Dans sa chronique hebdomadaire au journal belge Het Nieuwsblad, le dirigeant flamand indique que "dans le scénario le plus optimiste, Julian remontera sur son vélo à la mi-mai. Il lui restera alors six semaines avant le départ du Tour". Le champion du monde avait lourdement chuté le 24 avril dernier à 60 kilomètres de l'arrivée de Liège-Bastogne-Liège. Il avait été hospitalisé, souffrant notamment d'un hémopneumothorax et de multiples fractures (côtes et omoplate).
"Pour qu'il puisse participer au Tour, il faudra que sa convalescence se déroule de façon parfaite", avait dit, plus tôt cette semaine, Tom Steels, l'un des directeur sportif de la QuickStep-AlphaVinyl. "La durée de guérison d'un pneumothorax est toujours une inconnue", avouait pour sa part Lefevere. Elle sera forcément scrutée de manière inquiète par son équipe qui voit ses plans pour la prochaine Grande Boucle, qui s'élancera du Danemark le 1er juillet, complètement chamboulés.
"Un Tour de France avec ou sans lui fait une grande différence, notamment commercialement, mais aussi sportivement", a écrit Lefevere dans Het Nieuwsblad, qui exclut quoi qu'il en soit que le Belge Remco Evenepoel remplace son coéquipier sur la Grande Boucle. Le récent vainqueur de Liège-Bastogne-Liège a confirmé dans la semaine vouloir respecter son programme décidé en début de saison, à savoir se concentrer sur un seul grand tour cette année, le Tour d'Espagne.
Tour de France
Alaphilippe : "Si ça continue à ce rythme, l'option du Tour de France est toujours possible…"
24/05/2022 À 09:45
Liège - Bastogne - Liège
Fritsch sur la sécurité : "Je compare les vélos d'aujourd'hui à des F1"
28/04/2022 À 19:32
Cyclisme
Alaphilippe est toujours à l'hôpital
26/04/2022 À 11:56