Les Alsaciens sont les premiers qualifiés pour les 16es de finale de la Coupe de France. Les joueurs de Strasbourg ont effectué le service minimum mais suffisant pour aller s'imposer à Valenciennes, jeudi soir, au milieu d'un épais brouillard (0-1). Habib Diallo a vite débloqué la situation (15e) et les hommes de Julien Stéphan ont ensuite fait parler leur maîtrise face à des Nordistes limités offensivement.
Malgré leur défense renforcée pour se calquer sur le système de jeu des visiteurs, les Valenciennois ont tout de suite subi la maîtrise adverse. Trop prudents et trop timorés, ils sont restés bloqués dans leur camp et n'ont pas tardé à craquer. Arrivé devant la surface de VA, Kévin Gameiro a décalé Adrien Thomasson sur la droite pour un centre rasant que Diallo est venu couper au premier poteau pour battre Hillel Konaté (0-1, 15e). L'attaquant sénégalais a signé son 9e but de la saison et mis son équipe sur la bonne voie.
Ligue 1
Lens envoie l’OM en C1 au buzzer !
21/05/2022 À 21:01

Diallo tranchant dans un brouillard à couper au couteau : l'ouverture du score de Strasbourg

Si VA a timidement tenté de répliquer, Strasbourg a bien failli doubler la mise dans la première demi-heure mais Gameiro a envoyé sa petite frappe dans la course au coeur de la zone de vérité sur le poteau droit de Konaté (28e). Les hommes de Christophe Delmotte, nommé début novembre, ont enfin montré davantage de hargne en fin de première période et Gaëtan Robail a placé une belle tête sur un centre en retrait de Floyd Ayité mais Frédéric Guilbert a sauvé devant la cage d'Eiji Kawashima (38e).

Strasbourg en maîtrise

A la reprise, les actuels 17es de Ligue 2 qui avaient déjà franchi deux tours dans la compétition, ont confirmé leurs nouvelles dispositions plus offensives Anthony Caci a dû donner de sa personne pour contrer une dangereuse reprise de Noah Diliberto (51e). Gameiro, lui, a failli concéder un penalty en revenant défendre dans sa surface, mais l'arbitre n'a pas vu de faute sur le percutant Mohamed Kaba (56e). Kawashima et Gerzino Nyamsi ont ensuite repoussé in extremis aux six mètres un petit centre de Robail venu de la gauche (60e), alors qu'Ayité a envoyé sa frappe au-dessus de la cible dans la foulée (61e).
Après ces situations chaudes, Strasbourg a remis le pied sur le ballon au milieu de terrain pour calmer le jeu et retrouver sa sérénité. De nouveau maîtres des débats, les Alsaciens ont facilement éteint la révolte de leurs adversaires qui n'ont jamais su rattraper leur but de retard et subissent une seconde défaite de rang sous les ordres de Delmotte après celle devant le Paris FC le week-end dernier (1-4). A l'inverse, le RCSA a réussi son entrée en lice et se reprend suite à son revers contre l'OM en Ligue 1 (0-2). Il sera au rendez-vous des 16es au tout début de l'année 2022.

Valenciennes - Strasbourg / Coupe de France

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Un but de Gameiro et Strasbourg rêve toujours d'Europe
07/05/2022 À 16:51
Ligue 1
Paris, mêmes maux, éternels symptômes
29/04/2022 À 22:19