"À la fin de l'entraînement, je rentre aux vestiaires et je vois un homme assis devant moi, a-t-il raconté à L'Equipe. Je lui demande ce qu’il fait là. C’était un Français avec un accent du Sud. Il m’a dit qu’il souhaitait me parler. Il avait l’air dérangé. Je l’ai fait sortir et il est parti. En tout cas, l’homme n'a pas été méchant. Je n’ai pas eu peur, mais imaginez s’il avait eu un couteau sur lui. Il faut faire attention."
Bundesliga feminine
Neuer et le gant à quatre doigts
18/02/2013 À 13:26
Bundesliga feminine
Stuttgart stoppe la dégringolade
17/02/2013 À 19:23
Bundesliga feminine
Dortmund étrillé à domicile, Francfort et Leverkusen tenus en échec
09/02/2013 À 16:24