Un match fou et le club de la Principauté rejoint les quarts de finale de la Coupe de France. L'AS Monaco a pris le dessus sur le RC Lens, dimanche, au terme d'un intense et prolifique duel entre équipes de Ligue 1 (2-4). Les visiteurs comptaient trois buts d'avance grâce à Wissam Ben Yedder (18e), Jean Lucas (27e) et Sofiane Diop (29e) mais les Sang et Or sont revenus au score avec Wesley Saïd (45e) et Arnaud Kalimuendo (53e). Ben Yedder (88e) a pourtant eu le dernier mot et les finalistes de l'an dernier poursuivent leur parcours.

Du centre de Caio Henrique au coup de tête de Ben Yedder, tout est parfait : le 1er but de l'ASM

Ligue 1
Monaco retire sa réserve de National 3 pour disputer une compétition liée à la Premier League
IL Y A 20 HEURES
Comme espéré, cette rencontre entre équipes au profil comparable est partie fort. Volontaires, mordants dans les duels et percutants, les Lensois ont réalisé la meilleure entame et Seko Fofana n'a pas tardé à alerter le portier adverse Vito Mannone. L'Italien n'avait pas joué depuis un an mais était titualire en l'absence d'Alexander Nübel et Radoslaw Majecki, tous deux blessés. Il a dû dévier la lourde frappe du capitaine nordiste sur sa transversale (6e). Et repousser la reprise de Gaël Kakuta au point de penalty sur un centre de Jonathan Clauss (8e).

Lens à terre

Monaco s'est pourtant réveillé, s'est montré plus solide en défense et a fait parler sa justesse en contre. Sur un centre parfait de Caio Henrique venu de la gauche, Ben Yedder a réussi à s'imposer dans les airs pour ouvrir le score d'une tête décroisée (0-1, 18e). Le capitaine des visiteurs s'est aussi retrouvé à l'origine du second but des siens en lançant Gelson Martins qui a ensuite servi Jean Lucas dans la zone de vérité (0-2, 27e). Il est également impliqué sur le troisième, arrivé dans la foulée et signé Diop au bout d'une belle séquence de passes partie de la droite du camp monégasque (0-3, 29e).
Lens semblait alors K.O. d'autant qu'Axel Disasi a bien failli aggraver le score de la tête (44e). Au lieu de cela, les Artésiens, toujours joueurs, ont réussi à revenir dans la partie juste avant la pause quand Saïd a suivi une frappe lointaine de Fofana repoussée par Mannone (1-3, 45e). A la reprise, Franck Haise a lancé Kalimuendo et ses hommes se sont rués à l'assaut de la surface de l'ASM. Le nouvel entrant a vite réduit la marque d'une frappe précise du pied gauche (2-3, 53e).

Tchouaméni, sentinelle du futur : "Il faut que je m'adapte à tous les systèmes"

Coup pour coup

Les Lensois voulaient rebondir après un revers à domicile devant l'OM en championnat (0-2), les Monégasques ne comptaient pas craquer comme récemment à Montpellier (3-2). Les débats, déjà très disputés, sont ainsi devenus totalement débridés et les occasions franches se sont succédé d'un côté comme de l'autre. Diop et Ben Yedder ont perdu leurs duels face à Jean-Louis Leca (58e et 73e) tandis que Kakuta, Kalimuendo et Clauss ont porté le danger sur la cage de Mannone (61e, 70e, 71e et 75e, 84e).
Alors que les Sang et Or espéraient refaire le coup de leur 16e de finale contre Lille avec une égalisation sur le fil (2-2, 4-3 tab), le match a définitivement basculé en leur défaveur sur une récupération haute d'Aurélien Tchouaméni qui a ensuite permis à Ben Yedder d'envoyer le ballon au fond des filets nordistes (2-4, 88e). L'ancien Sévillan en est déjà à 5 réalisations dans la compétition, il peut espérer en inscrire d'autres car Monaco sera au rendez-vous des quarts de finale.
Ligue 1
Fabregas, trois ans et demi pour quoi ?
18/06/2022 À 10:35
Transferts
Plus de 100 millions : Tchouaméni est-il surpayé par le Real ?
08/06/2022 À 13:19