Les Loups au sommet

Les Loups sont sortis du bois
Par Eurosport

Le 26/05/2009 à 08:40Mis à jour

Wolfsburg a décroché le titre de champion d'Allemagne pour la première fois de son histoire. Les Loups ont signé une deuxième partie de championnat impressionnante pour atteindre le Graal. Seul souci : il va maintenant falloir confirmer sans Felix Magath, qui part à Schalke.

. LE PARCOURS

La magie a opéré en 2009. Après une première partie de saison sans relief, Wolfsburg a passé la vitesse supérieure dès la reprise du championnat, le 31 janvier dernier. Neuvième à neuf points de la tête après la phase aller, le VfL a enchaîné une incroyable série de 10 succès de rang pour dépasser ses concurrents un à un et s'installer à la première place à la 26e journée pour ne plus jamais la lâcher. Le club du constructeur automobile Volkswagen, pensionnaire de première division depuis seulement douze ans, a construit son succès sur le rendement offensif du duo Grafite-Dzeko mais aussi sur une condition physique largement au-dessus de la moyenne pour étouffer ses adversaires. Un sacre aussi surprenant que logique au vue de l'année 2009.

. LE JOUEUR : Grafite

Une efficacité insolente. Pour sa deuxième saison en Bundesliga, l'ancien Manceau, recruté pour 7.5 millions d'euros en 2007, a éclaboussé de son talent cet exercice 2008-2009. Auteur de 11 buts en 24 matches en 2007-2008, le Brésilien termine avec un ratio hallucinant de 28 buts en 25 matches disputés cette saison ! Auteur de six doublés et deux triplés, Grafite a en plus formé un duo redoutable avec le Bosniaque Edin Dzeko, qui termine avec 26 buts au compteur. Avec 54 buts inscrits cette saison à eux deux, ils ont détrôné la légendaire paire formée de Gerd Müller et Uli Hoeness qui était depuis 1971 le duo offensif le plus prolifique de l'histoire avec 53 réalisations.

. L'ENTRAINEUR : Felix Magath

Une bonne pioche. En recrutant Felix Magath en 2007 quelques mois après son départ du Bayern Munich, Wolfsburg a eu le nez creux. En deux saisons sur le banc, l'ancien international allemand, champion d'Europe en 1980 et vice-champion du monde en 1982 a réussi à amener le VfL au sommet. Et pourtant, il partait de loin. Il a d'abord fait le ménage avant de parfaitement utiliser les millions d'euros offerts par le constructeur automobile Volkswagen. En recrutant Grafite ou encore des inconnus comme Edin Dzeko et le gardien Diego Benaglio, Magath s'est construit un groupe talentueux. Mais il a aussi su former un effectif solide avec une condition irréprochable grâce à ses méthodes souvent critiquées pour leur caractère militaire. Son troisième titre comme entraîneur après ceux conquis avec le Bayern en 2005 et 2006 confirme qu'il est l'un des plus grands techniciens d'Allemagne.

. LA STAT : 43

En 2009, Wolfsburg a engrangé 43 points sur 51 possibles sur la phase retour. Tout simplement hallucinant. Solides sur leur pelouse (16 victoires, un nul sur la saison), les joueurs de Felix Magath ont réussi cette prouesse grâce à leur série de dix victoires consécutives qui leur a permis d'égaler le record de Moenchengladbach (1986/1987).

. LA DECLA : Felix Magath (entraîneur de Wolfsburg)

"Ce titre est particulier, car personne ne pensait que c'était possible, moi le premier. Mais on l'a mérité : on n'avait pas forcément la meilleure équipe, mais on a joué le meilleur football. La situation n'était pas facile pour l'équipe, la pression était énorme, mais nous sommes toujours parvenus à jouer notre football lorsque la pression était la plus forte".

. L'AVENIR

C'est le flou. Après avoir décroché le premier titre de son histoire, Wolfsburg se retrouve un peu dans l'inconnu. Le départ de Felix Magath pour Schalke 04 laisse beaucoup de questions en suspens. Son successeur, Armin Veh va devoir s'activer pour continuer le travail de son illustre prédécesseur. Un héritage lourd à porter. Si Wolfsburg a déjà fait prolonger son stratége brésilien Josué, le nouvel entraîneur va devoir tout faire pour conserver les autres cadres demandés par les grosses cylindrées européennes (Dzeko...). Mais les points d'ombre existent également sur l'avenir financier du club avec les soucis rencontrés par Volkswagen... "Je laisse un club structuré, une équipe jeune, et je pense que Wolfsburg pourra encore prétendre à des titres", prévient toutefois Magath.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0