Getty Images

Mané est-il vraiment un Ballon d'Or en puissance ?

Mané est-il vraiment un Ballon d'Or en puissance ?

Le 26/06/2019 à 23:10Mis à jour Le 27/06/2019 à 15:15

CAN 2019 - Suspendu face à la Tanzanie (2-0), Sadio Mané débute son tournoi ce jeudi par un choc alléchant avec le Sénégal face à l'Algérie (19h00). L'attaquant sénégalais, auteur d'un début d'année 2019 tonitruant avec Liverpool, doit briller dans cette compétition. Car elle peut donner un crédit important à sa candidature pour le Ballon d'Or.

Le Ballon d'Or se gagne à l'approche de l'hiver. Mais il se joue souvent en plein été. Les compétitions internationales ont un poids important au moment du scrutin. Luka Modric n'aurait pas forcément enlevé le trophée en 2018 s'il n'avait pas guidé la Croatie jusqu'en finale de la Coupe du monde avant d'être élu meilleur joueur de la compétition. Lionel Messi sait qu'il lui faudra réussir une (très) grande Copa America pour briguer son sixième Ballon d'Or. La CAN a aussi son prétendant à la récompense individuelle la plus prisée des footballeurs. Il s'appelle Sadio Mané.

Pourquoi Mané est déjà un candidat crédible au Ballon d'Or ?

  • Son palmarès en 2019

Forcément, tout joueur de Liverpool a un argument fort dans la course au Ballon d'Or : la victoire des Reds en Ligue des champions. C'est le titre le plus prestigieux qu'un joueur puisse remporter en club. Mané et ses coéquipiers n'ont pas été loin d'en ajouter un autre, mais la couronne du champion d'Angleterre est revenue à Manchester City. Le Sénégalais a quand même gagné le titre collectif le plus marquant.

Sadio Mané, sacré champion d'Europe avec Liverpool

Sadio Mané, sacré champion d'Europe avec LiverpoolGetty Images

En plus ce cela, Mané a quelques distinctions individuelles à son actif. Il a terminé co-meilleur buteur de Premier League avec 22 réalisations et a été nommé pour le titre de joueur PFA de l'année, finalement remporté par son coéquipier Virgil van Dijk. Il fait partie de l'équipe type de la saison en Premier League et en Ligue des champions. Il a aussi remporté une récompense individuelle avec le Onze d'Or décerné par Onze Mondial. Dans l'optique du Ballon d'Or, son CV en 2019 parle pour lui.

  • Son impact en club

Mohamed Salah était considéré, à juste titre, comme l'attaquant de référence de Liverpool la saison passée. Mané a su lui prendre ce costume et l'endosser avec brio en 2018-19. Le constat est encore plus clair depuis le début de l'année civile. Le Sénégalais reste ce formidable dynamiteur de défense par son dribble et sa capacité d'accélération. Mais il a su ajouter la finition à sa panoplie avec pas moins de 18 buts toutes compétitions confondues en 2019. Il est devenu l'un des buteurs les plus prolifiques d'Europe. Cela lui donne une autre dimension en tant qu'attaquant.

Vidéo - Qui sont les joueurs les plus décisifs en 2019 ?

02:40

Mais Mané a aussi gagné en régularité. Il avait plutôt tendance à briller par intermittence jusqu'ici. Il a non seulement fait preuve de beaucoup plus de constance en 2019, mais aussi d'une capacité à être décisif sur les grands matches. Cela s'est vérifié en Ligue des champions, avec son doublé à Munich face au Bayern (1-3) mais aussi sa prestation en finale face à Tottenham, dans une rencontre où il est sorti du lot (2-0). "Nous savons tous que c'est un joueur de classe mondiale et il a commencé à s'en rendre compte par lui-même", résume son entraîneur Jürgen Klopp.

Que lui manque-t-il pour en devenir le favori ?

  • Un déficit d'image…

Si un joueur de Liverpool tient aujourd'hui la corde pour remporter le Ballon d'Or, ce n'est pas Mané mais Virgil van Dijk. Alors que le Néerlandais est défenseur, un poste très rarement récompensé par ce trophée, même si cela ne lui a pas empêché d'être nommé meilleur joueur de Premier League et meilleur joueur de la finale de la Ligue des champions. Surtout, son influence est sans égale chez les Reds. Son leadership au sein du club de la Mersey va au-delà de son brassard de capitaine. Il dégage une aura qui fait encore défaut à Mané.

Sadio Mane et Virgil van Dijk (Liverpool)

Sadio Mane et Virgil van Dijk (Liverpool)Getty Images

Ce déficit du Sénégalais est encore plus criant face aux deux principaux lauréats du Ballon d'Or sur la dernière décennie : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Sur son année 2019, Mané n'a pas grand-chose à envier à l'Argentin et au Portugais, bien au contraire. Ces deux joueurs marquent encore davantage les esprits que Mané. Et marquer les esprits, c'est un plus considérable pour un candidat au Ballon d'Or. Le Sénégalais peut encore faire mieux dans ce domaine.

  • … que la CAN peut corriger

Remporter la CAN est une condition sine qua non de ce point de vue. Mané doit briller sous le maillot d'une sélection sénégalaise avec laquelle il n'a encore rien gagné jusqu'ici et gonfler des statistiques qui laissent à désirer (16 buts en 60 sélections). Il reste marqué par la désillusion face au Cameroun en quart de finale de la dernière édition, en 2017 (0-0, 4-5 a.p.), où son échec dans la séance des tirs au but avait précipité l'élimination des Lions de la Teranga.

Cette compétition tombe à point nommé pour effacer ce douloureux souvenir. Et pour confirmer son début d'année éblouissant. Mané a désormais un autre statut. Il est attendu comme le leader du Sénégal. Un leader technique qui doit faire des différences en attaque. Mais aussi un leader moral qui doit faire rejaillir sa mentalité de gagneur sur ses coéquipiers. C'est seulement en assumant pleinement ce rôle qu'il pourra vraiment crédibiliser sa candidature au Ballon d'Or.

Sadio Mané (Sénégal)

Sadio Mané (Sénégal)Eurosport

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0