Getty Images

Un petit choc entre le Ghana et le Cameroun

Un petit choc entre le Ghana et le Cameroun
Par Eurosport

Le 29/06/2019 à 20:52Mis à jour Le 30/06/2019 à 00:00

COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS – Le Ghana et le Cameroun n'ont pas réussi à se départager (0-0), lors de la deuxième journée du groupe F. Les Lions Indomptables conservent trois points d'avance sur les Black Stars , qui enchaînent un deuxième nul. Dans le même groupe, le Benin a buté sur la Guinée-Bissau (0-0).

On attendait beaucoup de ce duel entre le Ghana et le Cameroun. C'était l'une des affiches de ce premier tour dans cette CAN 2019. Mais ce choc a accouché d'une souris. Il n'y a pas eu de but (0-0). Et pas de quoi s'emballer vraiment non plus en termes de jeu. Après sa victoire sur la Guinée-Bissau (2-0), le Cameroun reste invaincu, n'a toujours pas encaissé de but et garde trois points d'avance sur le Ghana, qui attend toujours sa première victoire.

Ce résultat ne fait pas vraiment les affaires des Black Stars. La sélection des frères Ayew a attendu les dernières minutes du match pour se réveiller et montrer enfin des choses intéressantes dans le domaine offensif. En fin de rencontre, Owusu Kwabena, sorti du banc, a ainsi trouvé la barre (87e). Puis Thomas Partley a aussi tenté sa chance (89e). Mais s'ils ont mieux fini, les Ghanéens, sans idée, n'ont pas rassuré.

En début de match, il a même fallu un superbe tacle de Jonathan Mensah pour empêcher Karl Toko-Ekambi de tirer à bout portant (32e), puis un bel arrêt de Richard Ofori face à la frappe de Christian Bassogog (41e). Avec ce nouveau nul, ils se mettent sous pression avant le dernier match face à la Guinée-Bissau. Un succès mardi devrait cependant leur ouvrir les portes de la phase finale, en les faisant terminer parmi les deux premiers, ou les quatre meilleurs troisièmes.

Il faudra être costaud pour éliminer le Cameroun

De son côté, le Cameroun a montré sa solidité à défaut de talent. Les Lions indomptables n'ont pas été emballants, trop brouillons, et victimes de leur système à cinq défenseurs qui en disait long sur leur préférence de ne pas prendre de but plutôt que d'en marquer un. Les tenants du titre ont moins montré dans le jeu que l'Algérie, le Maroc ou l'Égypte, qui ont tous déjà assuré leur qualification pour les huitièmes de finale. Mais, avec quatre points et un dernier match à jouer contre le Bénin mardi qui a été tenu en échec par la Guinée-Bissau (0-0), leur horizon reste dégagé.

Le technicien néerlandais a choisi un autre objectif, en voulant construire une arrière-garde imperméable devant André Onana, le meilleur gardien du Continent - deux éléments qui, le plus souvent, mènent loin dans une CAN. Avec cette deuxième "clean sheet", il peut être sûr qu'il faudra être costaud pour éliminer le Cameroun.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0