Getty Images

2011, 2015… Le Paraguay, la bête noire du Brésil

2011, 2015… Le Paraguay, la bête noire du Brésil

Le 27/06/2019 à 08:32Mis à jour Le 27/06/2019 à 15:03

COPA AMERICA - Jeudi (02h30), le Brésil affrontera le Paraguay en quart de finale. Cette rencontre est loin d’être à prendre à la légère pour la Seleçao qui avait été éliminée en 2011 et 2015, par son adversaire du soir, à chaque fois aux tirs au but.

Jamais deux sans trois ? Gare au Brésil, cette Copa América pourrait avoir un air de ressemblance avec deux éditions précédentes : celle de 2011 et celle de 2015. La Seleçao avait été éliminée dès les quarts de finale par le Paraguay, aux tirs au but. Les Auriverdes retrouvent la Albirroja jeudi (02h30) au même stade de la compétition.

Dani Alves, lors de Brésil - Venezuela (0-0) / Copa América 2019

Dani Alves, lors de Brésil - Venezuela (0-0) / Copa América 2019Getty Images

Le piège des tirs au but

Lors de ces deux Copas, le Paraguay était parvenu à forcer le Brésil à aller jusqu’aux prolongations, puis aux tirs au but : 0-0 en 2011 (0 - 2 t.a.b) et 1-1 en 2015 (4-3 t.a.b). Le match des Brésiliens avait été particulièrement insipide en 2015. Les hommes de Dunga n’avaient touché le ballon qu’une seule fois dans la surface adverse en première période, lors de leur but.

La situation du Paraguay depuis le début de la compétition ne semble pas tellement être différente des éditions précédentes. Toujours aussi défensive, avec un bloc bas et compact, la Guaraní a été qualifiée en quarts in-extremis : deux matches nuls et une défaite, elle termine deuxième meilleur troisième de la phase de poules. C’était également le cas en 2011 (trois matches nuls).

Bruno Valdez (Paraguay)

Bruno Valdez (Paraguay)Getty Images

Un Brésil sans Neymar comme… en 2015

Le Brésil - entraîné par Tite - a presque idéalement débuté sa compétition avec deux victoires, un match nul et huit buts marqués. En 2015, la Seleçao avait fait un peu moins bien lors des phases de poule : deux victoires et une défaite pour quatre buts marqués et trois encaissés. C’était pire en 2011 : deux matches nuls (dont un contre le Paraguay) et une victoire avec six buts marqués et autant d’encaissés.

En 2015, Neymar Jr. avait participé au début de la compétition, avant de prendre un rouge et d’être suspendu pour le quart. La situation sera équivalente jeudi contre le Paraguay. L’attaquant du Paris Saint-Germain s’est blessé lors du match de préparation contre le Qatar et a dû déclarer forfait. Quatre ans auparavant, la star brésilienne était présente lors de l’élimination de son équipe.

Neymar blessé

Neymar blesséGetty Images

Marcelin Chamoin affirme que "ça devrait être différent cette année si le Brésil gère bien l'impact émotionnel. La large victoire contre le Pérou pourrait aider en ce sens". Au niveau du jeu, l’absence de Neymar ne s’est pas encore faite vraiment ressentir : "Même si la Seleção a manqué d'idées contre la Bolivie et le Venezuela, il y a eu des bonnes choses et il y a un vrai plan offensif avec notamment Coutinho en électron libre, Everton qui remue la défense sur le côté gauche et un joueur à droite pour combiner avec Firmino." Il est enfin temps de conjurer le sort pour le Brésil.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0