On pourrait les croire inséparables. Trois semaines après s'être quittés sur un match nul au Vélodrome (2-2) en Ligue 1, le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille se retrouvent mercredi au Parc des Princes, en Coupe de la Ligue. Pas tout à fait un match retour, ce huitième de finale ne renversera pas la tendance difficilement révocable qui s'est établie dans ce laps de temps entre un PSG toujours conquérant (3 victoires sans encaisser de but) et un OM qui tourne au ralenti en ce mois d'octobre (2 défaites et un match reporté, 0 but inscrit). Pendant que les hommes d'Elie Baup défendent trois titres consécutifs dans la compétition, les Parisiens jouent surtout pour l'honneur, celui d'un club qui entend dominer la scène nationale et vivrait mal un nouveau revers dès les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue.

"La Coupe de la Ligue n'est pas une priorité, mais une compétition importante où nous devons faire bonne figure", résume l'entraîneur parisien Carlo Ancelotti. Pour atteindre cet objectif, nul besoin de Salvatore Sirigu et Marco Verratti, laissés au repos avec Sylvain Armand malgré les nombreuses indisponibilités qui pèsent déjà sur l'effectif du PSG. Preuve s'il en est de l'intérêt moindre accordé à la Coupe de la Ligue, Zlatan Ibrahimovic lui-même pourrait être dispensé de PSG-OM. "Nous prendrons la décision ensemble", a expliqué Ancelotti, qui s'en remettra là l'avis de son attaquant star. "S'il veut jouer, il va jouer", assure cependant l'entraîneur parisien au sujet d'un joueur frustré par le dernier choc entre les deux équipes.

Coupe de la Ligue
Monaco - Troyes : 1-2
30/10/2012 À 20:49

Sakho : "Marseille reste Marseille"

Privé des moyens offerts par le recrutement XXL du PSG, Elie Baup ne peut se permettre les mêmes luxes. Au Vélodrome, André-Pierre Gignac avait tenu tête à Ibra ; son forfait (fracture au pied gauche) réduit considérablement les options offensives de l'entraîneur marseillais. Celui-ci espère un retour en forme rapide de Loïc Rémy, contraint d'évoluer malade jeudi en Ligue Europa. "C'est un international de grand talent. Je ne m'interroge pas sur son potentiel", assure Baup. Meilleur buteur de la compétition l'an passé, l'international français s'est vu offrir comme ses équipiers un répit avec le report du choc de dimanche face à Lyon en championnat. Un pas en arrière pour mieux sauter ?

Si la Coupe de la Ligue n'a pas la même importance que le championnat ou les compétitions européennes, un PSG-OM reste "un rendez-vous particulier", comme le reconnaît Mamadou Sakho. Et le défenseur parisien de réaffirmer ses ambitions dans une confrontation qui lui tient particulièrement à coeur : "Marseille reste Marseille. Un clasico, ça ne se joue pas, ça se gagne." Cet adage, les Marseillais l'ont appliqué à leurs douze dernières sorties en Coupe de la Ligue. Ils entendent bien poursuivre cette série avec une treizième victoire de suite dans l'épreuve. A la Commanderie, on n'oublie pas que cette épreuve a constitué "le rayon de soleil" de la saison passée.

LA STAT : 50%

Brandao parti à Saint-Etienne, l'Olympique de Marseille compte un autre spécialiste de la Coupe de la Ligue dans son effectif. Loïc Rémy a inscrit quatre des huit derniers buts phocéens dans l'épreuve, s'imposant comme un acteur décisif du succès de l'OM. En 19 apparitions en Coupe de la Ligue (13 titularisations, 6 entrées en jeu), l'attaquant marseillais a inscrit 8 buts.

LES EQUIPES PROBABLES

Entre absents volontaires (Armand, Sirigu, Verratti) et imposés (Ibrahimovic (?), Alex, Lavezzi, Lugano, Motta, Nenê), le Paris Saint-Germain se présente avec un groupe resserré. Et un onze de départ tout de même très compétitif, où Nicolas Douchez et Clément Chantôme vont faire leur retour. A Marseille, les limites de l'effectif laissent peu d'incertitudes sur la nature du onze titulaire. Parmi les joueurs alignés lors de la dernière sortie phocéenne, jeudi en Ligue Europa, Lucas Mendes devrait laisser le poste de latéral gauche à Jérémy Morel. Quant à Joey Barton, toujours suspendu, il sera remplacé par Benoît Cheyrou.

Coupe de la Ligue
Hamouma crucifie Sochaux
30/10/2012 À 18:51