L'OM fauché en plein vol

L'OM fauché en plein vol
Par Eurosport

Le 20/05/2004 à 09:15Mis à jour

Pendant 45 minutes, l'Olympique de Marseille a dominé Valence, tout nouveau champion d'Espagne, en finale de la Coupe de l'UEFA, mercredi. Puis le rêve de l'OM s'est envolé. Sur une faute de Barthez, un carton rouge et un penalty, Marseille a craqué, lais

Revivez le film du match

Première période : Valence - Marseille 1-0
But de Vicente (45e, sp)

Les Marseillais sont d'ailleurs dangereux, par Marlet, qui place sa tête au-dessus de la cage de Canizares (15e), puis une deuxième sur un centre en retrait de Drogba , repris par Meriem (17e) et une troisième, par Meriem encore, après que N'Diaye eut manqué une position de tir idéale (20e).

Très sévère ?Justifié ? Vicente ne se pose pas la question et concrétise la seule véritable occasion valenciane en prenant Gavanon, tout juste entré en jeu, à contre-pied (1-0, 45e).

Seconde période : Valence - Marseille 2-0
But de Mista (58e)

Les déclas

Fabien Barthez : "Perdre en jouant au football, on accepte, mais de cette façon, ça bloque! L'arbitre a gâché la fête à lui tout seul. Il m'avait déjà sifflé un penalty lors d'un match contre l'Espagne qui n'y était pas du tout. " Je ne sais pas s'il y a de la jalousie de sa part, ou quoi. Un rouge dans une finale, c'est dur. Gardien, c'est déjà ingrat, car il n'y a plus personne derrière nous. Mais il y a eu des changements de règles et si on ne peut plus jouer notre jeu... Les instances du football devraient peut-être y réfléchir".

José Anigo (entraîneur de Marseille, au micro de France 2) : "On est forcément déçus. J'aurais aimé savoir comment le match se serait terminé à onze contre onze. Quand on a un joueur de moins, cela devient compliqué. La première mi-temps était équilibrée mais l'exclusion de Fabien (Barthez) a tout changé. Il ne faut rien enlever aux joueurs, ils ont fait un parcours exceptionnel. Je suis navré pour les supporteurs marseillais. On a appris (cette saison) avec un groupe qui est jeune et qui va mûrir. Ce soir on a le sentiment d'être passés à côté de quelque chose".

0
0