Il y a des priorités dans la vie. Et dans les jours à venir, ce n’est probablement pas au cyclisme que Julian Alaphilippe va le plus penser. "Aujourd'hui (samedi), le plan est d'abandonner la course parce que son bébé est attendu, normalement, lundi" a déclaré Patrick Lefevere, manager général de Deceuninck-Quick Step, la formation du puncheur français. Des propos rapportés par nos confrères de L’Equipe, qui citent le Het Nieuwsblad. Alaphilippe devrait pourtant se présenter au départ de la 7e étape du Tour de Suisse, un chrono de 23,2 km prévu ce samedi entre Disentis Sedrun et Andermatt. Il envisagerait de se retirer de l'épreuve dans la foulée.
"Rik van Slycke, le directeur sportif de Deceuninck-Quick Step vient de nous confirmer que Julian Alaphilippe prendrait bien le départ du contre-la-montre du Tour de Suisse mais qu’il quitterait la course ce (samedi) soir" a ainsi publié en fin de matinée le compte Twitter de l'émission Ça va frotter (La chaîne L'Equipe).
Tour de Suisse
Alaphilippe cale, coup double pour Carapaz
10/06/2021 À 15:13
Après six jours de course (sur huit), Alaphilippe est 4e du classement général, à 53 secondes de Richard Carapaz, qui porte le maillot jaune pour l’équipe INEOS Grenadiers. Le champion du monde a réalisé beaucoup d’efforts depuis le début de l’épreuve, dont il a tutoyé le sommet (2e à 1" du leader au soir des 2e, 3e et 4e étapes). Mais sans parvenir à décrocher un bouquet. Rien de préoccupant selon notre consultant Nicolas Fritsch, qui évoquait jeudi lors de sa chronique hebdomadaire une course helvète abordée en mode préparation. Théorie depuis corroborée par Lefevere.

Alaphilippe en jaune ? "Il est surtout là pour se faire exploser la caisse en vue du Tour de France"

"Si le Tour commençait demain, il aurait un problème"

"Julian n'était pas à la hauteur de Mathieu van der Poel dans les premières étapes, mais je ne suis pas très inquiet, détaille ainsi le boss de Deceuninck-Quick Step. Si le Tour commençait demain, il aurait un problème, mais nous avons encore deux semaines." Le parallèle avec la Grande Boucle réalisée par Alaphilippe l’an passé est prégnant : "Je vois Julian courir en Suisse comme il l'a fait au Tour de France l'année dernière. Débridé, guidé par l'instinct, mais toujours à fond. L'année dernière, le Tour avait été sa préparation pour le Championnat du monde. (Cette année), la Suisse a été sa préparation pour le Tour." Une préparation qui devrait donc s'achever cet après-midi.
Sur son compte Twitter, Julian Alaphilippe a fait un message de remerciements, destiné aux personnes qui lui ont souhaité un bel anniversaire vendredi (il fêtait ses 29 ans), et a ajouté : "Je ne tiens plus en place à quelques jours de rencontrer notre bébé." Sa compagne Marion Rousse a quant à elle publié sur Instagram : "Bon anniversaire à mon amour, meilleur ami, binôme et papa de notre petite tornade à venir." D'ici là, la tornade Alaphilippe (père) pourrait frapper ce samedi.

Attaque foudroyante : Carapaz a laissé Alaphilippe et compagnie sur place

Tour de France
Fritsch : "Gaudu peut viser un podium sur le Tour de France"
16/07/2021 À 19:46
Tour de France
Les débats du Tour : Pogacar va-t-il gagner le chrono ?
16/07/2021 À 17:42