Les maux ne sont pas guéris. Le Borussia Dortmund a rechuté ce vendredi chez l'Union Berlin (2-1), une semaine après le limogeage de son entraîneur Lucien Favre. Les Jaunes et Noirs, toujours aussi fébriles défensivement, ont été bousculés par l'agressivité des Berlinois, qui ont marqué par deux fois sur corner. Le but historique du jeune Youssoufa Moukoko (16 ans) n'a pas suffi à une équipe au flagrant manque de rythme en attaque, et qui laisse l'occasion au podium de Bundesliga de s'éloigner.
Le film du match
Il y a eu une réaction mardi dernier, avec une victoire chez le Werder Brême (1-2). Et voilà que Dortmund est retombé dans ses travers. D'abord en défense, avec un manque de sérénité inquiétant. De retour de blessure, Thomas Meunier s'est fait l'auteur d'une perte de balle évitable, qui a abouti à un face-à-face de Taiwo Awoniyi perdu face à Roman Bürki (17e). Manuel Akanji, lui, a raté une passe latérale et offert un tir à Awoniyi, trop sur Bürki à nouveau (29e). Au-delà de ce casse-tête à la relance, Dortmund a souvent été imprécis dans sa recherche de la profondeur. Giovanni Reyna, Marco Reus et Jadon Sancho, titulaires réguliers, ont donné l'impression d'un manque total de repères. Erling Haaland, absent sur blessure, serait-il tant indispensable que cela ?
Ligue des champions
Tendus avant de conclure, Guardiola et City vont-ils surmonter leurs angoisses ?
IL Y A 3 HEURES

Moukoko buteur à 16 ans et 28 jours

Son remplaçant, Youssoufa Moukoko, n'est pourtant pas à incriminer ce vendredi soir. Bien trouvé par Raphaël Guerreiro, il a fait trembler le poteau d'Andrea Luthe juste avant la mi-temps (45e). Avant de concrétiser à l'heure de jeu sur une situation similaire, pour devenir le plus jeune buteur de l'histoire de la Bundesliga à 16 ans et 28 jours (60e, 1-1). Il a ainsi répondu à l'ouverture du score d'Awoniyi, qui a profité de la léthargie des joueurs de Dortmund (57e, 1-0). Mais Moukoko n'a pas relancé les siens pour autant. À eux deux, Sancho et Reyna ont tenté 10 dribbles pour un seul réussi. L'entrée de Julian Brandt à la place de Reus (72e) n'a pas apporté une touche de créativité qui manquait à un Dortmund maladroit (16 tirs, 3 cadrés).
Et les hommes d'Edin Terzic ont finalement été punis. Sur corner, encore. Marvin Friederich a été abandonné au point de penalty et a ajusté une belle tête croisée au ras du poteau (78e, 2-1). Personne n'a sonné la révolte au Borussia. Le dézonage et les percées de Guerreiro ont été orphelines de relais entre les lignes ou d'appels plus tranchants dans le dos de la défense. Le récalcitrant Union Berlin s'est accroché pour valider son bon début de saison, et revenir à un point du top 4 et de.. Dortmund. Le Borussia reste à 5 points du podium et laisse l'occasion à Leverkusen, Leipzig et au Bayern Munich de gagner du terrain à l'aube de cette 13e journée de championnat.
Bundesliga
Nul, sorties préoccupantes : Samedi frustrant pour le Bayern
10/04/2021 À 15:23
Ligue des champions
Le carton jaune signé par Haaland bientôt mis aux enchères pour soutenir une association
08/04/2021 À 13:30