Primoz Roglic, c'est du costaud. Déjà impressionnant la veille sur un parcours quasi plat, le champion de Slovénie a confirmé qu'il serait l'un des grands favoris du Tour de France dans trois semaines, en s'imposant lors de la 2e étape du Tour de l'Ain, samedi à Lélex Monts-Jura. Surtout, il a pu bénéficier d'un énorme travail de son équipe, Jumbo-Visma, qui a montré toute sa force.
Très fort lors de cette étape de moyenne montagne, le coureur de la Jumbo-Visma s'est emparé du maillot de leader. La 'dream team' Jumbo a asphyxié la course et vite isolé Egan Bernal, tenant du titre dans le Tour de France, qui n'a rien pu faire face à l'explosivité de Primoz Roglic dans le final. Coéquipier du Colombien, Geraint Thomas dont c'était comme pour 'Rogla' la course de reprise a lâché près de cinq minutes sur le leader de Jumbo.
L'étape finale du Tour de l'Ain dimanche et son triptyque - montée de la Selle de Fromentel, col de la Biche et Grand Colombier - offre une copie quasi conforme de la 15e étape du Tour qui suivra cinq semaines plus tard. Ici, 110 des 145 kilomètres sont identiques.
Tour de l'Ain
Roglic était vraiment le plus fort : revivez sa victoire au sommet du Grand Colombier
09/08/2020 À 16:03
Tour de l'Ain
Martin : "Quand c'est Froome le premier équipier, vous imaginez les dégâts..."
09/08/2020 À 15:46
Tour de l'Ain
Roglic tout-puissant
09/08/2020 À 13:24