Reuters

Hushovd la tient enfin

Hushovd la tient enfin
Par Eurosport

Le 14/06/2011 à 17:52Mis à jour Le 14/06/2011 à 20:30

Le champion du monde en titre, Thor Hushovd (Garmin-Cervélo) a remporté au sprint sa première victoire de la saison lors de la quatrième étape du Tour de Suisse. Le Novégien a devancé d'un demi-vélo Peter Sagan. L'Italien Damiano Cunego (Lampre) a conservé le maillot jaune de leader.

Une première en arc-en-ciel. Thor Hushovd a remporté ce mardi sa première victoire depuis son titre de champion du monde sur un terrain qu'il maitrise à merveille : une arrivée en faux plat montant à l'issue d'un parcours plutôt casse-patte à écoeurer bon nombre de sprinters en particulier Mark Cavendish (HTC). Cette fois, le Norvégien n'a pas laissé la victoire lui échapper même s'il n'a devancé que d'un demi-vélo Peter Sagan (Liquigas), l'autre grand favori du jour et déjà lauréat la veille.

Le dernier kilomètre à 3% de moyenne a permis au Slovaque de semer ce qu'il restait du peloton. Seul Hushovd est parvenu à sauter dans sa roue avant de l'avaler. "Les derniers 30 kilomètres étaient durs, il y avait beaucoup de petites côtes et l'allure était rapide", a commenté Hushovd. "A la fin, je me sentais vraiment fort. Au sprint, Sagan m'a pris cinq, dix mètres et j'ai dû lutter pour revenir sur lui". Troisième lors de la 3e étape du Tour de Californie, le champion du monde tournait autour de son premier succès depuis quelques semaines après une campagne de classique moyenne. Une montée en puissance programmée alors que le Tour se profile. Damiano Cunego (Lampre) a conservé son maillot de leader sans souci.

Mondory et Chavanel, les audacieux

L'arrivée à Huttwil et le profil piégeux de cette quatrième étape auraient pu tout aussi bien profiter à un baroudeur. Cesare Benedetti (NetApp), Sylvain Chavanel (Quick Step), qui effectue en Suisse son retour après un mois loin du peloton, et Lloyd Mondory (Ag2r La Mondiale) ont compté jusqu'à 6 minutes d'avance. Mais la poursuite des Lampre puis des HTC et des Garmin Cervélo les a rapidement condamnés. A 18 kilomètres du terme, ils rentraient dans le rang laissant le champ libre aux hommes forts. Et au plus fort d'entre eux mardi, Thor Hushovd.

0
0