le Français n'a pas réussi à rentrer sur le duo de tête et finit par abandonner la poursuite.

163 km

DEBUSSCHERE : "AVEC LE VENT, ÇA PEUT ËTRE UN BON JOUR POUR NOUS"

Vidéo - Debusschere : "Avec le vent aujourd'hui, ça peut être un bon jour pour nous"

01:30
164 km 

Les coureurs ont basculé dans une petite descente qui va les emmener au pied de la première ascension répertoriée du jour.

165 km 

Michael Schär (CCC) est revenu sur Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale) mais pas Lilian Calmejane (Total Direct Energie), qui peine à opérer la jonction, quelques dizaines de mètres plus loin.

165,5 km

Michael Schär (CCC) ressort du peloton en solitaire, pour tenter de rejoindre Cosnefroy à l'avant... Lilian Calmejane (Total Direct Energie) tenter de lui enboîter la roue, en vain.

166 km

7'' d'avance pour Cosnefroy, qui ne creuse pas.

167 km 

Ça relance enfin ! Schär (CCC), Barthe (B&B Hotels - Vital Concept), Turgis (Total Direct Energie) tentent de sortir du peloton... Mais le peloton recolle.

167,4 km 

Ce petit kilomètre à 7% non repertorié fait déjà mal et personne n'ose suivre Benoit Cosnefroy.

167,7 km

ATTAQUE DE COSNEFROY !! Le maillot à pois de ce Tour de France est le premier attaquant du jour mais le Tricolore s'en en solitaire... Personne ne l'a suivi.

Anthony Pérez (Cofidis), Benoît Cosnefroy (Ag2r-La Mondiale) et Jérôme Cousin (Total-Direct Energie)
168 km

C'EST PARTI POUR CETTE 7E ETAPE DU TOUR DE FRANCE ! 168 kilomètres au programme entre Millau et Lavaur, avec la traversée des Causses, du vent et beaucoup de nervosité.

13:35 

Beaucoup de nervosité, avant même le départ...

13:32

KUNG : "DE MAUVAIS SOUVENIRS ICI AVEC PINOT"

Vidéo - Kung : "On a des mauvais souvenirs de cette région avec Pinot..."

01:36
13:32 

L'échappée aura un joli terrain pour se former en début d'étape avec un départ en côte et, après 3,1km seulement, le pied de la première ascension répertoriée du jour, la côte de Luzençon (3e cat).

13:30

Attention aux risques de bordures aujourd'hui avec de vent annoncé sur la première partie d'étape mais, surtout, entres Castres et Lavaur pour les trente kilomètres du final. Environ 30 km/h de vent, ça peut suffire pour faire exploser le peloton, même si tout le monde est prévenu.

13:28

HOFSTETTER : "J'AI REVU UN PAQUET DE FOIS LE SPRINT OÙ JE FAIS 4E"

Vidéo - Hofstetter : "J'ai revu un paquet de fois le sprint où je fais 4e !"

02:20
13:26 

Les coureurs viennent de s'élancer de Millau pour le départ fictif de cette 7e étape. Seulement 5,5 km de défilé aujourd'hui avant le départ réel.

13:25

COQUARD : "LE VENT VA PIMENTER LE FINAL"

Toujours placé depuis le départ du Tour de France, Bryan Coquard va t-il enfin en claquer une sur la Grande Boucle ? Le Français se méfie en tout cas du vent qui peut "pimenter le final" selon le Tricolore.

Vidéo - Coquard : "Le vent va ajouter du piment dans le final"

01:31
13:23

22. Cela faisait vingt-deux ans que les six premières étapes avaient sacré des coureurs de six nations différentes. Avec le Norvégien Kristoff, le Français Alaphilippe, l'Australien Ewan, le Slovène Roglic, le Belge Van Aert et le Kazakh Lutsenko, cela rejoint le Tour de France 1998 où s'étaient imposés Chris Boardman (Britannique), Tom Steels (Belge), Jan Svorada (Tchèque), Jens Heppner (Allemand), Jeroen Blijlevens, (Néerlandais) et Mario Cipollini (Italien).

