Eurosport

Championnat d’Europe d’escrime : Manon Brunet remporte l’argent au sabre

Championnat d’Europe d’escrime : Manon Brunet remporte l’argent au sabre

Le 22/06/2019 à 19:10Mis à jour

Les sabreuses françaises ont sauvé l’honneur de la discipline en s’adjugeant une médaille d’argent et de bronze.

On attendait Cécilia Berder au plus haut niveau, mais c’est finalement Manon Brunet qui a porté les couleurs de l’équipe de France jusque sur le podium. Elle a fait un très beau parcours au cours duquel elle a notamment sorti la Russe Sofia Velykaya. Malheureusement, elle s’est inclinée en finale face à l’Ukrainienne Olga Kharlan.

Dans le tournoi féminin, les favorites ont répondu présentes. Derrière Kharlan et Brunet, on retrouve notamment la Hongroise Anna Marton (3e). Charlotte Lembach a fini 8e. Cécilia Berder a pris la 21e place. Elle a été sortie dès son entrée en lice par la Grecque Despina Georgiadou.

Les Françaises ont accroché une médaille de bronze dans la compétition par équipe. Le quatuor composé de Cécilia Berder, Manon Brunet, Charlotte Lembach et Caroline Quéroli s’est incliné en demi-finale face à la Hongrie, future médaille d’argent. Comme l’année dernière, le titre est revenu aux Russes.

Chez les hommes, les Français n’ont pas réussi à véritablement peser. Bolade Apithy s’est fait sortir en quart de finale par l’Allemand Max Hartung. Tom Seitz a été battu en huitièmes de finale par un autre Allemand, Benedikt Wagner. Quant à Vincent Anstett, il n’a pas passé les seizièmes de finale. Il s’est incliné face au Hongrois Andras Szatmari.

La compétition a été remportée par le Russe Veniamin Reshetnikov, qui a battu en finale son compatriote Kamil Ibragimov. À la troisième place, on retrouve l’Allemand Max Hartung et le Géorgien Sandro Bazdaze.

Lors du tournoi par équipe, les Bleus ont fini 5e. Ils ont subi la loi des Allemands en quart de finale, mais se sont rattrapés en battant la Géorgie en rattrapage. Par rapport à la dernière édition, ils n’ont pas fait réellement de progrès. À Novi Sad l’année dernière, l’équipe avait pris la 6e place.

Comme à l’épée, l’équipe de France a été portée par ses sabreuses lors de ces championnats de zone. Chez les hommes, Apithy et Anstett n’ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu et repartent donc logiquement bredouilles de Düsseldorf.

0
0