Football
Coppa Italia

Naples fait tomber une triste Juve

Partager avec
Copier
Partager cet article

Napoli celebrate winning the Coppa Italia after beating Juventus in a penalty shootout.

Crédit: Getty Images

ParArthur Merle
17/06/2020 à 21:10 | Mis à jour 17/06/2020 à 22:02
@arthurmrle

COUPE D'ITALIE – Naples a remporté la Coupe d'Italie en battant la Juventus aux tirs au but (0-0, 4 t.a.b. 2). C'est la sixième fois que le Napoli remporte ce trophée dans son histoire. La Juve laisse échapper ce titre pour la deuxième année de rang.

Une triste Juventus, et Naples s’offre une grande dose de bonheur. Les Partenopei ont conquis la sixième Coupe d’Italie de leur histoire mercredi soir, au Stadio Olimpico de Rome, en l’emportant aux tirs au but contre la Vieille Dame (0-0, 4-2 aux t.a.b). Les hommes de Gennaro Gattuso, plus dangereux durant le temps réglementaire, ont fait preuve d’une grande sérénité pour conclure et remporter le premier trophée de cette fin de saison en Italie.

Ligue 1

Favetto-Bon, président délégué d'Angers, s'en va pour "raisons personnelles"

HIER À 17:55

La Juve est passée à côté, Naples a parfaitement préparé et réussi son coup. Voilà comment on pourrait résumer le succès des joueurs de Gattuso, qui ont privé leur adversaire d’un quatorzième sacre dans la compétition. D’un côté, la Vieille Dame n’a jamais réussi à trouver la faille, et n’a enregistré comme occasion nette qu’une frappe de Cristiano Ronaldo successive à une perte de balle de José Callejon (5e). De l’autre, les Napolitains ont avant tout pensé à fermer les espaces, mais ont été incisifs dans la surface adverse.

Naples aurait dû être récompensé plus tôt

Dans une rencontre dont le rythme n'a jamais véritablement décollé, Lorenzo Insigne a trouvé le poteau sur coup franc (24e), Gianluigi Buffon a sorti le grand jeu (41e, 42e, 68e, 92e) et Eljif Elmas a lui aussi heurté le montant sur la dernière action de la rencontre (92e). En face, la Vieille Dame n'a que trop peu réussi à contourner le bloc compact de son adversaire tandis que Maurizio Sarri s'est activé assez tardivement en termes de coaching. Pas récompensés de leurs efforts, et ce malgré une fin de match dynamisée par l’entrée de Matteo Politano, les coéquipiers de Dries Mertens ont alors attendu la séance de tirs au but pour faire respecter la logique de cette rencontre.

Dybala a buté sur Meret, Danilo s’est complètement déchiré et la Juve a entamé sa séance de la pire des manières. Du côté de Naples, on a eu le pied beaucoup plus ferme et c’est celui d’Arkadiusz Milik qui a envoyé les siens sur un nuage, alors qu'il aurait lui aussi pu faire la différence juste après son entrée (72e). Dans un stade vide, les vainqueurs du jour ont alors oublié, durant un court instant, les mesures sanitaires pour exulter. Le bol d’air se trouve là-aussi, assurément, malgré une remise de trophée bien terne. Pour la Juve, il s'agira de se remettre à l'endroit dès lundi soir, à Bologne. Car en Serie A, la Lazio n'a qu'un point de retard sur sa première place...

Football

Brésil: 10 cas de Covid-19 dans une équipe, match reporté à la dernière minute

09/08/2020 À 20:41
Serie A

Pirlo, déjà habité : "Il m’est arrivé de réfléchir à l’endroit où placer les joueurs en pleine nuit"

09/08/2020 À 09:54
Dans le même sujet
FootballCoppa ItaliaJuventus TurinNaples
Partager avec
Copier
Partager cet article