Sam Bennett (Deceuninck - Quick Step) a eu le sens du timing. L'Irlandais est parvenu à s'imposer sur la quatrième étape du Tour de Burgos, en démarrant le sprint à un kilomètre de l'arrivée. Malgré la victoire de Bennett, le Belge Remco Evenepoel (Deceuninck) a gardé les commandes de l'épreuve à la veille de l'arrivée finale. Jeudi, Bennett est sorti du peloton au pied de la petite montée précédant l'arrivée où le "lanceur" de Démare, l'Italien Jacopo Guarnieri, a glissé dans un virage en épingle à cheveux. L'Irlandais a poursuivi son effort pour s'imposer de plusieurs longueurs.
Vuelta a Burgos
Evenepoel ne s'arrête plus
01/08/2020 À 14:59
Démare, déjà deuxième mercredi, a réglé le sprint pour la deuxième place devant les Italiens Giacomo Nizzolo et Davide Cimolai au terme des 163 kilomètres. Bennett (29 ans), qui a rejoint la formation Deceuninck cette année, compte notamment plusieurs succès d'étape au Giro et à la Vuelta à son palmarès. Samedi, la dernière étape relie Covarrubias aux Lagunas de Neila (158 km), où l'arrivée est jugée au bout d'une montée courte (4,2 km) mais très pentue (11 %).
Vuelta a Burgos
Le coup double : Evenepoel vainqueur de la 3e étape et leader du général
30/07/2020 À 15:12
Vuelta a Burgos
Démare : "Cinq mois après, on repart sur d'autres bases, je suis confiant"
29/07/2020 À 16:34