Getty Images

Brady a choisi : il va débarquer à Tampa Bay

Brady a choisi : il va débarquer à Tampa Bay

Le 18/03/2020 à 01:24Mis à jour Le 18/03/2020 à 09:00

NFL - Quelques heures après l'annonce de son départ de New England, Tom Brady a trouvé sa nouvelle destination. Le légendaire quarterback devrait porter à partir de la saison prochaine les couleurs de Tampa Bay. Brady change de conférence, mais reste sur la partie orientale des Etats-Unis.

Tom Brady n'aura pas mis longtemps à se décider. Mardi matin, il annonçait qu'il quittait New England après vingt ans d'une carrière pour le moins mémorable, qui l'a installé dans la légende de la NFL avec en point d'orgue ses six victoires au Super Bowl. Ayant clairement laissé entendre qu'il quittait les Patriots mais pas le jeu, la question était dès lors de savoir où se prolongerait son "voyage" comme il l'a dit lui-même. La réponse est tombée dans la soirée : ce sera en Floride, à Tampa Bay. S'il n'a pas encore signé son contrat, le quarterback a "un accord de principe" avec les Bucs.

Brady va donc mettre le cap au sud mais pas à l'ouest. Il souhaitait rester à une distance raisonnable de New York, pour des questions personnelles. Il change également de conférence puisque Tampa évolue dans la NFC. Ces vingt dernières années, pendant que New England raflait six titres, jouait neuf Super Bowls et ne manquait que deux fois les playoffs (dont une sans Brady, blessé), Tampa a peiné à quitter le ventre mou de la Ligue depuis son sacre en 2003.

Les Buccaneers n'ont pas réussi à se qualifier une seule fois pour les playoffs au cours des douze dernières saisons, et n'ont bouclé qu'une seule campagne avec un bilan positif depuis 2005. Fait assez invraisemblable, depuis la création de la franchise en 1976, Tampa compte à peine plus victoires (267) que Tom Brady à lui tout seul dans sa carrière (249). C'est donc un sacré défi qui l'attend. A 42 ans (43 lorsque débutera la prochaine saison), il quitte le confort de la Nouvelle-Angleterre pour se remettre en question. Replacer Tampa sur le devant de la scène sportive (pour le reste, nul doute que les projecteurs seront largement braqués vers le Raymond James Stadium désormais...) ne sera pas chose aisée.

Du talent en attaque

Néanmoins, Brady ne débarque pas non plus dans un roster en ruine. Tampa possède quelques armes séduisantes en attaque, à l'image des receveurs Mike Evans, un des meilleurs joueurs de la NFL à son poste, et Chris Godwin, une valeur montante. Le nouveau quarterback des Bucs disposera également d'une belle paire de tight ends en OJ Howard et Cameron Brate. En talent pur, il aura même plus de matière autour de lui que la saison passée à New England, où la faiblesse du corps de receveurs avait fait beaucoup de mal à la production du numéro 12.

Les Bucs, coachés par le charismatique, gueulard mais très attachant Bruce Arians (67 ans), vont vite devoir trouver la bonne carburation. Car ils prennent un risque en investissant lourdement (la presse américaine évoque un contrat à 30 millions de dollars la saison) sur un quarterback désormais bien ancré dans la quarantaine. Tom Brady reste-t-il Tom Brady ? Le précédent exercice a semé un début de doute. Les Bucs, eux, ne doutent pas. Ils ont fait tapis sur la légende du XXIe siècle et ils entendent bien en tirer vite les bénéfices.

Avec un doux rêve dans un coin de la tête : le Super Bowl, l'an prochain, aura lieu à Tampa. Jamais une équipe n'a joué le Super Bowl à domicile. Si Brady parvenait à signer cette grande première-là pour sa première saison dans sa nouvelle franchise, à 42 ans passés, sa légende s'en trouverait encore renforcée. Tampa ne demande que ça.

Le Raymond James Stadium de Tampa.

Le Raymond James Stadium de Tampa.Getty Images