La rumeur enflait depuis plusieurs semaines déjà, il ne manquait que l'officialisation : Red Bull sera bien de la partie pour le DTM, le championnat allemand des voitures de tourisme. Ce mardi, les Autrichiens ont dévoilé les contours de leur programme dans la discipline et de leur partenariat avec AF Corse, le département GT de Ferrari.
A bord des deux 488 GT3 Evo, on devrait d'ailleurs retrouver une tête bien connue de la Formule 1. Relégué pilote de réserve de l'écurie, Alexander Albon devrait prendre part à certaines courses de DTM pour garder le rythme de la compétition. Il partagera sa voiture en alternance avec Nick Cassidy, sous les couleurs d'Alpha Tauri tandis que Liam Lawson roulera sous les couleurs de Red Bull.
DTM
Ralf Schumacher prend sa retraite de pilote
16/03/2013 À 04:57
Du côté des différents protagonistes, on se ravit de la collaboration entre AF Corse, plusieurs fois sacré en WEC, et Red Bull. "Ce défi a commencé grâce à Gerhard Berger [patron du DTM], c'est son idée", explique Amato Ferrari, team principal et propriétaire de l'équipe transalpine. "En peu de temps, nous sommes parvenus à un accord pour travailler avec Red Bull, avec un grand enthousiasme. Nous n'avons qu'une ambition : la victoire. Compte tenu des marques impliquées, toutes les exigences requises pour réussir sont là."

"Des courses excitantes", Albon pressé de relever le défi

Même son de cloche chez Albon, qui y voit d'ailleurs une belle opportunité pour se relancer et ne pas perdre la main, notamment dans l'espoir de retrouver un baquet dans la compétition reine. "Le DTM est un grand championnat avec des pilotes très talentueux et des courses vraiment excitantes", explique Alex Albon. "Il y a beaucoup moins d'appui que sur une monoplace et les pneumatiques sont très différents, donc ça demande un tout autre style de pilotage. Il me faudra un peu de temps pour m'habituer, mais j'ai hâte de relever ce nouveau défi pour les fois ou je ne serai pas occupé avec mes engagements en F1."
Avec cette stratégie, Red Bull confirme, à demi-mot, qu'il n'a pas abandonné "le projet Albon". Le pilote thaïlandais a donc une belle occasion de prouver sa valeur, loin des paddocks de F1. Dans l'espoir de mieux y revenir ? Le coup d'envoi des hostilités en DTM est prévu pour la mi-juin, à Monza.

Une fin de saison en trombe : comment Verstappen pourrait titiller Hamilton en 2021

DTM
David Coulthard arrête le DTM
18/10/2012 À 09:59
DTM
Victoire de Paffett
29/04/2012 À 16:12