13:18

MADIOT : "LES COUREURS ONT LE DROIT DE CHOISIR OÙ FAIRE LA COURSE"

Vidéo - Marc Madiot : "Le Tour de France, ce n'est pas un show télé"

02:40
13:11

Quatre cols, une arrivée au sommet. Cette Lusette que l'on nous avait si bien et longuement vendue. Rarement le début de tracé du Tour avait été aussi musclé et excitant sur le papier que lors de ces six premières étapes. Les favoris ont choisi de ne rien en faire, à l'image de la journée de jeudi. Sans doute une déception pour les organisateurs. Et une leçon à retenir.

13:09

3. C'est la troisième de son histoire que le Tour de France arrivera à Lavaur, après 2001 et 2011. Il y a neuf ans, c'était Mark Cavendish qui s'était imposé au sprint, devant André Greipel.

13:04

LE PROFIL DE L'ETAPE DU JOUR EN VIDEO :

Une première partie d'étape vallonné, une deuxième partie toute plat mais exposée à un éventuel vent et donc à des bordures, cette 7e étape a tout sur le papier pour que les sprinteurs soient privés de succès à Lavaur. Même si une arrivée massive est des plus probables.

Vidéo - Le profil de la 7e étape : Un sprint ou une échappée avant les Pyrénées ?

00:50
12:59 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la 7e étape du Tour de France 2020 entre Millau et Lavaur (168km). Le départ réel sera donné à 13h35.

 

LE RESUME DE LA 6E ETAPE :

Vous avez manqué la 6e étape et la victoire de Lutsenko ? C'est l'heure de la séquence de rattrapage...

Vidéo - Une joie pour Lutsenko, une accélération pour Alaphilippe : le résumé de la 6e étape

03:45
 

LE CLASSEMENT GENERAL :

Status quo au Mont Aigoual, où les favoris se sont regardés. Du coup, pas de changement au classement général, avec Adam Yates qui conserve le maillot jaune.

1. Adam Yates (Mitchelton-Scott), en 27h03'57''

2. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), + 4''

3. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), + 7''

4. Guillaume Martin (Cofidis), + 9''

5. Egan Bernal (INEOS Grenadiers), + 13''

6. Tom Dumoulin (Jumbo-Visma), + 13''

7. Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), + 13''

8. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), + 13''

9. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), + 13''

10. Miguel Angel Lopez (Astana), + 13''

...

12. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), + 13""

...

16. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), + 15''

Tour de France 2020 - Adam Yates, maillot jaune au terme de la 5e étape
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS :

Maillot vert depuis la veille, Sam Bennett a hier conforté son leadership au classement par points en remportant le sprint du peloton, à l'intermédiaire. Mais très peu d'avance sur Peter Sagan.

1. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), avec 123 pts

2. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 117 pts

3. Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), 93 pts

4. Caleb Ewan (Lotto-Soudal), 75 pts

5. Matteo Trentin (CCC), 71 pts

Ireland's Sam Bennett (Deceuninck-QuickStep) in the green jersey after Stage 5 of the 2020 Tour de France
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES :

Leader depuis l'étape d'Orcières-Merlette, Tadej Pogacar conserve sans souci le maillot blanc. Le Slovène d'UAE Team Emirates ne possède toutefois qu'une marge infime sur Egan Bernal.

1. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), en 27h04'04''

2. Egan Bernal (INEOS Grenadiers), + 6''

3. Enric Mas (Movistar), + 15''

4. Sergio Higuita (EF Pro Cycling), + 34''

5. Daniel Felipe Martinez (EF Pro Cycling), + 4'18''

Tadej Pogacar, white jersey - Tour de France 2020, stage 4 - Getty Images
 

LE TOP 3 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

Nouvelle journée avec le maillot à pois rouges pour Benoit Cosnefroy, assuré avec ses 11pts d'avance de le conserver au terme de cette étape.

1. Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale), 23 pts

2. Michael Gögl (NTT Ccyling), 12 pts

3. Nicolas Roche (Sunweb), 11 pts

Benoît Cosnefroy, polka dot jerseym maglia a pois - Tour de France 2020, stage 2 - Getty Images
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR EQUIPES :

Malgré les déboires niçois de Daniel Felipe Martinez et les difficultés de Sergio Higuita dans le col de la Luisette, EF Pro Cycling occupe toujours la tête du classement par équipes, devant la Trek-Segafredo.

1. EF Pro Cycling, en 81h12'37''

2. Trek-Segafredo, + 1'16''

3. Jumbo-Visma, + 1'29''

4. Astana, + 2'16''

5. Bahrain-McLaren, + 2'40''