Reuters

Albasini, le plus prompt

Albasini, le plus prompt
Par Eurosport

Le 17/06/2009 à 13:00Mis à jour

Michael Albasini (SUI/Columbia) a remporté la 5ème étape du Tour de Suisse entre Stäfa et Selfaus en Autriche, devant Fabian Cancellara (SUI/Saxo Bank). Albasini a réglé un groupe d'une quinzaine d'échappés. Le Russe Tadej Valjavec (AG2R La Mondiale) conserve le maillot de leader.

L'escapade autrichienne du Tour de Suisse mercredi est revenue à un Suisse, Michael Albasini, vainqueur de la 5e étape de l'épreuve dans la station tyrolienne de Serfaus. Albasini (Columbia) a devancé l'un de ses compatriotes, le champion olympique du contre-la-montre Fabian Cancellara, en avant-garde d'un groupe d'une quinzaine de coureurs comprenant le porteur du maillot jaune, le Slovène Tadej Valjavec (AG2R).

Présentée comme une étape-reine de l'épreuve, la journée n'a valu que par la montée vers Serfaus, avec 4 kilomètres à 9% de pente. Dans cette ascension, le Luxembourgeois Andy Schleck, deuxième du classement au départ des 201,5 kilomètres, n'a pas pu rester au contact. Le cadet des frères Schleck, visiblement très déçu à l'arrivée, a lâché plus d'une minute au lendemain de sa longue échappée vers Stäfa.

Cancellara en revanche a tenu le rythme. Son équipe Saxo Bank a même condamné l'Allemand Tony Martin, qui a tenté sa chance à plusieurs reprises dans le final, tout comme le jeune estonien Rein Taaramae. Comptant toutes deux quatre représentants dans le groupe de tête (Cancellara, F. Schleck, Larsson et C. Sörensen pour la première, Albasini, Monfort, Kirchen et Martin pour la seconde), Saxo Bank et Columbia se sont disputé la victoire. A ce jeu, Albasini a battu Cancellara, qui avait produit un effort auparavant pour neutraliser Martin.

Il s'agit de la deuxième victoire d'étape dans le Tour de Suisse pour Albasini, 28 ans, qui s'était déjà imposé en 2005, et qui signe le 28e succès de son équipe depuis le début de la saison. Albasini, qui s'est fixé pour but de briller au Championnat du monde de Mendrisio (Suisse) en septembre, est toujours en course pour obtenir sa place dans le prochain Tour de France. "J'aimerais bien y participer, même si cela modifiera ma préparation pour le Mondial ", a estimé le fils de Marcello Albasini, directeur sportif chez Cervélo.

Le maillot jaune Valjavec, aidé par le Français John Gadret, a contrôlé la situation dans la montée en prenant même l'initiative pour contrer un démarrage de Martin. Mais pour la victoire finale, il a lui-même parié sur Cancellara (3e à 14 sec) et l'Allemand Andreas Klöden (5e à 45 sec). "Je n'ai aucune chance si je pars avant le dernier contre-la-montre avec des écarts aussi faibles", a-t-il estimé. Jeudi, l'épreuve revient en Suisse à l'occasion de sa 6e étape entre Oberriet et Bad Zurzach (178 km) sur un parcours favorable aux sprinteurs.

0
0