Eurosport

Ch. Monde – Épée (F) : Navarria chavire de bonheur

Ch. Monde – Épée (F) : Navarria chavire de bonheur

Le 22/07/2018 à 18:46

Ce dimanche, l’épéiste Mara Navarria s'est adjugée le tout premier titre décerné aux Championnats du monde d'escrime 2018, à Wuxi (Chine).

L’Italienne a dominé en finale la Roumaine Ana Maria Popescu (13-9). On retrouve deux surprises sur la troisième marche du podium : Laura Staehli (SUI) et Courtney Hurley (USA). Coraline Vitalis, meilleure Française, s’est arrêtée en quarts de finale.

Arrivée sur les pistes chinoises avec l’étiquette de leader du classement mondial, Mara Navarria partait cependant avec quelques doutes après son parcours décevant lors des Championnats d’Europe (16es de finale), un mois plus tôt en Serbie. Mais Kristina Kuusk, qui l’avait battue, et les autres Estoniennes, auteures d’un incroyable triplé, n’ont pas réédité l’exploit. Finaliste cette saison du Grand Prix de Doha, puis victorieuse de celui de Budapest, l’Italienne en a profité pour asseoir sa domination dans la discipline, s’octroyant justement le scalp de la championne d’Europe en titre, Katrina Lehis (15-9), en quarts.

Elle a ensuite gagné en demies avec la même maîtrise face à l’étonnante Laura Staehli (15-8). La Suissesse, que l’on n’attendait pas à pareille fête avec sa 53e place au classement, a signé la grosse perf’ du tournoi en s’offrant notamment les scalps de la star locale Yiwen Sun (15-8), médaillée de bronze des JO de Rio, et de la Hongroise Emese Szasz-Kovacs (14-13), numéro 4 mondiale. En finale, Navarria a imposé sa loi à Ana Maria Popescu au terme d’un combat longtemps indécis, qui a fini par basculer : 13-9.

La Roumaine a sans doute payé sa bataille du tour précédent face à l’autre surprise, l’Américaine Courtney Hurley (14-13), qui monte sur le podium, alors qu’elle ne pointait qu’au 31e rang mondial. À 33 ans, Mara Navarria s’offre sa toute première médaille internationale en individuel, et elle est en or ! L’épéiste transalpine pouvait crier sa joie avant d’être soulevée en triomphe par le staff italien. À noter que Popescu avait éliminé la double championne du monde italienne Rossella Fiamingo, (8-15) en 16es.

Vitalis aux portes de la médaille

Longtemps menée de quatre touches par Injeong Choi en huitièmes de finale et dos au mur (12-14), Coraline Vitalis a su garder la tête froide dans le money-time pour renverser une situation mal engagée pour finalement l’emporter face à la Sud-Coréenne (15-14) ! Malheureusement, l’aventure s’arrêtera dès le tour suivant pour la native de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), défaite par Courtney Hurley (10-15), future médaillée de bronze. Laurence Épée s’est, elle, inclinée en 8es contre l’Ukrainienne Olena Kryvytska (N.2), sur la même marque de 10-15.

De leur côté, Auriane Mallo et Marie-Florence Candassamy ont vu leurs trajectoires stoppées au stade des 16es de finale par deux autres favorites, respectivement dominées par la future vainqueure (11-15) et par Szasz-Kovacs (10-15). Les tours préliminaires de l’épreuve d’épée féminine par équipes auront lieu le 24 juillet, alors que les médailles seront attribuées le lendemain, mercredi 25 juillet.

0
0