Lourdement défait par Wolfsburg (1-4) il y a trois jours, le Bayer Leverkusen et son entraineur Peter Bosz avaient à cœur de montrer qu'il ne s'agissait que d'un simple accident, après une série de 11 victoires en 12 matches toutes compétitions confondues. Mission accomplie. En dominant Fribourg sur la plus petite des marges (0-1) ce vendredi, le club de Leverkusen est parvenu à grimper provisoirement sur le podium grâce à une troisième victoire à l'extérieur depuis la reprise de la Bundesliga.

Bundesliga
Dortmund se réveille, Leipzig et Francfort mènent la danse
03/10/2020 À 18:33

Havertz, encore lui

Et comme souvent ces derniers temps, l'attaquant allemand Kai Havertz (20 ans) a joué un rôle prépondérant dans le succès des siens, puisque c'est lui qui a inscrit le seul et unique but de la rencontre. Servi astucieusement par Leon Bailey dans le dos de la défense, sur la gauche de la surface, le grand Havertz a déployé sa jambe gauche pour devancer la sortie d'Alexander Schwolow et inscrire son 11e but de la saison en Bundesliga (55e). La pépite allemande a inscrit son 5e but depuis la reprise, soit quasiment la moitié de son total de la saison.

Seul hic pour le Bayer, la sortie prématurée de son buteur après l'heure de jeu (65e), visiblement par précaution. Sur la pelouse de Fribourg, Leverkusen a eu toutes les peines du monde pour décrocher cette victoire précieuse dans la course à la Ligue des champions. Il faut dire que l'enchaînement des matches commence à se faire ressentir. Notamment en fin de rencontre, où les joueurs de Peter Bosz ont énormément reculé pour contenir les offensives certes désordonnées des locaux.

Höler manque un face à face

Fribourg, qui vise une place européenne en fin de saison, regrettera certainement d'avoir déjoué toute la première période. Au moins autant, en tout cas, que d'avoir manqué deux occasions très franches à la fin des deux mi-temps. C'est d'abord Lucas Höler qui s'est complètement manqué, alors qu'il était seul face à Hradecky (42e), avant que le portier du Bayer ne réalise un arrêt décisif devant Nils Petersen pour préserver le score (88e).

Finalement, il n'aura fallu qu'un gros coup d'accélérateur entre le retour des vestiaires et l'heure de jeu pour que Leverkusen ne fasse la différence. Puisque quelques secondes avant l'ouverture du score de Havertz, Aranguiz n'était pas loin de s'en charger lui-même en reprenant de la tête à bout portant une déviation de Baumgartlinger consécutive à un corner (54e). Le capitaine autrichien a d'ailleurs bien cru offrir le break à ses coéquipiers en marquant d'un coup de tête autoritaire (63e) mais il a logiquement été sanctionné pour une poussette sur son vis-à-vis. Peu importe, les joueurs du Bayer s'endormiront sur le podium ce vendredi soir. Et ce au moins jusqu'à dimanche et la réception de l'Union Berlin par le Borussia Mönchengladbach.

Ligue Europa
Un record et bien plus encore : personne n'arrête Lukaku
10/08/2020 À 22:36
Ligue Europa
Lukaku et l'Inter domptent le Bayer
10/08/2020 À 20:55