Eurosport

Pas de miracle pour le sabre français aux Championnats du monde de Budapest

Pas de miracle pour le sabre français aux Championnats du monde de Budapest

Le 21/07/2019 à 12:57Mis à jour

Cecilia Berder, qui était la principale chance de médaille chez les Bleus, a pris la 6e place du tournoi individuel.

Des 4 sabreuses engagées, deux étaient exemptées du premier tour, Manon Brunet et Cécilia Berder. Charlotte Lembach a s’est classée 11e à l’issue de la phase de poule et a donc facilement rejoint ses compatriotes.

Caroline Queroli, 40e, a dû passer par le T128. Après une victoire face à l’Ouzbek Obvintseva, elle a gagné son ticket pour le T64.

Dans le tableau principal, Charlotte Lembach a commencé par un succès sur l’Allemande Julika Junke (15-8), avant de subir la loi de l’Américaine Anne-Elizabeth Stone (15-9). Caroline Queroli, par contre, s’est inclinée d’entrée de jeu face à la Russe Olga Nikitina (15-13).

Seules Manon Brunet et Cecilia Berder ont accédé au T16. La première s’est défaite de la Turque Deniz Selin Unludag (15-12) et de la Hongroise Renata Katona (15-10). Quant à Cecilia Berder, elle a successivement battu l’Espagnole Celia Perez Cuenca (15-10) et l’Allemande Anna Limbach (15-14).

En 16e de finale, les choses ont été plus compliquées. Manon Brunet a été sèchement battue par la Grecque Theodora Gkountoura (15-6) alors que Cecilia Berder a vaincu l’Azérie Anna Bashta avant de tomber face à la même Grecque (15-13).

Le tournoi a été remporté par l’Ukrainienne Olga Kharlan, vainqueur de la Russe Sofya Velikaya (15-14) à la suite d’un duel irrespirable. Au général, Berder termine 6e et Manon Brunet 9e.

Chez les hommes, le tournoi a été cauchemardesque. En T64, Boladé Apithy a été battu dès son entrée en lice par le Kazakh Illya Mokretcov (15-14). Tom Seitz s’est incliné au même stade et sur le même score, face à l’Argentin Pascual Maria Di Tella.

Seul Vincent Anstett a échappé à la catastrophe en T64. Il a commencé par une victoire sur l’Iranien Mohammad Fotouhi (15-13), avant de tomber face au Sud-Coréen Sang-uk Oh, vainqueur des Universiades de Naples cette année et futur champion du monde.

0
0