Getty Images

Entrée en lice idéale pour le Cameroun

Entrée en lice idéale pour le Cameroun

Le 25/06/2019 à 20:47Mis à jour Le 25/06/2019 à 21:10

COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS - Le Cameroun a parfaitement débuté sa CAN, ce mardi. Les Lions Indomptables ont dominé la Guinée Bissau (2-0) à Ismailia grâce à deux buts inscrits en quatre minutes en seconde période (Banana 66e et Bahoken 69e). Un succès logique...

Pas de mauvaise surprise pour le Cameroun. Le champion d’Afrique en titre a débuté la CAN 2019 par un succès logique - à défaut d’avoir été particulièrement enthousiasmant - face à la Guinée-Bissau (2-0) ce mardi à Ismaïlia. Yaya Banana et Stéphane Bahoken ont trouvé le chemin des filets en seconde période pour les Lions indomptables, qui prennent les commandes du groupe F en attendant la rencontre entre le Ghana et le Bénin (22h).

La plupart des candidats à la victoire finale ont connu un démarrage difficile dans cette CAN, et le Cameroun n’a pas fait exception. Dominateurs sans pour autant avoir été vraiment convaincants dans le jeu, les protégés de Clarence Seedorf ont d’abord réalisé une première période plutôt poussive. Ils se sont certes procuré quelques opportunités, mais ni Christian Bassogog (7e, 31e), ni André-Frank Zambo Anguissa (24e), ni Karl Toko-Ekambi (44e) n’ont correctement ajusté la mire, alors que Joyskim Dawa a buté sur Jonas Mendes (36e).

Le Cameroun s'est mis à l'abri en 3 minutes

Les Camerounais ont appuyé sur l’accélérateur dès le retour des vestiaires. Le gardien bissau-guinéen a dû se mettre en évidence pour détourner une frappe à ras de terre signée Eric-Maxim Choupo-Moting (50e). Le portier des Lycaons a en revanche été bien moins inspiré quelques minutes plus tard, puisque sa sortie approximative a permis à Yaya Banana d’ouvrir le score d’une tête piquée (1-0, 66e). Dans la foulée, Stéphane Bahoken - tout juste entré en jeu - a profité d’une déviation involontaire d’un défenseur adverse pour marquer de près (2-0, 69e).

S’ils ont eu un peu de mal à se mettre en route, les coéquipiers d’André Onana sont donc progressivement montés en puissance et ont forcé la décision à l’approche du dernier quart d’heure. De quoi prendre un départ idéal face à l’équipe supposée la plus faible du groupe F (118e au classement FIFA), avant d’affronter le Ghana samedi prochain (19h) et le Bénin le mardi suivant (18h).

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0