Eurosport

Grand Prix de Cali (Épée) : Borel en or, Jérent et Mallo en bronze !

Grand Prix de Cali (Épée) : Borel en or, Jérent et Mallo en bronze !

Le 28/05/2018 à 10:03

Dans la nuit de dimanche à lundi, Yannick Borel s'est adjugé le Grand Prix de Cali, en dominant en finale le Sud-Coréen Byeungchan Jung (15-10).

Les Français étaient en verve sur les pistes colombiennes, puisque Daniel Jérent et Auriane Mallo sont, eux, montés sur la troisième marche du podium. De bon augure avec les Championnats d’Europe (16-21 juin). La Hongroise Emese Szasz-Kovacs a tenu son rang et remporte le tournoi féminin.

Après une Coupe du monde ratée en individuel à Paris (35ème), Yannick Borel a remis les pendules à l’heure à Cali, profitant notamment des absences conjuguées des doubles champions du monde Paolo Pizzo et Nikolai Novosjolov. De l’autre côté du Pacifique, l’immense allonge de l’épéiste tricolore a de nouveau fait des ravages. Les Sud-Coréens en ont fait les frais.

C’est d’abord Kyoungdoo Park, 9ème tireur mondial, qui a dû s’incliner en 8es (13-15), puis c’est un autre Park, Sangyoung (n°6), qui est tombé en demies sur une ultime touche (14-15), avant que Byeungchan Jung ne subisse la loi du Français : 10-15 en finale. C’est avec un grand sourire que Borel, qui s’est aussi offert le scalp du Suisse Max Heinzer (n°4), a accueilli son deuxième sacre en Grand Prix après celui de Rio en 2015.

Borel comme le Real Madrid ?

Double champion d’Europe en titres, il tentera d’imiter le Real Madrid en décrochant un troisième sacre européen consécutif à Novi Sad (Serbie), en juin. Vice-champion du monde junior en 2014, Jung vient d’enchaîner ses deux meilleurs résultats chez les seniors. Il confirme sa belle 8ème place parisienne et s’affirme comme l’un des nouveaux visages de l’épée mondiale.

Comme à Vancouver en février dernier, Yannick Borel est accompagné sur le podium par Daniel Jérent, tombeur du favori en quarts. Le tireur français a en effet dominé l’Ukrainien Bogdan Nikishin, auteur de quatre podiums cette saison, d’une petite touche (15-14) avant de se montrer impuissant face à la fougue de Jung (11-15). Ronan Gustin s’est incliné en huitièmes face à Heinzer (11-15), alors qu’Alex Fava a été sorti dès les 32es par le Cubain Reytor Venet (9-15).

Szasz-Kovacs s’affirme, Mallo et Isola se révèlent

Actuelle numéro 1 mondiale, Emese Szasz-Kovacs a fait honneur à son statut pour décrocher un premier succès attendu cette saison, alors que de nombreuses rivales manquaient à l’appel. Médaillée de bronze à Tallinn (Estonie), la championne Olympique hongroise s’offre l’or au mérite d’une belle victoire face à Courtney Hurley (15-10), en finale. Au tour précédent, l’Américaine avait dominé la Française Auriane Mallo, auteure d’un superbe parcours sur le sol colombien pour signer son tout premier podium en carrière !

Seulement 34ème au classement, Mallo a notamment battu la Chinoise Yiwen Sun (13-12), numéro 3 mondiale. Coraline Vitalis, Marie-Florence Candassamy et Laurence Épée se sont, quant à elles, toutes arrêtées au stade des 16es de finale. L’Italienne Federica Isola, championne d’Europe junior en titre, a pour sa part frappé un grand coup en montant déjà sur un podium senior, à 18 ans seulement… Une perle à surveiller de près !

0
0