AFP

Martin surclasse le maître

Martin surclasse le maître
Par Eurosport

Le 20/09/2011 à 19:50Mis à jour Le 22/09/2011 à 00:16

Son sacre était attendu. Dans les rues de Copenhague, Tony Martin est devenu, pour la première fois, champion du monde du chrono. Intouchable en 2011, l'Allemand de 26 ans a devancé le Britannique Bradley Wiggins et le Suisse Fabian Cancellara, son grand rival qui visait une 5e couronne mondiale.

Leur duel était annoncé. Mais celui-ci a rapidement tourné à l'avantage de l'Allemand. Impérial sur le parcours tout plat et rectiligne de 46,4 km, Tony Martin est devenu, pour la première fois de sa carrière, champion du monde du contre-la-montre. le coureur de 26 ans a largement devancé Fabian Cancellara. Jamais dans le coup, le Suisse a dû se contenter de la 3e place, juste derrière le Britannique Bradley Wiggins. Dans les rues de Copenhague, il n'y avait, de toute façon, rien à faire. Tony Martin était bien le plus fort ce mercredi.

Au terme des deux boucles de 23,2 km, Tony Martin a donc triomphé. Sans coup férir, diront certains. En tête à tous les intermédiaires, celui qui rejoindra Omega Pharma-Quick Step l'an prochain, a survolé l'épreuve danoise. Surpuissant, Martin a relégué la concurrence à des années-lumière. Médaillé d'argent, Wiggins est pointé à 1'15". Finalement troisième, "Spartacus" a lui concédé 1'20" à l'Allemand. Accusant un retard de 18 secondes à mi-parcours, le Suisse n'a jamais paru pouvoir inquiéter celui qu'il avait désigné, à juste titre, comme grand favori de l'épreuve. Cancellara, qui visait une cinquième couronne mondiale après celles de 2006, 2007, 2009 et 2010, aurait même pu tout perdre à quelques kilomètres de l'arrivée, après mal négocié un virage pavé. A coup sûr, cette erreur trajectoire lui a coûté la médaille d'argent.

Septième à Varèse (2008), puis troisième à Mendrisio (2009) et à Geelong (2010), Tony Martin aura dû attendre sa quatrième participation pour toucher le Graal. Battu deux fois contre la montre (*) en 2011, vainqueur des deux chronos sur le Tour et la Vuelta, l'Allemand a apporté un deuxième titre à son pays en 24h, après le triomphe de Judith Arndt chez les dames. Les deux Français en lice, Laszlo Bodrogi et Dimitri Champion, n'ont pas réalisé de miracle. Le premier, vice-champion du monde de la spécialité en 2007 sous pavillon hongrois, s'est classé 22e à 4'41", tandis que le second a pris la 42e place, à 5'50". Sans surprise.

(*) En 2011, Tony Martin a remporté neuf courses, dont sept chronos. Il n'a connu la "défaite" qu'à deux reprises : lors du chrono du Tour de Romandie (5e) et celui du championnat d'Allemagne (2e).

0
0