C’est ce que l’on appelle un match maîtrisé. Sans forcer, la Juventus Turin s’est facilement qualifiée pour les demi-finales de la Coupe d’Italie en surclassant la Spal, pensionnaire de deuxième division, grâce à des buts de Morata, Frabotta, Kulusevski et Chiesa (4-0). Les Turinois seront opposés à l’Inter Milan pour tenter de s’offrir une place en finale de la compétition. Seule ombre au tableau, Bernardeschi a dû sortir à la pause pour une petite blessure musculaire.

La Juve en contrôle

Premier League
Tottenham nomme Paratici comme directeur général du football
12/06/2021 À 17:44
Il faut dire que la division d’écart entre les deux formations s’est fait ressentir dès le coup d’envoi. Jamais inquiétée, la Juventus s’est contentée de faire tourner le ballon en attendant que les ouvertures dans la défense de la Spal s’offrent naturellement à elle. Et Etrit Berisha a rapidement été mis à contribution par une puissante frappe d’Alvaro Morata depuis l’entrée de la surface (8e).
Puis, l’arbitre a fait un sacré numéro. Lancé dans une folle chevauchée depuis sa moitié de terrain, Adrien Rabiot s’est écroulé au contact avec Vicari au moment d’entrer dans la surface. M. Ivano Pezzuto, l’arbitre de la rencontre, a d’abord décidé d’avertir le milieu français pour simulation. Mais après réflexion, il est tout de même allé revoir les images pour valider sa décision. Résultat ? Un changement de coup de sifflet drastique, offrant un penalty à la Juventus qu’Alvaro Morata s’est empressé de convertir d’un parfait contre-pied (1-0, 16e).
Aux commandes, les Turinois ont continué à fatiguer leurs adversaires de deuxième division en jouant sur toute la largeur du terrain. Puis, profitant d’une superbe passe en retrait de Kulusevski, Gianluca Frabotta a catapulté le ballon au fond des filets de Berisha d’une puissante frappe de l’extérieur de la surface pour s’offrir son premier but sous le maillot Bianconeri (2-0, 33e). Le break fait, la Vieille Dame a pu retourner aux vestiaires le sentiment du devoir accompli.

Rendez-vous pris avec l’Inter

En seconde période, si Andrea Pirlo a décidé de sortir Bernardeschi pour une douleur musculaire, la physionomie du match n’en a pas été chamboulée. Bien trop tendre offensivement, la Spal n’a pas été en mesure de tromper la vigilance de Gianluigi Buffon, malgré une belle tentative de Seck (71e). Les Turinois n’ont, eux, pas hésité à enfoncer le clou.
D’abord par l’intermédiaire de Dejan Kulusevski, qui, après de nombreux ratés, s’est offert un peu de réconfort grâce au travail de Federico Chiesa en n’ayant plus qu’à pousser le ballon au fond des filets de Berisha (3-0, 78e). Puis ce fut au tour de Chiesa lui-même de se joindre à la fête, en récupérant un tir de Da Graca mal renvoyé par le portier albanais pour parachever cette belle victoire turinoise au bout du temps additionnel (4-0, 90e+4).
En demi-finale de la compétition, la formation d’Andrea Pirlo rejoint l’Inter Milan, qui s’est débarrassé de son voisin l’AC Milan un jour plus tôt, au bout du suspense (2-1). Avec un objectif bien précis en tête : continuer sa route pour tenter de s’offrir une 14e Coupe d’Italie, dont elle est la championne en titre.
Serie A
Un gros ouf de soulagement : la Juve jouera bien la C1, l'AC Milan également
23/05/2021 À 20:45
Coppa Italia
L'exploit... à 43 ans : Buffon a gagné avec Chiesa père et fils
19/05/2021 À 22:10