Battue en finale de l'épreuve individuelle, Laura Flessel-Colovic a connu un moment difficile ce vendredi, quand, dans la matinée, elle a perdu en mort subite le dernier relais de la demi-finale qui opposait la France à l'Allemagne. Les Bleues avait pourtant deux touches d'avance. Mais l'escrime française a du caractère. Comme les garçons la veille, les trois titulaires se sont montrées d'une grande solidarité pour faire la différence contre le Canada.
Moins talentueuse mais très homogène, l'équipe canadienne avait réussi l'exploit de sortir les Hongroises favorites le matin. Prises à la gorge d'entrée, Le Prohon, Mackay et Kavelaars ont fait douter Laura Flessel avant de céder face aux assauts d'une Nisima sûre d'elle. Touchée au genou droit cette dernière a été remplacée par la Guadeloupéenne Sarah Daninthe à 42-37.
Athenes 2004
"C'est dingue !"
22/08/2004 À 20:45
Les Françaises, qui n'ont pas pu égaler l'équipe d'Atlanta (J.O. 1996) médaillée d'or, ont été consolées par ce podium. Laura Flessel-Colovic a par ailleur confirmé qu'elle ne prenait pas sa retraite.
La médaille d'or se joue entre l'Allemagne et la Russie.
Athenes 2004
La touche finale
22/08/2004 À 18:45
Athenes 2004
D'or ou d'argent ?
22/08/2004 À 06:30