Bastia et Gili, c'est fini

Bastia et Gili, c'est fini
Par Eurosport

Le 05/04/2004 à 08:30Mis à jour

Le président de Bastia, François Nicolaï, a mis à pied lundi son entraîneur Gérard Gili. Le club corse, qui envisage de rompre son contrat de manière anticipée, a confié les rênes de l'équipe au duo Christophe Galtier-José Pasqualetti. Gili devient le 5e

Mots pour maux. C'est par lettre recommandée que Gérard Gili a appris sa mise à pied, ce lundi. Un épisode qui vient - sans doute - mettre un terme à la semaine mouvementée du Sporting. Malgré la victoire de Bastia devant Nice (2-1), samedi lors de la 31e journée, Gérard Gili s'était lâché ; fâché.

Et de cinq !

Après Elie Baup (Bordeaux), Alain Perrin (Marseille), Gérard Bernardet (Montpellier) et Thierry Goudet (Le Mans), il est le 5e entraîneur de L1 à ne pas terminer la saison. Mais contrairement à ces derniers - excepté Goudet, qui a décidé de démissionner -, il ne perd pas son poste pour manque de résultats sportifs (Bastia est 13e, à 7 points du 1er relégable), mais plutôt pour des raisons de méthodes. A ce sujet, François Nicolaï a annoncé qu'il se réservait le droit de porter plainte à l'encontre de Gérard Gili pour diffamation.

0
0