Oubliée, la saison pénible avec le PSG. Dimanche soir, Julian Draxler a retrouvé le sourire. Parce que l'Allemagne, dont il était le capitaine, s'est adjugé la Coupe des confédérations. Mais aussi parce que l'attaquant parisien a été élu Ballon d'or du tournoi par un groupe technique de la FIFA.
Son trophée, il l'a reçu des mains de Diego Maradona, la légende argentine, présente à Saint-Pétersbourg. Draxler a disputé tous les matches de cette Coupe des confédérations. Il a marqué un but et délivré une passe décisive. Bref, il a été un capitaine influent.
Coupe des Confédérations
L'antisèche : Et dire que l'Allemagne a encore de la réserve….
02/07/2017 À 21:28
Mais sa désignation est un peu surprenante. Car les vraies révélations allemandes de cette édition 2017 se nomment Leon Goretzka (22 ans) et Timo Werner (21 ans), auteur chacun de 3 buts, comme le plus expérimenté Lars Stindl.
Maigre consolation côté chilien : Claudio Bravo, héroïque en demi-finale lors des tirs au but, face au Portugal, a été désigné meilleur gardien.

Julian Draxler (Allemagne), Claudio Bravo (Chili) et Timo Werner (Allemagne) ont tous les trois été récompensés à l'issue de la Coupe des Confédérations 2017.

Crédit: Getty Images

Coupe des Confédérations
Dans la douleur, l'Allemagne complète sa collection
02/07/2017 À 19:53
Ligue des Nations
L'Allemagne donne la leçon à l'Italie
14/06/2022 À 20:43