Getty Images

"J'ai donné le temps de jeu nécessaire" : Niko Kovac change de cap et prévient les stars du Bayern

"J'ai donné le temps de jeu nécessaire" : Kovac change de cap et prévient les stars du Bayern
Par AFP

Le 07/12/2018 à 15:45

BUNDESLIGA - Hummels, Martinez et d'autres stars risquent de grincer des dent : l'entraîneur du Bayern Munich Niko Kovac a annoncé vendredi l'abandon de son principe de rotation systématique "qui n'a pas fonctionné", au bénéfice d'une équipe-type de base.

"Il n'y aura plus de rotation dans sa forme actuelle, parce que ça n'a pas fonctionné", a dit Niko Kovac à la veille de la réception de Nuremberg pour la 14e journée de Bundesliga. "Il y aura rotation seulement lorsqu'un joueur sera blessé ou très fatigué. Pour ceux qui restent sur le banc, ce n'est pas agréable mais tout le monde va devoir s'y faire. Qui que cela puisse être."

Kovac tire ainsi les leçons de la crise de deux mois qui a secoué le Bayern en octobre-novembre et l'a fait reculer à neuf points du leader Dortmund en championnat. Plusieurs experts et consultants estimaient que ce principe de rotation systématique n'avait pas permis à l'entraîneur d'affirmer son autorité et que certains des meilleurs joueurs manquaient aussi de compétition.

" Nous devions changer quelque chose "

Pour la première fois cette saison, Kovac a annoncé à la veille d'un match qu'il reconduirait intégralement le onze de départ de l'équipe vainqueur à Brême (2-1) la semaine dernière. Mats Hummels et Javi Martinez n'en font pas partie. Robben, Thiago et James non plus, mais leur absence était due à leurs blessures et l'entraîneur n'a pas précisé ce qu'il ferait d'eux lorsqu'ils seraient de nouveau disponibles.

Vidéo - Kovac : ''Je sais comment marche le football''

00:34

Les chances des deux internationaux français doivent également être évaluées en fonction de leur situation du moment: Kingsley Coman revient après quatre mois de blessure et a effectué une bonne rentrée pendant une mi-temps contre Brême. Corentin Tolisso, grièvement touché au genou mi-septembre, est encore en rééducation. "J'ai donné le temps de jeu nécessaire" à tous les professionnels de l'effectif jusqu'ici, s'est justifié Kovac. Mais il y a eu des situations "où ça ne marche pas et où l'entraîneur doit revoir son avis".

Le Croate a également expliqué qu'il allait conserver le système de jeu mis en place depuis la victoire 5-1 contre Benfica en Ligue des champions le 27 novembre, un 4-2-3-1 avec deux milieux défensifs, Goretzka et Kimmich, jouant très près de la défense pour colmater les brèches. "Nous devions changer quelque chose parce que tous étions fragiles dans le jeu de transition et que nous nous exposions aux contres", a dit l'entraîneur.

0
0